Publié le 22 mai 2020.
Par La Rédaction
App

Covid-19 : l’une des toutes premières applications utilisant l’API d’Apple/Google

Publié le 22 mai 2020.
Par La Rédaction

L'application est en cours de développement sur la base des principes européens de la protection des données pour les habitants de la Lettonie.

Chaque résident de Lettonie pourra télécharger cette application volontairement et gratuitement sur son téléphone. Elle fonctionnera en utilisant la technologie Bluetooth et sera disponible pour les appareils avec les systèmes d’exploitation iOS et Android. L’application est en cours de développement sur la base des principes européens de la protection des données. Sans divulguer les coordonnées du lieu, toute personne qui utilise également une telle application et avec laquelle la personne a été en contact à moins de 2 à 4 mètres et pendant plus de 15 minutes environ pourrait être informée en cas de maladie.

Ce sera l’une des toutes premières applications de ce type à être construite sur cette nouvelle API de Google et Apple. Voici quelques autres façons dont cette application se démarque,:

  • Le traitement du protocole de notification d’exposition est décentralisé
  • C’est une initiative sociale à but non lucratif – l’application est conçue gratuitement et approuvée par le gouvernement letton
  • Développée en Lettonie, avec l’un des plus bas nombre de cas Covid-19 dans l’UE (à ce jour, 1025 cas – 1.92 millions d’habitants)

Bien que la Lettonie figure actuellement parmi les pays où les restrictions sont les plus modérées, elles affectent quand même considérablement les activités des personnes. Des mesures de précaution supplémentaires déjà prises par plusieurs autres pays doivent être introduites pour assouplir les restrictions. Le succès est basé sur des tests approfondis et une recherche de contacts. Les applications mobiles pourraient faciliter la recherche de contacts et accélérer le temps de test. Cela aiderait à mieux contrôler l’infection et à réduire les restrictions.

Ni l’utilisateur lui-même, ni les autres utilisateurs de l’application n’auront accès aux données anonymes chiffrées des uns et des autres. Les utilisateurs accepteraient de contacter le SPKC sur une base volontaire s’il s’avère qu’ils sont en contact avec une personne infectée. De cette façon, ces personnes pourraient découvrir à l’avance qu’elles doivent s’isoler et vérifier leur santé si des symptômes apparaissent. L’application enregistrera les données pendant 14 jours avant de les supprimer automatiquement. Le Center for Disease Prevention and Control sera le propriétaire de l’application.

Après avoir convenu d’un travail conjoint avec l’opérateur mobile Latvijas Mobilais Telefons (LMT)) sur le développement de l’application, les participants et les partenaires de l’initiative ont préparé un mémorandum de participation au projet, confirmant ainsi qu’ils participent volontairement, sans rémunération et respectent les exigences de protection et de sécurité des données. L’application, actuellement en cours de développement, devrait atteindre les utilisateurs à la mi-Mai.

Les partenaires de l’application Apturi COVID sont Nord DDB Riga, Deep White, Grizzly Riga, TrueSix et Mobilly. Les représentants du monde universitaire et du secteur public soutiennent les travaux de l’application comprennent le président Egils Levits et la chancellerie d’État, le Center for Disease Prevention and Control, le ministère de la Santé, le Data State Inspectorate, le NATO Strategic Communications Center of Excellence (StratCom) et l’université de Lettonie.

Lire aussi
Article abonné

Brèves nouvelles Emobility S0221

La révolution électrique est là et la façon dont nous naviguons dans le monde change à un rythme rapide. Nous suivrons les usages, les marchés...