Publié le 4 juillet 2024, modifié le 4 juillet 2024.
Par La Rédaction
App

Écrans : il est temps de passer à autre chose !

Publié le 4 juillet 2024, modifié le 4 juillet 2024.
Par La Rédaction

L'application else, dédiée à une utilisation raisonnée des écrans en famille, a démarré une levée de fonds via Crowdcube, visant 1,5 million d'euros. Cette initiative vise à renforcer sa technologie et son déploiement international.

Depuis quelques années partout dans le monde il y a des initiatives pour limiter ou ou interdire l’utilisation des smartphones dans les écoles. L’interdiction des smartphones à l’école est une question qui est controversée. Ces mesures soulèvent des questions cruciales sur l’impact des téléphones sur l’éducation et le bien-être des jeunes. Dans le même temps pour protéger les jeunes tout en préservant les avantages des réseaux sociaux, une réglementation US, Kids Online Safety Act (KOSA) a été introduite en 2022 qui propose des mesures pour encadrer ces plateformes.

Sur le constat que depuis le début des années 2010, une détérioration alarmante de la santé mentale des adolescents a été observée aux États-Unis et dans le monde. Que l’augmentation des cas de dépression, d’anxiété, et de suicide chez les jeunes dépasse de loin les niveaux précédents, coïncidant avec une baisse de la réussite académique et une augmentation de la solitude.

Else a été fondée en 2023 pour mission de proposer une application collaborative installée à la fois sur le mobile de l’enfant et des parents. Cette approche permet de faire de l’éducation numérique un processus familial, essentiel pour un apprentissage sain et équilibré. Le numérique, tout comme toute autre compétence, requiert un apprentissage adapté, et la cellule familiale est l’environnement idéal pour cela. Disponible sur l’AppStore, l’application else offre un mois gratuit, puis un abonnement annuel de 24,50 euros. L’objectif est de créer un environnement consensuel, discuté et apaisé, où l’utilisation des écrans est modérée et contrôlée.

Les défis numériques pour les familles

Il est souvent plus facile de protéger le smartphone de son adolescent que de protéger son adolescent du smartphone. Les parents connaissent par cœur les gestes qui protègent leurs enfants des dangers, mais le smartphone pose un nouveau défi. Les statistiques montrent l’ampleur du problème :

    • 92 % des 12-17 ans possèdent un smartphone.
    • 81 % des parents s’inquiètent du temps passé par leurs enfants sur les écrans.
    • 84 % des adolescents consultent leur smartphone dès leur réveil.
    • 70 % des jeunes de 13 à 24 ans déclarent ne pas pouvoir sortir de chez eux sans leur portable.

Avec l’app else, l’éducation au digital et à ses usages raisonnés et raisonnables s’opère dans un contexte familial consensuel, discuté et apaisé.

Le financement : entre business angels et crowdfunding

Après un financement initial de 400 000 euros obtenu grâce à des Business Angels, else cherche à renforcer sa technologie de protection de l’enfance. L’intégration de l’IA est envisagée pour détecter les menaces telles que le cyberharcèlement ou l’exposition à des contenus inappropriés comme la pornographie. L’entreprise souhaite également développer son application sur Android et s’étendre sur les marchés anglo-saxons. Ce financement participatif doit permettre à else de soutenir son expansion en France et à l’international, en collaboration avec des acteurs majeurs des télécommunications et des familles, dans un contexte de marché numérique en pleine croissance.

Objectif : 1,5 million d’euros

Avec un objectif de 1,5 million d’euros à lever, else a lancé une première campagne publique de financement participatif sur Crowdcube, visant 200 000 euros. Cette plateforme permet aux investisseurs de bénéficier de déductions fiscales attractives, récupérant jusqu’à 50 % de leur investissement grâce au dispositif IR-PME. La campagne se terminera à la mi-juillet. else représente une avancée significative dans l’éducation numérique familiale, combinant technologie avancée et valeurs éducatives fondamentales. La réussite de cette levée de fonds pourrait marquer le début d’une expansion globale, favorisant un usage des écrans plus sain et sécurisé pour les enfants.

La démarche de else est pertinente dans un contexte où les préoccupations liées à l’usage des écrans chez les enfants sont croissantes. En combinant une approche éducative familiale avec des technologies de pointe, l’application se positionne comme un outil indispensable pour une éducation numérique sécurisée et responsable. Ce projet ambitieux pourrait bien devenir une référence internationale en matière de gestion raisonnée du numérique.

Lire aussi