Publié le 20 février 2014, modifié le 16 mars 2015.
Par La Rédaction

Le rachat de WhatsApp pour un montant de 19 milliards en dit long sur les motivations de Facebook et son futur…

Publié le 20 février 2014, modifié le 16 mars 2015.
Par La Rédaction

Le rachat de WhatsApp par Facebook fait sens, Pourquoi ?

Le marché de la messagerie sociale se développe rapidement avec des volumes de messagerie de l'ordre de 69 milliards avec des abonnés de plus en plus important à 1,8 milliard à la fin de 2014 selon les prévisions Ovum. WhatsApp (50 personnes, ils ont atteint plus de 500 millions d'utilisateurs en 5 ans, 70% se connectent quotidiennement.) est un joueur qui c'est implanté dans certains marchés matures et les marchés émergents en Asie et au Moyen-Orient, ce qui présente un potentiel de croissance important pour Facebook. Avec l'acquisition Facebook a obtenu l'accès à un large référentiel de numéros de téléphone, qui étaient un chaînon manquant pour les informations de l'utilisateur de Facebook. (Chiffres clés)

[Le volume de SMS a été plus élevé que les volumes de messagerie sociale en 2012, mais en 2013 les applications de messagerie ont fait un grand bond en avant et dépassé ce trafic.]

Dans le même temps, Facebook mais son empreinte mobile avec près d'un milliard d'utilisateurs mobiles actifs… De plus sa monétisation passe par le mobile avec plus de 50% des recettes! WhatsApp permettra d'améliorer la stratégie mobile, l'équipe est certe petite 55 salariés. 

Facebook se positionne donc sur un marché qui devrait remplacé les revenus des opérateurs, c'est intérresant de voir que Marc Zuckerberg fera l'ouverture du MWC organisé par la GSMA (association de 800 opérateurs dans le monde) En rachetant WhatsApp 19 miliards de Dollars il dit aux opérateurs " Il faut compter avec Moi dans votre développement futur de vos services"- Ce matin tous les gros opérateurs de la planête doivent être en rèunion….

À court terme au moins, ils continueront à fonctionner comme des applications autonomes distinctes. Facebook Messenger rencontre aussi du succès et a vu une augmentation de 70 % de son utilisation au cours du quatrième trimestre de 2013…il semble probable que  les deux services de messagerie seront finalement fusionnés éventuellement sous la marque de WhatsApp qui a une plus grande résonance avec les consommateurs que Facebook Messenger.

Les services de messagerie sont disruptifs et le montant de 19 milliards en dit long sur les motivations Facebook et de son futur… (19 fois l'offre de Google, laisse entrevoir une certaine peur de Facebook ?…)

Lire aussi
Business

La messagerie dans le lieu de travail

56% des travailleurs utilisent des smartphones au travail dans le monde. 50% des employés utilisent des applications de messagerie pour partager...
Article abonné

Brèves nouvelles Tech S14

Voici notre veille Tech de la semaine qui couvre les grandes marques, les smartphones, les applications, la réalité augmentée, virtuelle,...