Publié le 22 décembre 2023, modifié le 2 janvier 2024.
Par La Rédaction

Apple dévoile HUGS : une révolution IA qui bouleverse l’optimisation mobile !

Publié le 22 décembre 2023, modifié le 2 janvier 2024.
Par La Rédaction

Apple, déjà un titan de l'innovation technologique, fait de nouvelles percées dans l'IA avec deux découvertes. La première, HUGS, crée des avatars 3D réalistes rapidement. La seconde optimise les modèles de langage sur des appareils mobiles. Ces avancées pourraient révolutionner nos expériences numériques et l'accessibilité de l'IA.

Une nouvelle dimension : les avatars 3D

Ah, Apple ! Toujours prêt à nous étonner, n’est-ce pas ? Cette fois, ils nous plongent dans le monde tridimensionnel. Dans leur premier papier de recherche, les scientifiques d’Apple introduisent HUGS, un outil révolutionnaire pour générer des avatars 3D animés à partir de vidéos monoculars. Voilà comment ça marche :

Technique de rendu : Utilisation de “splatting” gaussien 3D pour modéliser des personnages et des scènes.
Modèle initial : Basé sur SMPL, un modèle de forme corporelle, mais avec des adaptations pour capturer des détails tels que les vêtements et les cheveux.
Animation : Un module de déformation neuronal anime les avatars de manière réaliste.
Le processus est jusqu’à 100 fois plus rapide que les méthodes précédentes, transformant une vidéo de 50 à 100 images en un avatar animé en seulement 30 minutes. Imaginez créer des scènes 3D sur votre iPhone !

L’intelligence artificielle à portée de main

Dans leur deuxième étude, les chercheurs d’Apple s’attaquent à un défi de taille : faire fonctionner des modèles de langage complexes comme GPT-4 sur des appareils à mémoire limitée. Leur solution ?

Optimisation de la mémoire : Réduction de la quantité de données transférées et lecture en blocs plus larges.
Techniques innovantes : “Windowing” pour réutiliser les activations et “row-column bundling” pour une meilleure gestion des données.
Sur un processeur Apple M1 Max, cette méthode augmente la vitesse d’inférence de 4 à 5 fois, et jusqu’à 20-25 fois sur un GPU. Cela signifie que des assistants AI avancés pourraient bientôt fonctionner sans problème sur votre iPhone. En alignant un modèle de coût d’inférence avec les contraintes du matériel, notamment la mémoire flash et la DRAM, deux méthodes, le ‘fenêtrage’ et le ‘groupage rangée-colonne’, ont été introduites. Ces approches réduisent la charge de données et améliorent l’efficacité de la mémoire. Les résultats montrent une capacité à exécuter des LLMs plus grands que la DRAM disponible, avec une accélération significative de l’inférence.

Leur travail fournit non seulement une solution à un goulot d’étranglement computationnel actuel, mais établit également un précédent pour la recherche future. Il souligne l’importance de prendre en compte les caractéristiques du matériel dans le développement d’algorithmes optimisés pour l’inférence, suggérant une direction prometteuse pour de futures explorations dans ce domaine. À mesure que les LLMs continuent de croître en taille et en complexité, des approches comme ce travail seront essentielles pour exploiter leur plein potentiel dans une large gamme d’appareils et d’applications.

Apple en leader de l’IA

Ces recherches confirment la position d’Apple comme leader dans le domaine de l’IA notamment dans la GenAI. Mais attention, avec de grands pouvoirs viennent de grandes responsabilités. L’intégration de ces technologies dans des produits grand public doit être faite avec précaution, en tenant compte de la protection de la vie privée et de l’impact sociétal. Apple n’est pas seulement en train d’améliorer ses appareils, mais anticipe aussi les besoins futurs des services infusés d’IA. En publiant leurs recherches, ils contribuent à la communauté scientifique, stimulant d’autres avancées dans le domaine. Un pas de géant pour l’IA, un petit pas pour votre iPhone.

Mon Analyse

Apple se distingue comme un leader incontesté dans le domaine de l’intelligence artificielle grâce à une série d’initiatives stratégiques et d’innovations technologiques. L’entreprise investit massivement dans la recherche et le développement de l’IA, et ce, à travers des acquisitions ciblées de startups spécialisées. Elle intègre l’IA de manière innovante dans ses produits phares, comme Siri et les puces des séries A et M, et met l’accent sur des applications pratiques telles que la reconnaissance faciale et les fonctionnalités de santé de l’Apple Watch. Apple se fait également remarquer dans le monde académique avec ses publications et recherches en IA, tout en attirant des experts de haut niveau dans ses équipes. Sa démarche met un point d’honneur sur la protection de la vie privée et l’éthique, se démarquant ainsi dans le développement d’une IA responsable. Avec un portefeuille conséquent de brevets en IA et des partenariats stratégiques, Apple façonne activement l’avenir de l’intelligence artificielle.

Les avatars 3D ouvrent la porte à des expériences immersives inédites, et l’optimisation des modèles de langage transforme nos appareils mobiles en assistants personnels intelligents. Si Apple joue bien ses cartes, nous pourrions assister à une nouvelle ère où l’IA est non seulement accessible, mais intégrée de manière transparente dans notre quotidien.

Lire aussi