Publié le 12 mars 2020.
Par La Rédaction

Le mobile reste le contexte de la plupart des nouvelles visites sur un site Web

Publié le 12 mars 2020.
Par La Rédaction
Photo : Walmart

Photo : Walmart

Une nouvelle étude mondiale de Contentsquare fait apparaitre de nombreux chiffres et usages sur le mobile ! L'expérience mobile est désormais un champ de bataille essentiel dans tous les secteurs.

Le «2020 Digital Experience Benchmark» incorpore des données de session Contentsquare mondiales de certaines parmi les plus grandes marques du monde. L’ensemble de données anonymisées comprend plus de 7 milliards de sessions Web à partir de plus de 400 sites Web à travers le monde, offrant un aperçu inégalé des comportements des utilisateurs auparavant mal compris (l’utilisation des applications n’est pas couverte par ces données).

Il devient de plus en plus important que les marques utilisent l’analyse de l’expérience pour découvrir des comportements cachés pour créer de meilleures expériences numériques pour un impact maximal. Le pourcentage de la conversion globale sur les sites Web diminue, et si vous ne faites rien face à l’essor du mobile, vous êtes condamné !

Le mobile reste le contexte de la plupart des nouvelles visites sur site. 55% des visiteurs accèdent à un site à l’aide de leur téléphone portable, le luxe dépassant le tableau du trafic mobile (67%).

Les deux seuls secteurs où l’ordinateur de bureau domine encore sont les services financiers et l’énergie, bien qu’une augmentation de 11% du trafic mobile vers les sites énergétiques au cours des 12 derniers mois confirme la tendance croissante de l’utilisation du mobile. Alors que le trafic mobile augmente régulièrement dans tous les secteurs, l’épicerie a connu un changement important cette année, les visites mobiles bondissant de 21%. Le secteur du voyage a vu un 5% d’augmentation du trafic sur les smartphones, reflétant les préférences mobiles d’un public de plus en plus sur la route.

Trafic par device et par industrie – 2020

Trafic par device et par industrie – 2020

Encourager les visites de retour et maximiser la rétention est une opportunité pour les marques avec des visiteurs qui ont besoin de 3 sessions en moyenne pour se convertir, mais avec seulement 55% des utilisateurs qui reviennent.

Travailler le paiement en étant simple et rapide :  44% des visiteurs qui atteignent la page de paiement sur un site n’achèveront pas leur transaction et 56% des visiteurs qui atteignent la page d’expédition/de facturation ne convertiront pas. La conversion augmente à mesure que les clients progressent dans les étapes de paiement, 44% au point de saisie des données personnelles, et 56% au moment du paiement. Mais il y a clairement encore des freins à surmonter dans toutes les industries.

Voici quelques recommandations qui peuvent vous aider à supprimer les obstacles à la conversion :

  • Le formulaire de paiement est-il facile à utiliser ?
  • Vos clients peuvent-ils commander en tant qu’invité ?
  • Le font-ils plus souvent qu’autrement, et si oui, pourquoi ?
  • Existe-t-il des bogues dans les options de remplissage automatique ou de vos listes déroulantes ?
  • Avez-vous suffisamment d’options de livraison ?
  • Est-il facile et clair de saisir une promo suffisamment tôt dans le formulaire ?
  • Le prix change-t-il après avoir entré un code promo, ou uniquement lors de la confirmation ?
trafic gratuit VS<br />trafic premium par industrie

trafic gratuit VS
trafic premium par industrie

Le taux de rebond est souvent utilisé comme indicateur de l’adhérence ou de l’attractivité d’un site Web. Sur mobile, le taux de rebond moyen intersectoriel est de 51%, avec le PC 43% et Tablette 45%. Les données montrent qu’il existe une corrélation entre le temps de chargement et le nombre de pages vues, mais qu’il n’y a pas de lien similaire avec le taux de rebond.

En moyenne pour toutes industries, il faut 3 sessions avant la conversion d’un client selon les données de contentsquare. Forrester a rapporté que les clients veulent désormais devenir des experts avant de convertir, en utilisant différents appareils pour la navigation, la recherche et l’achat, avec 78% des consommateurs lisant les avis des clients avant de faire un achat.

Lire aussi
Tech

Comment réduire le doomscrolling ?

Doomscrolling et doomsurfing sont de nouveaux termes faisant référence à la tendance à continuer à surfer ou à faire défiler les mauvaises...