Publié le 4 mai 2020.
Par Morgan Fromentin

Sans surprise, le marché du smartphone subit le pire trimestre de son histoire

Publié le 4 mai 2020.
Par Morgan Fromentin
Smartphones

SmartphonesCC

Depuis la fin de l'année 2019, le monde fait face à une crise sanitaire de grande ampleur. Le virus Covid-19 s'est rapidement propagé pour toucher toute la surface du globe. L'industrie est aujourd'hui encore à l'arrêt, l'économie plonge logiquement...

Les chiffres de plusieurs sociétés d’analyse montrent que le marché du smartphone a souffert, énormément souffert au cours du premier trimestre de cette année 2020. Ceci bien évidemment est imputable à la pandémie de Covid-19. Le résultat est dramatique, il s’agit sans nul doute du pire trimestre jamais constaté pour tout le marché du mobile.

Le marché du smartphone est au plus bas

Les chiffres en question, publiés séparément par IDC et Strategy Analytics, dévoilent une moyenne de 275,4 millions d’unités expédiées durant ce premier trimestre 2020. Contre 321,4 millions en moyenne pour le premier trimestre 2019. Dans un communiqué, la directrice de Strategy Analytics Linda Sui déclarait que ce Q1 2020 était “la pire performance depuis que les enregistrements ont démarré”, avec une demande client qui s’épuise à cause des mesures de confinement. Pour la directrice de recherche chez IDA Nabila Popal, il y a aussi un “problème côté fournisseur” en Chine. Le pays, qui compte pour un quart des expéditions mondiales, était au pic de la pandémie et du confinement durant ce premier trimestre. D’où un “énorme impact sur le marché global”. Et rapidement, de nombreux pays prenaient des mesures similaires.

après le premier trimestre 2020

Les deux spécialistes dévoilent aussi les chiffres des expéditions dans le détail par marque. Samsung mène le bal avec une moyenne de 58,3 millions d’unités, suivi de Huawei (48,8 millions), Apple (37,9 millions) et Xiaomi (28,5 millions). IDC et Strategy Analytics ne sont cependant pas d’accord concernant l’entreprise qui occupe la cinquième place. Pour le premier, c’est Vivo qui s’inviterait tandis que le second affirme de Oppo a su maintenir sa place. Linda Sui précise que Xiaomi a bénéficié de sa nette domination sur l'”énorme marché indien”, avec des expéditions qui se sont maintenues durant ce premier trimestre là où tous les autre sont partis à la baisse. IDC est d’accord avec cette déclaration mais ajoute que Apple accuse la plus faible baisse, grâce notamment au momentum autour de sa gamme iPhone 11. Et le tout récent nouvel iPhone SE devrait permettre de relancer les expéditions.

Lire aussi
Article abonné

Brèves nouvelles China S47

Avoir un œil sur ce qui se passe en Asie est le but de cette veille Tech orientée vers le meilleur de l'innovation et l'industrie mobile, on...