Publié le 19 août 2019, modifié le 21 décembre 2020.
Par La Rédaction

Baidu en difficulté entre la concurrence et les choix stratégiques

Publié le 19 août 2019, modifié le 21 décembre 2020.
Par La Rédaction

Baidu détient une emprise sur le secteur de la recherche en Chine avec 70% du marché, en particulier après la sortie de Google en 2010.

Dans ce monde numérique, il ne suffit pas d’être sur un marché dominant comme la Chine pour s’installer durablement. il faut aussi anticiper les usages et faire les bons choix, à court, moyen et long terme… et ce n’est pas simple y compris pour Baidu !

Baidu s’est vu confier un monopole (environ 75% du marché) de fait sur le marché lucratif de la recherche sur Internet, en particulier après la sortie de Google (92% du marché mondial) en 2010. Mais un changement dans les habitudes d’utilisation de l’internet a ébranlé cette domination, avec la montée en puissance d’écosystèmes des super-applications autonomes par ses rivaux comme Alibaba et Tencent. Un utilisateur peut très facilement regarder un film, lire des actualités, faire des achats en ligne et commander des plats à emporter sans avoir à quitter l’une de ces communautés  ou à consulter un moteur de recherche traditionnel.

[En 2018, Baidu représentait 66% des recherches sur ordinateur et 71% des recherches sur mobile en Chine, selon l’étude de marché StatCounter. Les autres concurrents Shenma (Alibaba), Sogou (soutenu par Tencent) et Bing (Microsoft)]

Baidu, basé à Pékin connait des difficultés en raison du ralentissement des recettes publicitaires liées aux incertitudes économiques et de ses investissements dans la voiture autonome avec Apollo ne générant pas encore de bénéfices. Baidu a enregistré sa première perte nette trimestrielle de 327 millions de yuans depuis son introduction en bourse en 2005, en mai. Après une chute de 40% du cours de son action cette année, l’évaluation boursière de Baidu s’élevait à 33,2 milliards $ à la clôture des marchés cette semaine ! Alors que Le groupe Alibaba avait une capitalisation boursière de 421,9 milliards de dollars. Tencent, le géant du jeu et des médias sociaux qui a annoncé  un bénéfice supérieur aux prévisions, s’est classé deuxième avec 405 milliards de dollars.

Récemment un expert en communication a écrit Baijiahao lancé en 2016 est une plateforme de type blog où environ 1,9 million d’éditeurs publient des informations et partagent des informations.

Concurrences

Depuis peu, une nouvelle concurrence est apparue sous la forme du phénomène ByteDance, qui possède des apps populaires comme TikTok/Douyin (pénétration du marché de 30% en Chine) et Toutiao application d’agrégation de news. La société a récemment déclaré qu’elle construisait un moteur de recherche pour une expérience utilisateur plus idéale.

ByteDance ne créera probablement pas de moteur de recherche autonome, similaire à Baidu ou à Google y accédant depuis un ordinateur personnel ou un smartphone, car ce n’est pas ainsi que la plupart des Chinois utilisent la recherche. WeChat (938 millions d’utilisateurs enregistrés), par exemple, est devenue la principale source d’informations pour les utilisateurs d’Internet en Chine, tout comme Facebook en dehors de la Chine. Mais la masse de contenu produite par plus de 10 millions de créateurs de contenu sur la plate-forme est inaccessible par les moteurs de recherche. Les articles n’existent que sur WeChat.

L’app visant à améliorer la fonction de recherche intégrée devient également un moteur de recherche mais plus sociale. La plupart des articles liés sont des articles publiés directement sur WeChat. il s’agit d’une approche de “jardin clos”. Alors que la vision de Google et de Baidu en matière de recherche implique l’agrégation de tout ce qui est publié sur Internet.

La recherche de ByteDance sera aussi  intégrée à ses propres applications, à commencer par son service Toutiao. Cela permettra aux utilisateurs (170 millions actifs par mois) de rechercher rapidement des actualités, des informations (200 000 articles, vidéos ajoutés chaque jour) ou des produits connexes.

Deuxième trimestre 2019
– Baidu App DAU a atteint 188 millions, en hausse de 27% par an, les requêtes de recherche dans les applications intégrées ont progressé de plus de 20% en un an et 270 millions d’UM pour les mini programmes intelligents, soit une augmentation séquentielle de 49%
– Sur les activités d’intelligence artificielle de Baidu, l’assistant vocal DuerOS continue de connaître une forte dynamique avec une base installée dépassant 400 millions d’appareils, soit 4,5 fois plus que l’année 2018, et des requêtes vocales mensuelles dépassant les 3,6 milliards, soit une augmentation de 7,5 fois sur douze mois, en juin.
– Plus de 240 millions Baidu les utilisateurs ont utilisé les fonctionnalités vocales de Baidu Maps à compter du Juin 2019, en hausse de plus de 2,5 fois par rapport à l’année dernière.
– Canalys et Strategy Analytics ont classé les enceintes intelligentes Xiaodu en tête des livraisons d’enceintes intelligentes en Chine et au troisième rang mondial pour le premier trimestre de 2019.
– Juin 2019, First Automotive Works (FAW) a démarré la production de véhicules de tourisme autonomes équipés d’Apollo pour le programme pilote robotaxi Changsha
– La flotte d’essais d’Apollo a atteint plus de 2 millions de kilomètres d’essais sur la route en Juin 2019, couvrant 13 villes, dont Pékin, Changsha, Xiong’an et Xiamen.
– BaiduAI Open Platform a connu une forte adoption au cours des six premiers mois de 2019, le nombre de développeurs augmentant de 37%, pour atteindre 1,3 million de comptes de développeurs.

Lire aussi