Publié le 20 juin 2022, modifié le 21 juin 2022.
Par La Rédaction

La réalité augmentée, une nécessité dans la feuille de route omnicanal des marques

Publié le 20 juin 2022, modifié le 21 juin 2022.
Par La Rédaction

Quelle est l'efficacité de la réalité augmentée (AR) pour orienter les consommateurs vers un produit spécifique ? Et comment la réalité augmentée est-elle utilisée tout au long du parcours d'achat ?

L’état du commerce a subi d’énormes transformations ces derniers temps dans presque toutes les catégories. L’époque où le commerce impliquait un simple entonnoir ou passait de la découverte en ligne à l’exécution hors ligne est révolue. Aujourd’hui, le parcours d’achat est complexe et, grâce à des technologies innovantes, de nouvelles expériences d’achat ont vu le jour, et elles fleurissent.

Snap et Publicis Media Exchange (PMX) ont voulu comprendre comment les consommateurs utilisent actuellement la réalité augmentée dans leur processus d’achat dans des catégories clés. Ils ont publié les résultats d’une étude qui apporte des réponses à ces questions : quelle est l’efficacité de la réalité augmentée (AR) pour orienter les consommateurs vers un produit spécifique ? Et comment la réalité augmentée est-elle utilisée tout au long du parcours d’achat ? L’étude, qui a rassemblé plus de 4 000 entretiens avec des personnes âgées de 13 à 49 ans aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France et en Arabie saoudite, détaille comment la réalité augmentée peut profiter à une marque et comment elle est utilisée par les consommateurs actuels.

Avec 25 millions de Français qui ouvrent l’application tous les mois, Snapchat est une application incontournable.

Grâce à l’utilisation de l’AR, l’étude révèle que 80 % des acheteurs se sentent plus confiants dans leur achat, ce qui rend 66 % des acheteurs utilisant l’AR moins susceptible de retourner leurs achats. Ces résultats viennent après l’étude AR précédente de Snap et PMX en 2021, qui a révélé que la pandémie de Covid-19 avait accéléré le besoin de réalité augmenté des consommateurs, avec 57 % des personnes interrogées souhaitant augmenter l’utilisation de l’AR après la pandémie, et 66 % des consommateurs serait susceptible d’acheter un produit après une expérience de réalité augmentée de marque.

Selon Snap, lorsqu’ils achètent des produits en ligne, les acheteurs veulent s’assurer qu’ils effectuent un achat dont ils seront finalement satisfaits, et la réalité augmentée ouvre une énorme opportunité en ce qui concerne la confiance des acheteurs en raison des progrès de la technologie d’ajustement et de placement. Le rapport montre que les outils et les informations que les consommateurs recherchent le plus, la qualité d’un produit, des avis et des vues à 360° de ce qui est vendu, font défaut chez 67 % des consommateurs dans leur parcours d’achat actuel.

La réalité augmentée répond à ces besoins non satisfaits grâce à des fonctionnalités avancées de détection, de visualisation des produits et d’essai, qui se classent plus haut que les fonctionnalités non-AR pour stimuler l’intention d’achat dans toutes les catégories. Il existe aussi un potentiel inexploité d’AR à l’étape post-achat du parcours du consommateur, avec 96 % des acheteurs intéressés à utiliser des expériences d’AR post-achat telles que des instructions sur les produits, des opportunités de partage, des critiques et des associations suggérées. Les futurs consommateurs exigent également une meilleure technologie et des achats plus fluides en liant leurs cartes de crédit ou de fidélité à l’expérience, ce qui facilite davantage l’achat.

Avec 37 % des acheteurs découvrant des expériences de réalité augmentée sur Snapchat, la plate-forme est la deuxième plus grande source de découverte de RA pendant les achats, après les sites Web des magasins.

Lire aussi