Publié le 21 mai 2020.
Par La Rédaction

Rakuten Mobile : 3 millions d’abonnés d’ici la fin de l’année ?

Publié le 21 mai 2020.
Par La Rédaction

Le premier opérateur entièrement virtualisé au monde fait le point sur son lancement.

Le président-directeur général de Rakuten Mobile, Mickey Mikitani, a insisté sur le fait que l’adoption de son offre de services mobiles avait un rythme attendu par les équipes ! Les services ont été lancés le 8 Avril 2020 en tant qu’opérateur de téléphonie mobile fournissant le premier réseau natif cloud entièrement virtualisé de bout en bout. Le service de téléphonie mobile de Rakuten Mobile peut être utilisé pendant un an sans frais pour les communications mensuels.

Parallèlement au lancement, le groupe Rakuten a cessé d’accepter de nouvelles applications pour ses services MVNO (Mobile Virtual Network Operator). Ils sont sur la bonne voie pour signer 3 millions d’abonnés d’ici la fin de l’année, mais n’ont pas révélé le nombre de nouveaux clients qu’il ont attirés jusqu’à présent depuis le lancement du réseau.

En Janvier 2020, le groupe Rakuten a autorisé jusqu’à 20 000 abonnés supplémentaires au programme de support gratuit qui offre des communications vocales et de données gratuites, et s’efforce d’améliorer la qualité et la stabilité de son réseau. En outre, le groupe Rakuten accélère ses efforts, y compris la création de stations de radio. Rakuten Viber, qui fournit des services de messagerie et VoIP, a considérablement augmenté ses revenus en raison de la croissance de la base d’utilisateurs.

En conséquence, les revenus du segment Mobile sont en hausse de 54,7% d’une année sur l’autre pour le groupe Rakuten. Cependant, l’opérateur, qui a lancé le quatrième MNO au Japon en avril, aurait accusé un retard dans ses objectifs d’acquisition d’abonnés. L’une des raisons, c’est que 80% des utilisateurs s’inscrivent en ligne, mais la fermeture des magasins en raison de la pandémie de Covid-19 causerait un déficit de 20 à 30%.

Ils sont partis de zéro et sans marketing à plein régime. Les publicités télévisées n’ont pas été lancées à l’échelle nationale et les campagnes sont toujours en attente. Mickey Mikitani pense qu’ils ont besoin d’un peu plus d’évolutivité pour accepter 100 000 abonnements par jour quand les plans des deuxième et troisième phases seront lancés, a-t-il expliqué.

Il est à noter que l’utilisation des données avec les abonnés était deux à trois fois plus élevée que ses rivaux nationaux Docomo, KDDI et SoftBank. Les déploiements de 4 738 stations de base à ce jour dépassent les 4 400 prévus au lancement. La société a conclu des contrats pour installer 10 000 sites prochainement et prévoit d’atteindre une couverture de 70% de la population d’ici Mars 2021.

Rakuten Mobile a également annoncé son intention d’acquérir la société américaine Innoeye, un fournisseur de logiciels OSS que l’opérateur avait précédemment déployé sur sa plate-forme cloud 4G et 5G. Les détails financiers n’étaient pas divulgués. Innoeye compte environ 500 employés. Rakuten procède à des acquisitions pour construire la pile logicielle y compris les plates-formes OSS et BSS héritées. Les principales contributions logicielles pour le RAN virtuel de Rakuten Mobile sont venues d’Altiostar, une société dans laquelle l’opérateur a investi aux États-Unis. Ciena, NEC / Netcracker, Qualcomm, Mavenir, Quanta Cloud Technology, Sercomm, Tech Mahindra, Allot et Viavi.

Lire aussi
Tech

Comment réduire le doomscrolling ?

Doomscrolling et doomsurfing sont de nouveaux termes faisant référence à la tendance à continuer à surfer ou à faire défiler les mauvaises...