Publié le 4 juillet 2024.
Par La Rédaction

Chine : leader significatif dans la course aux brevets GenAI

Publié le 4 juillet 2024.
Par La Rédaction

La Chine s'impose avec une avance significative dans la course aux brevets GenAI : découvrez comment elle domine le monde dans la nouvelle révolution technologique !

L’intelligence artificielle générative, capable de créer du texte, des images, du code informatique et même de la musique à partir de données préexistantes, connaît une croissance fulgurante. Selon l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI), qui gère un système de reconnaissance mutuelle des brevets entre pays, plus de 50 000 demandes de brevet ont été déposées au cours de la dernière décennie (Un quart d’entre eux ont été déposés en 2023). La Chine se démarque largement des autres nations en matière de dépôt de brevets dans le domaine de l’intelligence artificielle générative (GenAI). Selon les données des Nations Unies (ONU), plus de 38 000 inventions ont été enregistrées en provenance de ce pays au cours de la dernière décennie contre 6 276 par les États-Unis au cours de la même période.

La Corée du Sud, le Japon et l’Inde se sont classés respectivement troisième, quatrième et cinquième, l’Inde ayant connu la croissance la plus rapide

Un bond significatif de la GenAI en quelques années

Le rapport récent de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI), une agence de l’ONU, a révélé que 54 000 brevets en GenAI ont été déposés entre 2014 et 2023. Plus de 25 % de ces brevets ont vu le jour au cours de la dernière année seulement. Cette progression fulgurante est marquée par une augmentation de huit fois du nombre de brevets en GenAI depuis l’introduction en 2017 de l’architecture de réseau neuronal profond derrière les grands modèles linguistiques, qui sont devenus, selon l’OMPI, “synonymes de GenAI“.

Des brevets en GenAI encore minoritaires malgré une hausse significative

Malgré cette croissance rapide, l’agence a précisé que les brevets en GenAI ne représentent encore que 6 % de tous les brevets en IA à l’échelle mondiale. Le géant de l’internet chinois Tencent a été le principal demandeur durant cette période, avec 2 074 brevets déposés. D’autres acteurs majeurs tels que Baidu, IBM, Alibaba, Samsung, Alphabet et Microsoft ont également été mentionnés dans le rapport.

Une diversité d’applications à travers de nombreux secteurs

Les applications de la GenAI couvrent une large gamme de secteurs, notamment :

  • Les sciences de la vie,
  • La gestion de documents et l’édition,
  • L’industrie,
  • Les télécommunications.

Daren Tang, le Directeur Général de l’OMPI, a déclaré que l’agence vise à “donner à tous une meilleure compréhension de l’endroit où cette technologie en rapide évolution est développée, et vers où elle se dirige” en analysant les tendances et les données des brevets. Il a ajouté : “Cela peut aider les décideurs politiques à orienter le développement de la GenAI pour notre bénéfice commun et à veiller à ce que nous continuions à mettre l’être humain au centre de nos écosystèmes d’innovation et de création“.

Lire aussi