Publié le 31 janvier 2024, modifié le 31 janvier 2024.
Par La Rédaction

Pourquoi il est temps de faire une pause avec TikTok ?

Publié le 31 janvier 2024, modifié le 31 janvier 2024.
Par La Rédaction

Face à TikTok, une plateforme émergente mais controversée, une maison de disques (Universal Music Group) défend ses artistes et auteurs-compositeurs, exigeant une juste rémunération, la protection contre les effets néfastes de l'IA, et un environnement en ligne sûr. Les négociations achoppent sur la sous-évaluation de la musique et la gestion des contenus problématiques.

TikTok se mêle davantage à la création musicale et à l’intelligence artificielle. Il ont lancé lancé TikTok Musique l’année dernière dans certains pays en tant que rival de Spotify et Apple Music avec une fonctionnalité “ AI Song ” qui permet aux utilisateurs de créer des chansons à l’aide d’invite. Le géant Chinois  avec ses utilisateurs ont un impact sur l’industrie musicale en termes de découverte musicale, de consommation et de contribution aux revenus de l’industrie.  Les majors souhaitent être dans le train de l’usage.

La mission d’Universal Music Group bien que simple en apparence est de propulser leurs artistes et auteurs-compositeurs vers les sommets de leur potentiel créatif et commercial. Dans cet élan, la maison de disque c’est associé à des plateformes globales, comme TikTok, qui, grâce à sa technologie avancée et sa base d’utilisateurs mondiale, est devenue un acteur incontournable dans le paysage social mondial. Or, malgré son succès, TikTok semble oublier une règle d’or : la musique, pilier de l’expérience utilisateur, mérite une rémunération à la hauteur de son apport.

Universal Music Group a écrit une “Lettre ouverte à la communauté des artistes et auteurs-compositeurs” pour leur faire savoir que les négociations pour un nouveau contrat avec TikTok se sont terminées sans accord. Les sociétés n’ont pas accepté les termes d’un nouvel accord et à l’expiration de l’accord actuel le 31 janvier 2024. Universal Music Group , y compris Universal Music Publishing Group, cessera de concéder sous licence le contenu des services TikTok et TikTok Music. Ci-dessous un résumé de la situation :

Au cœur du désaccord

TikTok, dans sa quête de domination, oublie trois principes fondamentaux :

  • Une rémunération juste pour nos artistes et auteurs-compositeurs.
  • La protection contre les dérives de l’IA, menaçant de remplacer les artistes par des créations algorithmiques.
  • La sécurité en ligne, souvent négligée, laissant proliférer discours haineux, harcèlement et contenus illicites.
  • Les enjeux de l’IA et de la Sécurité en Ligne
  • L’utilisation de l’IA par TikTok soulève un défi de taille, transformant potentiellement la plateforme en un vecteur de remplacement des artistes humains par des créations numériques. De plus, la gestion laxiste des contenus problématiques, allant des violations de droits d’auteur aux deepfakes pornographiques, expose nos artistes à des risques inacceptables. Face à notre demande d’actions concrètes, TikTok a choisi l’indifférence, voire l’intimidation, une stratégie qui ne fait qu’accentuer notre détermination.

Combat pour la valeur créative et commerciale de la Musique

Il est inadmissible de concevoir une entreprise musicale sans offrir une juste valeur à la musique elle-même. En réponse, l’engagement reste ferme : défendre avec acharnement les droits de nos artistes et auteurs-compositeurs. Universal Music Group refuse de céder face à l’intimidation, armés de leur responsabilité envers la communauté artistique pour parvenir à un accord respectant la créativité humaine dans un environnement sécurisé et bien régulé.

Analyse

Dans cette lutte David contre Goliath, la maison de disques s’érige en gardienne des intérêts artistiques face à TikTok, symbole d’une industrie technologique souvent perçue comme prédatrice. Cette confrontation soulève une question fondamentale : comment équilibrer les bénéfices de l’innovation technologique avec le respect des créateurs et la protection des utilisateurs ? La réponse réside peut-être dans un dialogue plus constructif et des engagements mutuels, plutôt que dans des négociations tendues. La musique, après tout, doit rester un pont entre les êtres humains, pas une monnaie d’échange.

TikTok Music

Le rapport TikTok Luminate 2023 explore l’impact de TikTok sur l’industrie musicale, en mettant en évidence comment les utilisateurs de TikTok favorisent la découverte musicale, augmentent les volumes de streaming, génèrent des revenus hors numérique, et connectent les artistes locaux à des audiences mondiales. Il révèle que les utilisateurs de TikTok sont plus susceptibles de découvrir et de partager de la musique, de payer pour des services de streaming de musique, de dépenser plus pour des achats liés à la musique, et d’avoir un intérêt marqué pour la musique internationale par rapport aux utilisateurs moyens de plateformes sociales ou de vidéos courtes.

Le document fournit des statistiques détaillées sur l’impact de TikTok dans l’industrie musicale, notamment que 67% des utilisateurs de TikTok sont plus enclins à rechercher des chansons entendues sur la plateforme, et que 72% affirment que TikTok est une plateforme pour découvrir de nouveaux artistes et genres. De plus, 80% des utilisateurs de TikTok qui ont vu un artiste en live ont découvert cet artiste sur TikTok, soulignant l’importante influence de la plateforme sur les tendances musicales et les habitudes de consommation. À l’échelle mondiale, l’engagement envers la musique d’un artiste sur TikTok est fortement corrélé aux volumes de streaming par exemple au Royaume-Uni, les utilisateurs de TikTok dépensent 49 % de plus en achats de musique que l’auditeur moyen !

Lire aussi