Publié le 12 juillet 2021, modifié le 18 juillet 2021.
Par Christophe Romei

“Neuilly Vote” à partir de la blockchain Tezos, Escroqueries de Crypto Mining, Interleave, superNFT – veille crypto

Publié le 12 juillet 2021, modifié le 18 juillet 2021.
Par Christophe Romei
Brèves nouvelles Crypto

Brèves nouvelles Crypto

Depuis le lancement du Bitcoin en 2008, la Crypto présente une quantité infinie d'espace blanc avec des opportunités de marché imaginables et inimaginables, souvent le mobile au centre de l'Art au Gaming. S2821

Transformez votre NFT en art physique

Solidnft aide les artistes et propriétaires NFT à obtenir des NFT physiques, un comble ! mais utile. Il sera pour de nombreuses oeuvres utile de pouvoir être visible aussi sur des supports physiques ou digitaux, pour être exposé ! La startup croit fermement au pouvoir du NFT et pense qu’il manque une connexion physique. Ils impriment des œuvres d’art en utilisant les meilleures technologies au monde. Notamment en travaillant avec des impressions métalliques haute définition qui offrent une brillance des couleurs, une durabilité supérieure et des qualités archivées.

1ère plate-forme municipale de vote en ligne à partir de la blockchain Tezos

Pour répondre très concrètement à l’abstention et aux risques d’un accroissement de l’indifférence des électeurs vis-à-vis des décisions publiques, la commune de Neuilly-sur-Seine vient de mettre au point une infrastructure numérique de vote en ligne semi-décentralisée à partir de la blockchain Tezos. En préparation depuis plusieurs mois et actuellement en phase de test, la Ville annonce le lancement dès septembre prochain de la plate-forme “Neuilly Vote”.

Ce sera la première application municipale de vote par internet qui soit à la fois sécurisée, anonyme et simple d’usage. Dans un premier temps, et pour parfaire l’expérimentation, les électeurs seront invités à voter chaque mois sur des propositions de programmation culturelle : choix de films pour le cinéma ou choix des livres achetés pour les médiathèques municipales. Dans un second temps, la plate-forme sera utilisée pour d’autres projets municipaux plus sensibles : travaux de rénovation, dates de fermeture d’équipements publics, etc. Le projet a été développé en partenariat avec l’association Électis, dont la solution a déjà été testée dans plus de 80 universités à travers le monde. Le code est entièrement open-source, et l’application sera réutilisable comme telle et en franchise de droits par toute autre municipalité.

Crypto Art Week Asia

Du 9 au 17 juillet, Crypto Art Week Asia est la plus grande vitrine de l’art cryptographique au monde, avec plus de 300 des plus grands noms de l’art numérique en Asie, des expositions physiques dans six villes et plus de 50 galeries virtuelles, ainsi qu’un incroyable programme d’une semaine. d’expositions, de conférences, d’événements et de fêtes.

Source

Le chiffre de la semaine

La capitalisation boursière d’Ethereum

Ethereum a connu une popularité croissante avec l’actif qui génère des cas d’utilisation uniques dans le monde réel ainsi qu’un développement du réseau passionnant. Avec la croissance, la capitalisation boursière d’Ethereum se classe également à des niveaux presque similaires aux actifs traditionnels. la capitalisation boursière d’Ethereum (ETH) de 268,8 milliards de dollars au 6 juillet 2021, est supérieure à celle d’Exxon Mobil de 258,99 milliards de dollars. La valorisation de la crypto est également supérieure à la capitalisation boursière de Nike de 249,72 milliards de dollars. La capitalisation boursière du constructeur automobile Toyota de 242,79 milliards de dollars suit Ethereum aux côtés de 238,28 milliards de dollars du géant du streaming Netflix. Parmi les autres actifs traditionnels qui suivent Ethereum en termes de capitalisation boursière, citons Comcast à 261,24 milliards de dollars), L’Oréal à 246,53 milliards de dollars et Verizon à 232,63 milliards de dollars.

Les institutions cherchent des moyens de tirer parti du réseau dans le sillage de la stagnation du Bitcoin face aux préoccupations réglementaires et environnementales. Les facteurs ont joué un rôle dans le ralentissement de l’activité institutionnelle autour de Bitcoin, mais certains analystes pensent que le scénario offre à d’autres actifs comme Ethereum une opportunité de combler le vide.

Monetisation des actifs de Disney en NFT

Imaginez si Disney commence à monétiser sa propriété intellectuelle avec des NFT. Eh bien, peut-être que cet avenir n’est pas aussi loin que nous le pensons. Disney a déposé un brevet pour utiliser la blockchain pour gérer la propriété d’objets physiques et de contreparties numériques. Plus précisément, chaque objet physique aura un jeton unique qui peut vérifier l’authenticité d’un objet physique. Disney va un peu plus loin, avec chaque objet physique ayant une contrepartie numérique qui peut également être transférée et maintenue. De plus, au fil du temps, les versions numériques peuvent acquérir des caractéristiques particulières qui peuvent être transférées avec l’objet physique dans une application mobile ! Le smartphone sera le centre de ce type d’usage…

Par exemple, imaginez que vous achetez un personnage physique comme Mickey Mouse qui a également une contrepartie numérique pour un nouveau jeu Disney. Au fur et à mesure que votre personnage Mickey Mouse monte de niveau dans un jeu, l’identité numérique acquiert de nouveaux pouvoirs spéciaux (par exemple, des capacités de saut supplémentaires) qui s’attachent à l’identité du personnage physique.

Rédigez un contrat intelligent

Les contrats intelligents (smart contract) font partie de l’écosystème Blockchain, qui permet aux utilisateurs d’échanger n’importe quel actif sans aucune intervention d’un tiers. Les contrats intelligents faciliteront votre façon de faire des affaires dans la nouvelle économie décentralisée. Les contrats intelligents sont des scripts stockés sur une blockchain qui permettent aux utilisateurs de définir des règles et des protocoles personnalisés à diverses fins. La plupart des contrats intelligents sont conclus sur des plates-formes DApp (application décentralisée) comme Ethereum, Cardano, Tezos et les grandes entreprises technologiques comme IBM lancent leur propre entreprise en les construisant.

Il existe des plates-formes de développement de contrats intelligents comme Smartpy, indigo, archetype, solidity… Le développement de contrats intelligents sera une compétence très prisée pour les développeurs qui savent comment les construire, il faudra s’entourer d’autres compétences pour faire la différence. La technologie derrière la blockchain peut être difficile à comprendre, mais comme tout autre framework ou outil de développement, vous n’avez pas nécessairement besoin de savoir comment il a été construit pour l’utiliser.

La taille du marché mondial des contrats intelligents devrait atteindre 345,4 millions de dollars d’ ici 2026, contre 106,7 millions de dollars en 2019.

Être votre propre banque avec Pillar

Le seul portefeuille DeFi géré par une communauté avec une seule adresse, des frais de gaz faibles ou nuls et des informations organisées dans l’application pour vous aider à “apprendre à gagner”. C’est un portefeuille pour l’achat de votre cryptomonnaie, mais avec une DAO – Pillar accorde aux détenteurs de leurs jetons “PLR” des pouvoirs de décision sur la feuille de route du produit, la trésorerie DAO et le financement de nouvelles initiatives et des récompenses pour leurs contributions. Le jeton vérifié sur Uniswap, Quickswap et PancakeSwap.

Avec les portefeuilles de cryptomonnaie gratuits, vous êtes le produit. Avec Pillar, vous en êtes le propriétaire.

Des enchères NFT fractionnées

Unicly, l’AMM pour les NFT, a annoncé une collaboration avec SushiSwap pour prendre en charge les enchères NFT fractionnées. Le partenariat verra les deux parties bénéficier de l’exploitation de la technologie de l’autre. Unicly s’est fait un nom en tant que plate-forme prééminente pour la propriété partielle de NFT par les créateurs les plus en vogue de l’espace, tandis que les informations d’identification de SushiSwap sont un must. Cela se traduira par un système plus efficace pour participer aux lancements NFT sur Unicly.

L’une des premières collections NFT à avoir été émise sur Ethereum, les Mooncats sont très convoitées et donc les 24 chats sur le point d’être mis aux enchères.

Interleave, superNFT

Interleave est une société de divertissement qui sortira un film d’animation 3D mettant en vedette Apes & Meebits. Les films seront publiés en NFT pour finir par avoir un film de 30 minutes. L’idée derrière Interleave est d’en faire un projet centré sur la communauté et ils le font à travers une DeFi, via un jeton de gouvernance $INTER pour influer sur les futurs projets. Il vont aussi collaborer avec 8 autres artistes créant des œuvres individuelles pour Interleave, la seule façon de gagner ces œuvres en tant que NFT est de cultiver le superNFT !

Escroqueries de Crypto Mining sous Android

Durant la pandémie de Covid-19, la valorisation des cryptomonnaies a explosé, atteignant une valorisation de plus de 200 milliards de dollars. Les cybers criminels sont toujours à la recherche de moyens faciles pour faire de l’argent, et les cryptomonnaies sont désormais dans leur ligne de mire.

Les analystes de sécurité du Lookout Threat Lab ont identifié plus de 170 applications mobiles Android, dont 26 sur Google Play, conçues pour escroquer des personnes intéressées par les cryptomonnaies. Disponibles pour beaucoup d’entre elles dans le monde entier, ces applications mobiles se vantent d’offrir des services de minage de crypto monnaies moyennant finance. Après les avoir analysées, il s’avère qu’elles n’offrent aucune prestation de crypto minage. La raison d’être de ces applications est de soutirer de l’argent à des utilisateurs via des processus de paiement légitimes, en ne délivrant jamais le service promis. Sur la base des analyses faites par Lookout, elles ont escroqué plus de 86 000 personnes et soutiré au moins 350 000 $ entre les utilisateurs qui ont acheté les applications et ceux qui ont payé pour de faux services et mises à niveau supplémentaires. Lookout a classé ces applications dans deux catégories distinctes, qu’il a appelé BitScam et CloudScam.

Toutes les applications utilisent un même ‘business model’, indiquant que de multiples acteurs criminels ont lancé des campagnes concurrentes pour cibler des utilisateurs de manière identique. La plupart des malwares exécutent du code qui déclenche des activités clairement malveillantes, telles que l’exfiltration de données personnelles vers un serveur de commande et contrôle, l’affichage de publicités en dehors du contexte de l’application, ou l’envoi de SMS payants. Les applications BitScam et CloudScam ont pu échapper aux radars car elles ne font réellement rien de malveillant. Elles ne font en fait rien du tout. Elles servent simplement de coquilles pour collecter de l’argent pour des services qui n’existent pas.

Les paiements des attaques de ransomware, en cryptomonnaie

Jusqu’à 1 500 entreprises dans le monde ont été touchées par une attaque de ransomware à grande échelle ciblant un outil de gestion informatique populaire de l’éditeur de logiciels américain Kaseya. Selon un rapport de Reuters, l’attaque a paralysé principalement les petites entreprises du monde entier, une chaîne de supermarchés suédoise ayant été contrainte de fermer des centaines de magasins parmi les plus grandes victimes. Selon Chainalysis, une plate-forme de données blockchain qui suit les paiements en crypto-monnaie vers des adresses de ransomware connues, les victimes ont payé plus de 400 millions de dollars de rançon l’année dernière, soit une augmentation de 337 % par rapport au total de 2019.

Le monde de la crypto devient plus vert

Selon un rapport de Gemini, 14% des adultes américains – environ 21 millions de personnes – possèdent une crypto-monnaie ; et 20 % des adultes américains qui n’ont jamais possédé de crypto-monnaie, environ 50 millions d’Américains, sont susceptibles d’acheter de la crypto au cours de la prochaine année. La quantité de puissance de calcul nécessaire pour traiter autant de transactions sur les réseaux blockchain de première et deuxième génération pourrait être catastrophique, mais ces réseaux ne sont plus les seules options. En avril, les analystes ont estimé que la frappe et l’envoi d’un NFT sur la populaire blockchain Ethereum nécessitaient la même quantité d’énergie utilisée pour alimenter le foyer américain moyen pendant un jour et demi : 48,14 kilowattheures (kWh). “C’est maintenant jusqu’à 3,6 jours”, a déclaré Adam Fell – co-fondateur de OneOf, le marché NFT centré sur la musique soutenu par Quincy Jones.

OneOf est fier de créer des NFT qui ne nécessitent que la même quantité d’énergie que l’envoi d’un Tweet. Comment est-ce possible ? La nouvelle blockchain de Tezos repose sur ce qu’on appelle un concept de “liquid proof-of-stake” (LPoS).

Source

Lire aussi