Opérateur

Le RCS devrait être la plus grande plate-forme de messagerie en 2020

Par le

Enfin l’industrie mobile déploie une nouvelle plate-forme de messagerie pour les particuliers et les entreprises : Rich Communications Services (RCS). Ses cas d’utilisation sont particulièrement intéressant, car les fonctions interactives de RCS permettent à la fois une application à la personne (A2P) ainsi que la messagerie de personne à application (P2A). En faite tuer le SMS une fois pour toutes, mais pas simple…

La mise en œuvre est complexe en raison de la fragmentation de son écosystème. Le déploiement commercial de RCS s’accélère avec 76 réseaux (Opérateurs) actuellement en service et 90 lancements supplémentaires d’ici fin 2019, y compris sept marchés où tous les opérateurs de réseau soutiendrons le RCS. Le RCS devrait être la plus grande plate-forme de messagerie du monde en 2020 avec une estimation de 18 milliards de dollars dépensés en messages d’affaires via RCS à l’horizon 2023.

Rien n’est gagné !

Les concurrents du RCS sont nombreux, y compris les plates-formes OTT telles que Apple Business Chat, WeChat et WhatsApp, reposent sur des parties prenantes uniques qui définissent les approches commerciales.  Le RCS un standard ouvert avec plus d’options, il bénéficiera de la créativité et la différenciation des normes ouvertes développées par de multiples parties prenantes . Néanmoins les manques d’alignement sur certaines options fondamentales pourrait sérieusement limiter son évolutivité et son efficacité. Le plus gros problème de RCS est que les messages ne sont toujours pas chiffrés de bout en bout.

C’est pour cela sur le MEF vient de mettre à disposition un livre blanc sur le sujet pour fournir un cadre pour les options techniques et commerciales, l’enjeu est d’avoir un lancement efficace de la messagerie A2P et P2A via RCS. le RCS est l’occasion de développer un nouveau segment premium qui dans certains cas, remplacera A2P SMS.

À lire : Le RCS (business messages) générera 5 milliards de dollars d’ici 2023

Google

Si les opérateurs en parlent depuis 10 ans, Google à aussi fait les montagnes russes sur le sujet ! Depuis 2005, différents services ont été lancé, mais aucun n’a pu rivaliser avec iMessage (2011). On ne comprend pas pourquoi Android n’a pas imposé ce type de service embarqué dans l’OS ?? Incroyable !

Les utilisateurs d’Android au Royaume-Uni et en France vont pouvoir s’inscrire au chat RCS directement à partir de Google. Plus besoin d’attendre le déploiement des opérateurs ! Une fois que cela a été publié, les utilisateurs verront apparaître dans l’application Android Messages une fenêtre contextuelle leur permettant de s’inscrire. Google demandera aux utilisateurs de choisir de s’inscrire. Cependant, RCS Chat sera finalement le canal par défaut pour chaque utilisateur Android, bien que ce ne soit pas prévu pour le moment.

Une autre chose à noter est que vous aurez toujours besoin que la personne à l’autre bout de la conversation ait RCS pour bénéficier des avantages. Vous saurez si le destinataire a activé les services RCS si vous voyez «Chat» dans le champ de texte Messages. Lorsque vous ouvrez une conversation avec l’application Android Messages, celle-ci envoie un message «invisible» demandant si l’utilisateur dispose du support RCS. Si elle le fait, l’application répond silencieusement «Oui», ce qui permet d’utiliser les fonctions RCS. Les utilisateurs n’auront aucune idée de ce qui se passe. Cette méthode est ce qui permet à Google de mettre en œuvre RCS sans les opérateurs. L’application Android Messages peut simplement indiquer aux autres applications Android Messages d’utiliser RCS au lieu du SMS.

Différence avec Apple : Pour iMessage, dés que vous avez un iPhone vous pouvez avoir l’efficacité de la messagerie. Apple conserve une base de données de tous les utilisateurs du service. Quand quelqu’un envoie un iMessage, Apple vérifie cette base de données pour voir si le destinataire possède également iMessage. Puisque RCS n’appartient pas à une seule entreprise (ce qui est important), elle ne peut pas le faire. Bien entendu, Apple n’a pas précisé s’il avait l’intention de prendre en charge RCS sur iPhone, on pense qu’il vont attendre un peu 🙂

Privacy : Si un opérateur propose directement le RCS, Google le laissera gérer vos messages. Donc, si vous vous interrogez sur les règles de conservation des données, vous devrez déterminer s’il s’agit de Google ou de votre opérateur qui transporte vos messages. Comme pour les SMS, rien n’empêche ces opérateurs de garder vos messages et de les transmettre aux gouvernements qui les réclament. Ainsi, jusqu’à ce que RCS prenne en charge le cryptage de bout en bout, l’hypothèse la plus sûre est que quelqu’un d’autre puisse lire vos messages.

Obligatoires

S’appuyant sur l’expérience acquise avec le SMS et le MMS ainsi que sur les modèles pour le commerce IP les caractéristiques suivantes devraient être considérées comme obligatoires pour tout modèle commercial :

Universel – les modèles commerciaux devraient être largement adoptés par les fournisseurs de services et les opérateurs de réseau pour permettre aux marques de contacter tous leurs clients, indépendamment des réseaux mobiles qu’ils utilisent. L’alignement au sein des pays est crucial, sans quoi il sera mort avant même de démarrer.

Simple – la base de tarification doit concilier flexibilité et nécessité d’éviter de créer trop d’options qui confondent l’entreprise achetant le service et nécessiter un développement complexe et coûteux, par exemple dans les systèmes de la facturation des opérateurs

Transparent – une marque doit pouvoir comprendre et évaluer les coûts et la valeur potentielle d’une campagne avant de s’y engager.

Data – Le partage des données de livraison en temps réel est une référence essentielle pour l’optimisation de la livraison et de la conversion. Les spécialistes du marketing numérique doivent pouvoir attribuer le succès des campagnes pour chaque canal.