Publié le 11 mars 2024, modifié le 12 mars 2024.
Par La Rédaction

Quantum Alliance : une nouvelle alliance pour promouvoir le quantique

Publié le 11 mars 2024, modifié le 12 mars 2024.
Par La Rédaction

SK Telecom et Nokia unissent leurs forces dans une nouvelle alliance pour révolutionner la technologie quantique ! La valeur du secteur quantique mondial devrait passer de $19,6 milliards l'année dernière à $117,9 milliards d'ici 2030.

Une alliance de pointe pour le développement de la technologie quantique

Récemment, une alliance innovante a vu le jour, réunissant SK Telecom, géant de la télécommunication sud-coréen, et six autres entreprises de renom, dont Nokia ont créer Quantum Alliance. Leur mission ? Promouvoir le développement de l’écosystème quantique. Pour y parvenir, ils comptent explorer les opportunités d’investissement conjointes et mettre en place un organe consultatif.

Des membres aux expertises complémentaires

Outre SK Telecom et Nokia, l’alliance est composée de membres aux compétences variées et complémentaires dans le domaine de la technologie quantique :

  • Xgate, fournisseur de VPN quantique,
  • KCS, spécialiste du module cryptographique basé sur le matériel,
  • IDQ Korea, entreprise de solutions de communication quantique,
  • SOS Lab est un spécialiste de la détection de lumière et de la télémétrie
  • Wooriro est un développeur de premier plan de dispositifs de détection de photons uniques

SK Telecom a souligné dans un communiqué traduit que ces entreprises “détiennent des technologies clés et des composants dans le domaine quantique”. Par ailleurs, un lancement de marque commune est prévu pour la première moitié de 2024, afin de confirmer officiellement le nom du groupe.

Dans le même temps SK Telecom et Deutsche Telekom ont noué un partenariat stratégique, annoncé au Mobile World Congress de Barcelone qui vise à sécuriser les communications à l’ère quantique. La collaboration entre les opérateurs de réseau et les fabricants de matériel est cruciale pour établir des normes techniques qui garantissent la sécurité des communications futures. La Quantum Alliance prévoit également de développer des solutions flexibles pour des communications sécurisées, répondant ainsi aux défis posés par l’informatique quantique.

Les ambitions de l’alliance

Les principaux objectifs de cette alliance sont multiples :

  • Explorer les opportunités d’affaires conjointes,
  • Promouvoir les investissements auprès des entreprises mondiales,
  • Établir un organe consultatif chargé de superviser les performances de l’alliance quantique.

Des plans sont également en place pour participer à des expositions nationales et internationales afin d’encourager la compétitivité des innovations et services quantiques. Par ailleurs, l’alliance envisage d’introduire la technologie sur de nouveaux marchés via des partenariats B2B et public-privé.

Vers une expansion mondiale

L’alliance cible également les marchés quantiques locaux et étrangers. Elle prévoit d’élargir son adhésion et de préparer davantage de produits autour de la technologie quantique. Ha Min-Yong, responsable du bureau des solutions mondiales chez SK Telecom, a déclaré : “Nous créerons une nouvelle entreprise, et sur cette base, nous pousserons pour entrer sur le marché mondial”. La formation de l’alliance n’est que le dernier effort de SK Telecom’s pour développer une position de leader dans le secteur de la technologie quantique et des réseaux quantiques sécurisés. En septembre dernier, SK Telecom a utilisé un Réunion du groupe de sécurité de l’UIT qui se tenait en Corée du Sud pour faire pression pour développement de normes mondiales de communication à sécurité quantique basé sur une combinaison de technologies QKD et de cryptographie post-quantique; et à la mi-2022, l’entreprise, qui se positionne désormais comme une entreprise d’IA plutôt que comme une entreprise de télécommunications, reçu l’approbation pour ses technologies à adopter comme normes internationales pour les réseaux de communication de cryptographie quantique.

 

Lire aussi
Business

Le plein boom des dumbphones

Les téléphones "dumbphones" représentent-ils simplement une mode, un antidote à l'addiction aux réseaux sociaux, ou quelque chose de plus...