Publié le 20 septembre 2012, modifié le 19 octobre 2014.
Par La Rédaction

Une coque de protection pour Smartphone divise par 6 la sensibilité de réception de l’A-GPS

Publié le 20 septembre 2012, modifié le 19 octobre 2014.
Par La Rédaction

La toute première étude comparative indépendante sur les performances des technologies de localisation dans les plateformes et les modèles de Smartphones les plus plébiscités vient de rendre des conclusions pour le moins surprenante…

Le rapport de SRG révèle des différences de performances significatives, notamment au niveau de la sensibilité des récepteurs A-GPS des Smartphones.

Bien que nous nous attendions à découvrir des différences de performances en testant des Smartphones achetés dans le commerce aux fournisseurs les plus importants, nous n’imaginions pas qu’elles seraient aussi spectaculaires, » commente Michael Thelander, PDG de Signals Research Group. « Nous avons observé que la sensibilité de réception des deux modèles les plus performants, un Nokia et un Samsung, étaient 15 fois supérieure à celle du Smartphone le moins performant. L’une des plus grandes surprises a été de constater à quel point l’ajout d’une coque, qui est clairement un accessoire employé par une majorité d’utilisateurs, avait un impact sur les performances A-GPS d’un Smartphone. 



Les critères de tests 

La solution Spirent a été utilisée dans le cadre de tests en laboratoire s’appuyant sur les critères de tests établis par le CTIA et le 3GPP et communément admis par l’industrie. SRG a ainsi recueilli et analysé les performances de dix configurations chipset/équipement provenant de 5 sociétés produisant des chipsets A-GNSS : Broadcom, CSR, Qualcomm, ST-Ericsson et Texas Instruments.
Les tests impliquaient des essais de plateformes A-GPS et GLONASS fournies par les vendeurs pour déterminer leur sensibilité de réception et leur capacité à obtenir un point de localisation précis au sein d’un environnement urbain dense et donc difficile, en utilisant uniquement l’A-GPS dans un premier temps puis en tirant avantage des fonctionnalités cumulées de l’A-GPS et du GLONASS. Par ailleurs, des tests ont été effectués dans une chambre anéchoïque en utilisant les méthodologies de test Over-The-Air les plus récentes afin de fournir une image la plus complète possible des performances de Smartphones de marque HTC, Samsung, Nokia et Sony.

Cependant, une découverte clef du rapport est que l’uniformité des performances générales des différentes plateformes A-GNSS ne s’étend pas à leurs implémentations commerciales dans les modèles de Smartphones leaders sur le marché. En plus des différences de performances de localisation significatives qui sont inhérentes aux Smartphones testés, les résultats indiquent que dans au moins un des cas, l’introduction d’une coque de protection obtenue dans le commerce divise par 6 la sensibilité de réception de l’A-GPS (8.2 dB).

Conclusion

« Sans conteste, ces résultats devraient sonner l’alerte dans le monde industriel : les performances des téléphones mobiles ont besoin d’être validées de façon plus appropriée. Les opérateurs mobiles doivent absolument prendre en considération toutes les configurations possibles d’équipements mobiles amenées à être utilisées sur leurs réseaux, » ajoute Thelander. « Etant donné le potentiel commercial des services basés sur la géo-localisation et les exigences rigoureuses du mandat E-911 (appel d’urgence aux USA), il est extrêmement important que des équipements mobiles qui font preuve de mauvaises performances soient identifiés avant leur mise sur le marché. Il est également très clair que l’industrie doit réfléchir à la manière de justifier le rôle des accessoires, étant donné que nous avons démontré que ces derniers pouvaient influencer les performances de localisation sur le plan matériel. »

Lire aussi