Publié le 23 septembre 2011, modifié le 1 décembre 2014.
Par La Rédaction

Plus que 25 jours avant le DigiWorld Summit 2011 16-17 Novembre 2011

Publié le 23 septembre 2011, modifié le 1 décembre 2014.
Par La Rédaction

… tout ce qu’on croit savoir du déploiement de la 4G et de l’Internet mobile était bouleversé …

Beaucoup d’évènements, et pas seulement au niveau de l’actualité de la crise financière, ont agité l’été. On citera naturellement le rachat de Motorola Mobility par Google, le départ de Steve Jobs d’Apple, les nouvelles orientations stratégiques de HP… Ils nous confortent dans le choix de la thématique pour notre prochain DigiWorld Summit ("Will the Device be King ?"- 16&17 novembre 2011). Mais la sortie de notre programme me donne l’occasion ici d’attirer votre attention sur l’intervention en plénière d’une société encore peu connue en Europe, qui s’exprimera à travers son CMO, Frank BOULBEN, le 17 novembre en matinée.

LightSquared est une start-up engagée dans la construction d’un réseau LTE basé pour partie sur un satellite couvrant le territoire américain en s’appuyant sur ses fréquences dans la bande L, et avec un business model de revendeur en gros de capacité. Ses fréquences constituent son principal argument : seuls les deux poids lourds du marché (Verizon Wireless et AT&T) disposent vraiment des ressources permettant de déployer le LTE. Or les deux leaders du marché représentent déjà aujourd’hui les deux-tiers des usagers de mobiles (avec respectivement 102 et 95 millions d’abonnés à fin 2010), plus de 80% des nouveaux abonnements (sur un marché en croissance annuelle de 6% en unité et en valeur), et leurs investissements combinés quelque trois fois ceux du reste de l’industrie… Sans même prendre en compte le projet de fusion AT&T et T-Mobile, pour l’heure stoppé par la FTC, le marché semble condamné à s’organiser en deux catégories : un quasi duopole sur l’essentiel du marché et en particulier l’Internet mobile (les données représentent déjà plus de 35% de leur revenus), et une deuxième division dans laquelle émergent Sprint (qui continue de perdre ses abonnés), T-Mobile, Leap Wireless et MetroPCS, et un ensemble de compagnies régionales.

Venez assister et comprendre les enjeux "Will the device be king"

Le programme des 2 jours 

Lire aussi