Publié le 16 mars 2020.
Par Morgan Fromentin

Apple accélère les vérifications d’applications liées au coronavirus

Publié le 16 mars 2020.
Par Morgan Fromentin

L'épidémie du nouveau coronavirus se poursuit. Si pour certains, c'est une grosse contrainte, avec un réel manque à gagner, d'autres y voient une opportunité. C'est le cas de certains développeurs d'applications qui profitent de la panique autour du virus...

L’épidémie de Covid-19 cause beaucoup de problèmes. À tout le monde. Dans le monde entier. De fait, les recherches sur le sujet explosent. Les géants comme Google prennent un certain nombre de mesures pour garantir un accès facile à ces informations, et éviter que de mauvaises informations ne se répandent. Malheureusement, cette explosion de la demande a donné des idées à des développeurs peu scrupuleux qui ont créé des applications autour du coronavirus dans l’espoir de gagner de l’argent. La réponse s’organise, notamment chez Apple.

Apple accélère le process d’approbation des applications liées au coronavirus

Fort heureusement, les géants que sont Apple, Google, et Amazon dans une moindre mesure, ont rapidement pris les mesures adéquates pour supprimer ces applications de leurs stores applicatifs respectifs. Ceci dans le seul et unique but d’éviter la propagation de fausses informations. Il semblerait que, aujourd’hui, Apple soit à pied d’œuvre pour contrer l’émergence de ces applications malveillantes. Et cela passe par accélérer le processus d’approbation des applications autour de ce sujet précis. Apple précise ainsi à l’attention des développeurs de sélectionner “Time-Sensitive Event” dans leur demande d’approbation. Ceci pour que cette dernière soit effectuée en priorité.

si celles-ci émanent de développeurs en lien avec le sujet et/ou reconnus

Selon le communiqué publié par la firme de Cupertino, “pour aider à atteindre les objectifs, nous évaluons les applications de manière critique pour nous assurer que les sources des données sont fiables et que les développeurs qui proposent ces applications appartiennent à des entités reconnues comme des organisations gouvernementales, des ONG basées sur la santé, des sociétés qui ont de profonds liens avec les problèmes de santé ou les institutions médicales ou éducatives.” Et d’ajouter : “seuls les développeurs de ces entités reconnues devraient soumettre une application en lien avec le Covid-19. Des applications de divertissement ou de jeu qui contiennent Covid-19 dans le titre seront interdites.” De son côté, Google a confirmé travailler à la conception d’un site dédié à l’information autour de ce nouveau coronavirus ainsi que la mise en place d’un certain nombre de mesures sur ses différentes plates-formes.

Lire aussi