Publié le 10 février 2020, modifié le 11 mars 2020.
Par La Rédaction
App

10 prévisions pour l’écosystème Mobile pour 2020

Publié le 10 février 2020, modifié le 11 mars 2020.
Par La Rédaction
Photo : De Andrew Le Unsplash

Photo : De Andrew Le Unsplash

Le paysage des smartphones devient de plus en plus complexe et fragmenté dans l'écosystème mobile.

Photo : De Andrew Le – Unsplash

Le paysage des smartphones devient de plus en plus complexe et fragmenté dans l’écosystème Mobile. Cela a un impact significatif sur les expériences des utilisateurs finaux et le résultat de nombreuses entreprises. Certains voient ces développements comme des défis tandis que d’autres les voient comme des opportunités de différenciation.

Il faut reconnaitre que bien qu’Apple ait déclenché la révolution des smartphones, Android a était l’ingrédient essentiel qui a rendu les appareils omniprésents. Jusqu’en 2018,  Apple détenait encore environ 15% du marché, mais les ventes totales de smartphones avaient grimpé à 1,4 milliard. Les versions d’Android ont alimenté plus de 8 sur 10 de ces nouveaux appareils.

1. Les ventes de smartphones augmenteront

L’iPhone 7 reste encore le plus populaire des smartphones dans de nombreux pays à travers le monde, notamment en Allemagne, aux États-Unis, en Colombie, au Japon, à Singapour et en Australie et profite à l’écosystème Mobile.  Les preuves indiquent que les utilisateurs bénéficient toujours d’un modèle avec un prix inférieur, bien que légèrement dépassé, mais exécutent toujours des mises à jour régulières, plutôt que de dépenser plus de 1000 $ pour le modèle le plus récent.

En août 2019, Gartner a annoncé que les ventes globales de smartphones avaient baissé de près de 2% au deuxième trimestre 2019, bien que les ventes de smartphones Samsung aient augmenté pour la première fois après six baisses trimestrielles consécutives. Huawei et Samsung ont été les fournisseurs les plus solides, affichant des augmentations de ventes annuelles au T2 2019 et une part de marché croissante entre 1,1% (Samsung) et 2,5% (Huawei).

Plus récemment (novembre 2019) IDC a révélé que les expéditions mondiales de smartphones ont augmenté de 0,8% au troisième trimestre, en raison de l’augmentation de la demande des marchés émergents et de la popularité croissante des marques chinoises.C’est une évolution considérable en raison de la baisse précédente enregistrée pendant sept trimestres consécutifs. La 5G sera le relai de croissance dans de nombreux pays, cela à commencée en Corée.

Par exemple, SK Telecom vise à avoir 7 millions d’abonnés 5G d’ici la fin de 2020, ce qui équivaudrait à environ 30% de sa clientèle de téléphones portables. KT vise également une pénétration de 30% dans la 5G. Cela est très agressif dans le contexte d’un marché mature des smartphones et de l’allongement des cycles de remplacement des combinés.

2. Croissance des smartphones contrefaits

Une étude de l’OCDE et de l’EUIPO, publiée en mars 2019, a mis en évidence une tendance croissante dans le commerce des produits contrefaits et piratés. Les appareils contrefaits, selon une étude EUIPO-UIT publiée en 2017, représentent près de 13% des téléphones mobiles vendus dans le monde. Cette menace croissante devrait être particulièrement préoccupante dans le secteur de la sécurité d’entreprise et pour les entreprises en général, avec des tendances supplémentaires, telles que la popularité et l’adoption accrues du travail à distance et du BYOD. pratiques, augmentant encore le risque.

3. L’adoption d’eSim continuera d’augmenter considérablement

L’adoption de l’eSIM, c’est-à-dire de la carte SIM intégrée, devrait augmenter considérablement au cours des prochaines années. La recherche de Counterpoint note que «les expéditions d’appareils basés sur eSIM atteindront près de deux milliards d’unités d’ici 2025, contre 364 millions en 2018, principalement en raison des smartphones et des appareils IoT d’entreprise. De nombreux fabricants d’appareils, dont Apple et Google, ont déjà adopté l’eSIM dans leurs nouveaux appareils connectés. la croissance de l’adoption d’eSIM devient segmentées en différentes catégories d’appareils, comme la voiture, IoT, La montre, Tablette, PC…

4. Les gens passeront encore plus de temps en ligne

Le nombre croissant d’heures passées avec les médias numériques par jour aux États-Unis est en hausse, cette tendance va se poursuive à l’échelle mondiale en 2020. En 2018, les adultes aux États-Unis ont passé 6,3 heures avec les médias numériques chaque jour, dont 3,6 heures sur des appareils mobiles (c’est-à-dire des smartphones et des tablettes)

5. Les dépenses publicitaires sur mobile augmenteront de 21% (v 2019)

Les prévisions de dépenses d’ eMarketer aux États-Unis pour la période 2016-2022 qu’il devrait y avoir une augmentation de près de 20 milliards de dollars (soit 21%) des dépenses publicitaires sur mobile. En 2019, la différence entre les dépenses publicitaires pour mobile et pour ordinateur devrait dépasser 54 milliards de dollars et, en 2020, elle devrait atteindre près de 70 milliards de dollars. Selon Deloitte, la part des téléphones intelligents dans toutes les publicités mobiles (smartphones et tablettes) atteindra environ 176 milliards de dollars en 2020, soit une augmentation de 18% d’une année sur l’autre, l’écosystème mobile la bien compris…

6. Les dépenses dans l’App Store augmenteront

En grande partie grâce à la montée des applications d’abonnement et du contenu de jeu, les dépenses mondiales sur les applications iOS et Google Play devraient augmenter à long terme et les jeux mobiles devraient atteindre 100 milliards de dollars + dans tous les magasins d’applications mobiles en 2020.

Selon App Annie, les dépenses des consommateurs mondiaux pour les jeux en 2017 dépassaient les 50 milliards de dollars et, en 2020, devraient atteindre près de 80 milliards de dollars ! Les dépenses des consommateurs mondiaux sur les applications affichent également une augmentation significative qui permet à l’écosystème Mobile de bien se porter. En 2017, les achats d’applications se situaient autour de 13 milliards de dollars et devraient dépasser les 30 milliards de dollars en 2020. Les dépenses pour les jeux dans les magasins d’applications atteindront 100 milliards de dollars en 2020, tandis que 2019 a vu 25% plus de dépenses dans les jeux mobiles que toute autre plate-forme – PC / Mac, console, ordinateur de poche et mobile.

7. Nouvelle progression de la publicité vidéo

Le contenu vidéo continue de gagner en popularité et devrait poursuivre cette tendance en 2020, car le contenu est divertissant, accessible et pratique pour les utilisateurs. Cisco estime que d’ici 2022, le trafic vidéo IP mondial va quadrupler et que la vidéo représentera 82% de tout le trafic IP d’ici 2022. Netflix a commencé à tester les publicités entre les épisodes en 2018, il est donc raisonnable de supposer que l’espace sera éventuellement ouvert aux annonceurs externes, surtout si cela signifie plus d’abonnés.

8. Plus d’applications avec de la publicité intégrée

Le paradoxe, c’est que Apple Arcade et Google Play Pass, lancés en septembre 2019, auront un impact sur le marché de la publicité intégrée, car les applications accessibles via leurs abonnements n’auront pas de publicité intégrée.

Malgré cela, nous nous attendons toujours à voir davantage d’applications sur le marché avec de la publicité dans les applications en 2020. L’efficacité de la publicité dans les applications pour stimuler les téléchargements d’applications est importante. App Annie a révélé que la publicité payante dans les applications a généré près de 45% des téléchargements au 1 er semestre 2019, d’autant que les ciblages sont de plus en plus efficaces.

9. Le cloud s’installe doucement mais surement

La tendance du trafic de données mobiles est en augmentation, et dans 3 ans, les smartphones représenteront 44% du trafic IP total, et le trafic de données mobiles devrait être multiplié par 7 d’ici 2022. Autre tendance selon les recherches de Cisco soulignent qu’en 2020, les vitesses fixes à large bande seront supérieures à 60 Mbps, ce qui signifie que le stockage dans le cloud sera utile pour télécharger des fichiers volumineux à une vitesse plus rapide.

Ces tendances indiquent que les solutions de stockage cloud sont probablement une voie d’avenir pour la majorité (sinon la totalité) des applications pour smartphone et  l’écosystème mobile.

1O. Les PWA avancent dans  l’écosystème mobile.

les PWA offrent des fonctionnalités hors ligne, ainsi qu’une réduction significative du temps de chargement. Un défilement plus fluide, plein écran… les PWA fonctionnent aussi bien qu’une application dédiée cependant avec moins accès aux fonctions de l’appareil.En plus des avantages évidents (temps, efforts, budget, aucune exigence de soumission dans l’App Store) par rapport au développement d’applications traditionnelles, les récompenses peuvent être énormes si vous le faites correctement. Comme Google tient à nous le rappeler, 53% des utilisateurs abandonneront un site si le chargement prend plus de 3 secondes et l’écosystème mobile la compris !

BONUS. KaiOS continuera de gagner en popularité

Un rapport de Statista révèle qu’en 2019, KaiOS occupait confortablement la troisième place pour la part de marché des systèmes d’exploitation mobiles, une tendance qui devrait se répéter à nouveau en 2020 en raison de la demande de téléphones de ce type de téléphone mobile. Bien qu’ils ne correspondent pas tout à fait au smartphone moderne, ces téléphones deviennent plus importants, avec leur connexion à un certain nombre d’applications populaires, telles que Facebook et WhatsApp, qui peuvent désormais être exécutées sur KaiOS. La popularité de KaiOS a continué de croître depuis l’investissement de Google en 2018.

Noter que Amazon propose toujours une version simple de son site Web pour ceux qui utilisent tous type de mobile !

À lire : [MWC2019] Les features phones progressent plus rapidement que les smartphones

Lire aussi
Tech

Comment réduire le doomscrolling ?

Doomscrolling et doomsurfing sont de nouveaux termes faisant référence à la tendance à continuer à surfer ou à faire défiler les mauvaises...