Publié le 10 décembre 2020, modifié le 14 décembre 2020.
Par La Rédaction
App

La pandémie a fait progresser l’utilisation du mobile de 2 à 3 ans

Publié le 10 décembre 2020, modifié le 14 décembre 2020.
Par La Rédaction
Creation : @servicesmobiles

Creation : @servicesmobiles

Notre vitesse d’adoption et d’utilisation du mobile a été précipitée de 2 à 3 ans avec un temps passé sur le mobile dans le monde qui a augmenté de 25% par rapport à 2019. Les consommateurs français ont dépensé 1,8 milliards de dollars en applications mobiles en 2020.

Le monde entier a été saisi par le Covid-19, qui a perturbé l’économie et transformé notre quotidien. Les consommateurs se sont tournés vers le mobile afin de rester connectés à leur entourage, travailler, étudier et se divertir. Au point culminant de la pandémie, l’utilisation du téléphone portable a connu une hausse vertigineuse, ce qui a fait avancer notre vitesse d’adoption du mobile de 2 à 3 ans.

Alors que nous clôturons l’année 2020, il est intéressant d’analyser les évènements de l’année sur le marché du mobile. Quelles transformations cela implique-t-il pour les entreprises et comment ces dernières devraient-elles se préparer à se positionner sur le mobile en 2021 ? AppAnnie fait le point :

Les dépenses mondiales sur iOS et Google Play atteindront 112 milliards de dollars en 2020, soit une croissance de 25 % par rapport à 2019.

Les consommateurs du monde entier ont dépensé 71 milliards sur iOS et 41 milliards sur Google Play en applications mobiles. Même si iOS reste le plus important en termes de dépenses mondiales, les produits Android sont compétitifs et ont engendré une croissance considérable sur Google Play. Alors que sur chaque dollar dépensé, 65 centimes le sont sur iOS, les dépenses sur Google Play ont augmenté de 30%, une tendance constatée depuis de nombreux trimestres.

Les principaux marchés à l’origine de la croissance des dépenses sur iOS sont les États-Unis, le Japon et le Royaume-Uni, se distinguant de ceux de 2018 à 2019 qui étaient les États-Unis, la Chine et le Japon. Concernant Google Play, les principaux marchés à l’origine de la croissance des dépenses sont les États-Unis, la Corée du Sud et l’Allemagne. La Corée du Sud et l’Allemagne prenant la place du Japon et du Royaume-Uni par rapport aux dépenses de 2018 à 2019.

Les consommateurs ont dépensé 81 milliards au niveau mondial dans les applications gaming contre 31 milliards dans les autres applications.

Cette année, les jeux mobiles ont encore connu un fort succès, engendrant une augmentation conséquente des dépenses des consommateurs. Ici encore, iOS est en tête avec 46 milliards dépensés en jeux mobiles sur la plate-forme. Sur chaque dollar dépensé, 71 centimes l’ont été dans les jeux sur iOS et Google Play. Parmi les applications non-gaming, les abonnements ont été les principaux moteurs en matière de dépenses. Les principales catégories de croissance ont été les jeux, la photo, la vidéo et les réseaux sociaux sur iOS et les jeux, les divertissements et les réseaux sociaux sur Google Play.

En France, les consommateurs ont dépensé 1,8 milliards de dollars en applications mobiles entre le 1er janvier et le 14 novembre 2020. On constate une égalité presque parfaite entre les dépenses sur iOS et Google Play .

En France, les consommateurs ont téléchargé 2 milliards d’applications mobiles entre le 1er janvier et le 14 novembre 2020 dont 2,2 sur iOS et 3,5 sur Google Play.

Lire aussi
Article abonné

Brèves nouvelles Tech S51

Voici notre veille Tech qui couvre les grandes marques, les paiements, la publicité, les smartphones, les applications, la réalité augmentée,...