Publié le 3 juin 2021.
Par La Rédaction

Premier smartphone en fibre de carbone

Publié le 3 juin 2021.
Par La Rédaction

La start-up européenne Carbon Mobile a créé le smartphone le plus fin et le plus léger au monde fabriqué avec des composites de carbone.

Dans une industrie qui génère plus de 50 millions de tonnes de déchets électroniques par an, une transition vers des matériaux composites solides mais légers comme la fibre de carbone pourrait faire économiser 100 millions de tonnes de ressources terrestres chaque année en production. Carbon Mobile pense qu’il s’agit d’un tremplin majeur pour l’adoption de matériaux durables hautes performances dans les appareils connectés.

Malgré leurs propriétés avancées pour produire des structures robustes mais légères, la fibre de carbone se comporte comme un blindage électromagnétique. Cela signifie qu’elle bloque les signaux radio, formant une cage de Faraday qui, plutôt que de laisser passer les signaux, les disperse autour du corps extérieur de l’appareil.

Après quatre ans de recherche et développement, les ingénieurs de Carbon Mobile ont développé un processus révolutionnaire pour libérer le potentiel de la fibre de carbone pour les appareils connectés. La technologie brevetée HyRECM (Hybrid Radio Enabled Composite Material) fusionne les fibres de carbone avec un matériau composite complémentaire capable de perméer le signal RF. Pour améliorer encore la connectivité des appareils, une encre conductrice unique imprimée en 3D est intégrée dans la structure en fibre de carbone.

Nouvelle technologie

Le résultat est le premier matériau à base de fibre de carbone “radio activé”. Appliquée pour la première fois dans le Carbon 1 MK II, la nouvelle technologie produit une structure de boîtier robuste à base de fibre de carbone qui est non seulement incroyablement fine et légère, mais également composée de moins de cinq pour cent de plastique. Cette conception monocoque de pointe permet un appareil qui ne pèse que 125 grammes, un tiers de moins que les smartphones conventionnels. Avec seulement 6,3 mm, il est également 25 % plus fin.

Le premier fabricant allemand de composites, Lanxess, s’est associé à Carbon Mobile pour le développement de l’appareil. Leur matériau composite Tepex, utilisé pour la carrosserie monocoque, peut être facilement recyclé et réutilisé pour de nouveaux usages. Ce matériau composite contribue au succès de cet incroyable téléphone portable. Il fait plus que simplement permettre des épaisseurs de paroi exceptionnellement minces du boîtier. En fait, avec sa résistance et sa rigidité élevées, il contribue également à rendre l’appareil très robuste pour une utilisation quotidienne. Le matériau de départ pour la fabrication du boîtier est un matériau composite thermoplastique de la gamme de produits Tepex dynalite. Celui-ci est en outre renforcé par un tissu de filaments de carbone sans fin 1K très fins.

Pour prolonger la durée de vie du smartphone, tous ses composants sont conçus pour être facilement remplaçables à des fins de réparation, ce qui empêche également la création de déchets électroniques.

Lire aussi