Publié le 26 mai 2020.
Par La Rédaction

Nokia et KDDI réalisent un PoC sur un cloud RAN entièrement virtualisé

Publié le 26 mai 2020.
Par La Rédaction

KDDI pourra utiliser des réseaux virtualisés pour répondre rapidement aux besoins variés de ses clients. La performance des réseaux de demain permettra notamment pour ceux qui auront investi, des services de santé immersifs !

Nokia a annoncé qu’il travaillait avec l’opérateur de téléphonie mobile japonais KDDI dans le cadre d’une initiative commune visant à fournir une solution RAN entièrement cloudifiée. Le Proof of Concept (PoC) en laboratoire prévu utilisera la solution BTS AirScale All-in-Cloud de Nokia et permettra à KDDI de rechercher comment la technologie de réseau radio virtualisé flexible peut prendre en charge la diversification des exigences de performances du réseau à l’ère de la 5G. KDDI rejoint un portefeuille croissant de clients mondiaux en utilisant les solutions Cloud RAN de Nokia.

Rakuten pionnier sur ce sujet réveille la planète Telecom !

Le BTS AirScale All-in-Cloud de Nokia est un BTS 5G entièrement cloudisé qui permet un traitement de la bande de base en temps réel virtualisé à l’extrémité du réseau pour répondre des exigences de latence extrêmes et offrent la possibilité d’évoluer pour répondre à la demande. Il fait partie de la solution plus large de Nokia AirScale Cloud RAN de Nokia, qui offre une combinaison flexible de traitement local (Edge Cloud) et basé sur le cloud.

Le Edge Cloud place les capacités informatiques à proximité de l’origine du trafic, à la périphérie du réseau. Cela diminue la latence et permet de traiter de grandes quantités de données à la périphérie du réseau sans les coûts et le retard de leur transport vers des centres de données centralisés.

Le BTS AirScale All-in-Cloud sera utilisé dans le PoC prévu pour fournir une configuration réseau flexible d’une virtualisation de stations de base et permettre la fourniture d’un réseau 5G optimal. KDDI a lancé des services commerciaux 5G en Mars 2020 et poursuit une politique de collaboration avec des sociétés mondiales pour intégrer de nouvelles idées et technologies dans son réseau 5G. KDDI travaille en étroite collaboration avec Nokia sur ce PoC ainsi que sur les essais de réseaux autonomes de base 5G.

Immersif

Une expérience vraiment immersive est obtenue lorsque plusieurs sens humains sont servis, permettant aux utilisateurs de voir, d’entendre et de ressentir dans le monde virtuel. L’utilisation évidente et déjà familière qui est présente dans le cloud gaming avec plusieurs technologies immersives aura un impact aussi dans de nombreux domaines d’activité, notamment l’éducation, la santé, la vente au détail, le tourisme, le marketing, la formation, les services publics et les applications de fabrication dans les usines.

Le cloud Edge et les plates-formes RAN (Cloud Radio Access Network) seront essentiels pour prendre en charge les technologies multimédias immersives avancées, ainsi que de nombreuses autres nouvelles opportunités de services immersifs. La combinaison du cloud de pointe avec Cloud RAN fournira non seulement des latences extrêmement faibles, mais améliorera également l’efficacité opérationnelle et l’automatisation, la flexibilité et la programmabilité et réduira le temps de déploiement de services immersifs.

Les applications qui peuvent offrir des expériences immersives nécessiteront des capacités réseau différentes. Certains peuvent avoir besoin de puissantes installations informatiques mais n’ont aucun besoin de traitement en temps réel. Le streaming de contenu, par exemple, peut nécessiter une bande passante élevée pour servir simultanément plusieurs flux de vidéo 4K ou 8K, mais certains retards peuvent être tolérés.

Les domaines d’application les plus exigeants sont la capture et la diffusion en temps réel, comme dans les applications de contrôle industriel, ou la santé qui nécessitent des latences aussi faibles que quelques millisecondes.

Les nouvelles applications de perception augmentée et industrielles exigent des exigences de latence, de débit et de service très strictes. Nous passons d’une ère qui connecte les gens à des services simples tels que la navigation Web, l’audio, la vidéo et le courrier, nécessitant des Mbps de capacité et une latence de ~ 100 ms, à une autre caractérisée par exemple par la vidéo à 360 degrés, la réalité virtuelle et augmentée et le Cloud RAN, nécessitant plusieurs Gbps de capacité et des latences de quelques millisecondes à ~ 1 ms ou moins.

Différents cas d’utilisation nécessitent des latences différentes

Jumeau Numérique

Bien que le concept de jumeau numérique date de près de 20 ans, il ne devient pratique qu’à sa construction. Essentiellement, un jumeau numérique est une réplication virtuelle d’un objet du monde réel. Le jumeau se connecte à l’objet et en reçoit des informations afin d’afficher son état actuel. Les premiers pilotes ont prouvé le concept, mais les applications étaient lentes et peu conviviales, empêchant l’adoption de la technologie.

Les avancées dans les systèmes de capteurs, l’analyse des données avec l’intelligence artificielle et les techniques de compression et d’analyse vidéo, combinées à la 5G, permettent la collecte, le transport et l’analyse à distance d’énormes quantités de données représentant le monde analogique réel. Pour que le jumeau numérique réponde aux changements de l’environnement réel, les latences doivent être inférieures à 15 ms. Cette capacité sera disponible pour les applications de divertissement mais aussi de la santé, et industrielles.

Un exemple qui est peut-être moins connu mais qui aura des implications importantes à l’avenir est celui des navires sans pilote autonomes et télécommandés. En utilisant cette technologie numérique, un seul capitaine sera en mesure de diriger dix navires simultanément, obtenir des informations en temps réel sur les navires et leurs environs dans le centre de contrôle à distance.

Lire aussi
Article abonné

Google s’installe au pays de la 5G

Google est vraiment à l’offensive pour la 5G un peu partout dans le monde comme en Europe, en Asie… dans le domaine du transport de l’internet,...