Publié le 18 novembre 2015, modifié le 19 novembre 2015.
Par La Rédaction

Notify, le cheval de Troie de Facebook ?

Publié le 18 novembre 2015, modifié le 19 novembre 2015.
Par La Rédaction

Notify, une application qui est spécialement conçue pour vous envoyer des notifications. Il suffit de vous abonner à différents "canaux"

Jetez un œil à votre iPhone. Il y a des chances qu’il est probablement encombré quand il est loquée, de notifications d’e-mail, des news, la météo et d’autres informations. Toutes ces notifications sont produites par vos applications,

[peu importe quelle icône vous tapez en premier à chaque fois que vous ouvrez votre téléphone, ou le service que vous vérifiez vingt fois par jour, les notifications push sur votre écran de verrouillage sont toujours les premiers contenus que vous voyez quand vous utiliser votre smartphone.]

Facebook veut prendre toutes ces informations et les mettre à travers une plate-forme qu’elle contrôle : Notify, une application qui est spécialement conçue pour vous envoyer des notifications. Il suffit de vous abonner à différents “canaux” qui vont vous fournir des informations que vous pourriez obtenir autrement via d’autres applications. Vous voulez les alertes sur l’actualité ? Vous voulez des résultats sportifs ?

https://player.vimeo.com/video/145106138

Vous êtes probablement familier avec la stratégie globale de Facebook, qui est d’assurer que les consommateurs dépensent leur temps sur Internet mais aussi sur Facebook. Cela conduit à un plus grand engagement de l’utilisateur avec Facebook, ce qui signifie plus d’informations, de data et donc des recettes publicitaires, ce qui signifie que le géant devient une entreprise beaucoup plus forte, ce que montre les derniers résultats (plus de 1,5 milliards d’utilisateurs, un chiffre d’affaires de 4,5 milliards de dollars au 3ème trimestre de l’année 2015, plus de 95 % correspondent à des revenus publicitaires). Facebook a une motivation pour vous garder sur son réseau social, ou sur les services associés avec le réseau social, autant que possible.

Dans un monde idéal, peut-être, qu’un jour Facebook vendra des tablettes et smartphones qui permettront de vous garder au sein de son écosystème. Mais ce serait extrêmement coûteux et long pour eux !

Apple par exemple représente un obstacle de taille pour un plus grand engagement de l’utilisateur avec Facebook. Afin d’atteindre les applications de Facebook, les utilisateurs ont à déverrouiller un lockscreen intégré. Que faire si le géant voulait contourner tout ce qui, en réduisant le nombre d’étapes avant Facebook, il pourrait commencer à interagir avec les utilisateurs ?

Ce ne serait pas la première fois que Facebook souhaite faire un bond dans le monde de l’interface utilisateur du smartphone. En 2013, la société a dévoilé Facebook Home, un lanceur pour les téléphones Android qui, une fois installé, remplacé l’écran d’accueil par défaut d’Android. Pour revenir à Natif, il fait habilement la même chose : vous pouvez désactiver un grand nombre des notifications de vos diverses applications et compter que sur Notify pour lire les notifications qui vont vous permettre de lire des articles complets, de regarder des vidéos, de recevoir des offres, des résultats sportifs sur vos équipes, votre météo locale… (voir les captures d’écrans)

Facebook suggère qu’il est intéressé à supplanter les aspects clés de tous les systèmes d’exploitation mobiles, ce qui est, bien sûr, la meilleure chose, pour eux que de réellement vendre ses devices 🙂

Facebook un meta OS ?

Est ce que Notify, est la dernière salve dans cette bataille pour recréer l’OS mobile pour Facebook ? C’est en tout cas une intention claire d’aller au-delà du contenu partagé par nos propres amis 🙂

Lire aussi