Publié le 30 juin 2020.
Par La Rédaction

Une méthode d’ingénierie verte non toxique pour charger votre téléphone portable

Publié le 30 juin 2020.
Par La Rédaction
Photo : De Jonny Clow - Unsplash

Photo : De Jonny Clow - Unsplash

Un chercheur de l'Université de Sydney a mis au point une nouvelle méthode utilisant un fruit. Transformer les déchets du fruit Durian en super-condensateurs pourrait réduire considérablement le coût du stockage d'énergie et charger des appareils très rapidement.

Imaginez si nous pouvions utiliser des produits cultivés naturellement, comme les plantes et les fruits, pour stocker l’électricité qui charge les appareils électroniques couramment utilisés, comme les téléphones portables, les tablettes, les ordinateurs portables ou même les voitures électriques ? C’est ce qu’ont réalisé les chercheurs de l’Université de Sydney qui ont développé une méthode qui utilise les déchets des fruits du durian et du jacquier pour créer des réserves d’énergie qui permet une recharge rapide d’électricité.

Ils ont converti des portions de déchets des fruits (biomasse) en super-condensateurs qui peuvent être utilisés pour stocker efficacement l’électricité. Avec une méthode d’ingénierie verte non toxique et non dangereuse qui a utilisé le chauffage de l’eau et la lyophilisation de la biomasse des fruits, le durian et le jacquier ont été transformés en aérogels de carbone stables, un matériau synthétique extrêmement léger et poreux utilisé pour une gamme de applications.

Les aérogels de carbone font d’excellents super-condensateurs car ils sont très poreux. Ils ont ensuite utilisé les aérogels dérivés des fruits pour fabriquer des électrodes qu’ils ont testées pour leurs propriétés de stockage d’énergie exceptionnelles.

Pourquoi avoir choisi ces 2 fruits ? Les déchets du Durian ont été sélectionnés en fonction de l’excellent gabarit fourni par la nature. Celui-ci peut faire une trentaine de centimètres de longueur et peser environ 1 à 3 kg, parfois jusqu’à 7 kg pour certaines variétés. Les déchets du Durian, en tant que substance a un coût nul, dont la communauté souhaite se débarrasser de toute urgence en raison de son odeur nauséabonde !

Super-condensateurs

Les super-condensateurs sont comme des réservoirs d’énergie qui distribuent l’énergie en douceur. Ils peuvent rapidement stocker de grandes quantités d’énergie dans un petit appareil de la taille d’une batterie, puis fournir de l’énergie pour charger des appareils électroniques, tels que des téléphones portables, des tablettes et des ordinateurs portables, en quelques secondes.

Les super-condensateurs actuels sont fabriqués à partir de charbon actif qui est loin d’être aussi efficace que ceux préparés au cours de ce projet.

Le marché des super-condensateurs devrait passer de 409 millions USD en 2020 à 720 millions $ d’ici 2025 ; il devrait croître à un TCAC de 12,0% de 2020 à 2025. La croissance du marché des super-condensateurs est tirée par leur demande en hausse constante dans les applications de récupération d’énergie et l’utilisation croissante de super-condensateurs dans les trains et les avions. De plus, la demande mondiale croissante de véhicules électriques devrait alimenter la croissance du marché.

Les condensateurs hybrides sont utilisés dans divers appareils électroniques grand public tels que les téléphones mobiles, les ordinateurs portables, les appareils portables, les lampes de poche LED, les imprimantes thermiques, les scanners de codes à barres et les puces GPS. Ces condensateurs nécessitent d’importants investissements en recherche et développement pour leur fabrication. Un nombre important de fabricants de condensateurs hybrides sont confrontés au manque de matières premières, ainsi qu’à un soutien financier pour fabriquer des condensateurs hybrides en raison de l’épidémie de Covid-19.

Lire aussi