Publié le 16 avril 2021.
Par La Rédaction

Apple et Samsung vont dominer le marché des smartphones

Publié le 16 avril 2021.
Par La Rédaction
Création : servicesmobiles

Création : servicesmobiles

Apple et Samsung dominent déjà les portefeuilles des opérateurs américains et étendront leur duopole avec la sortie de LG du secteur.

LG avait 27 téléphones chez des opérateurs sans fil postpayés aux États-Unis au quatrième trimestre 2020, tandis que Samsung en avait 84 plus de trois fois celui de LG et Apple en avait 346, plus de 14 fois celui de LG, selon les prix et les promotions selon GlobalData.

Apple et Samsung ont les outils pour gagner encore plus de pouvoir sur le marché, même si les OEM concurrents se disputent l’espace. Le secteur des smartphones devient de plus en plus difficile à concurrencer. La stagnation de l’innovation matérielle, la saturation des consommateurs avec des prix élevés des téléphones et des taux de mise à niveau prolongés ont entraîné un ralentissement de la croissance des expéditions et des revenus du matériel. Apple et Samsung ont déjà la mainmise sur le marché américain des smartphones. La sortie d’une grande marque reconnue comme LG profitera aux acteurs dominants au fur et à mesure que le pool OEM se contractera. Cela réduira l’influence des opérateurs sur le choix des téléphones qu’ils peuvent proposer et les rendra plus dépendants de Samsung et d’Apple.

Le nombre réduit d’OEM et l’incapacité à proposer des téléphones à valeur ajoutée de sociétés chinoises telles que Xiaomi, Vivo et OPPO en raison de tensions géopolitiques, auront un impact sur les opérateurs américains et limiteront les sélections d’appareils pour les opérateurs et les consommateurs, en particulier dans le segment postpayé.

Samsung et Apple ont investi dans leurs marques et mis leur puissance financière derrière leur matériel et leurs logiciels. Le marché des smartphones fonctionne avec de faibles marges et il est difficile pour les autres équipementiers de rivaliser sans une échelle de ressources similaire.

LG avait une présence beaucoup plus forte dans le segment prépayé américain par rapport au segment postpayé, avec 74 téléphones proposés par 17 opérateurs prépayés, y compris les MVNO (opérateurs de réseaux virtuels mobiles), comme le montre la base de données américaine de tarification Web des combinés de GlobalData. LG était bien positionné dans le segment prépayé à moins de 250 $, nous pouvons donc nous attendre à un remaniement du portefeuille avec une chance pour Motorola et Alcatel de gagner des parts de marché. Samsung n’a cessé de faire progresser sa position sur le marché américain du prépayé et ne lâchera pas cette opportunité de gagner des parts, étendant ainsi sa domination dans le segment prépayé également.

2020

Le quatrième trimestre 2020 a été un trimestre particulièrement difficile pour de nombreux OEM, en particulier pour ceux qui fabriquent des appareils pour les marchés du prépayé et des gammes de prix inférieures. Avec le Covid-19 affichant toujours un nombre record de cas aux États-Unis, il y avait plus de 10,7 millions de chômeurs à la fin de 2020. L’effet économique de cette situation se traduit par la croissance négative de nombreux équipementiers au cours du trimestre.

Le Congrès US n’avait pas encore abordé la relance et les allocations de chômage devaient expirer, ce qui a réduit la demande sur le marché des smartphones à moins de 300 dollars. En revanche, les appareils haut de gamme se sont bien comportés au cours du trimestre. Il y avait une demande refoulée dans les fourchettes de prix les plus élevées, car les clients ont dépensé une partie de leurs économies sur de nouveaux gadgets pendant la période des fêtes.

 

 

 

Lire aussi