Publié le 26 février 2018, modifié le 20 janvier 2021.
Par La Rédaction

[MWC18] Nous en sommes où dans la 5G

Publié le 26 février 2018, modifié le 20 janvier 2021.
Par La Rédaction

Enjeux stratégique pour les états, les opérateurs, les GAFA, les constructeurs de terminaux. Plus de 50 pilotes dans le monde avec Nokia qui est l’un des leader, les premiers lancement commerciaux en 2019 – N’oublions pas que la symbiose déploiement, devices, services sera crucial. Globalement, les réseaux 5G soutiendront et accéléreront la numérisation de multiples industries, apportant de nouvelles opportunités à de nombreux segments de l’économie. Les opérateurs de télécommunications devraient maintenant s’engager sur la voie de la 5G s’ils veulent bénéficier plus tôt de nouvelles opportunités commerciales. Certains sont en avance car leurs investissements 4G ont démarré plus tôt !

La 5G ne concerne pas seulement la communication mobile, la communication à trés haut débit et l’augmentation de la vitesse avec un facteur de 10, par rapport à la 4G – un autre aspect important est l’automatisation. Cela signifie automatiser les futures usines, les futurs hôpitaux, les futures villes et bien plus encore. La 5G aura un véritable impact transformationnel sur l’ensemble de notre vie quotidienne.

Des essais 5G sont en cours dans différentes parties du monde et les déploiements commerciaux devraient commencer en 2019, voire plus tôt.  Les smartphones compatibles 5G ne sont pas encore disponible. Huawei annonce sa première puce 5G au MWC, Qualcomm ne s’attend pas à ce que les téléphones 5G atteignent le marché avant au moins 2019, et AT&T et Verizon envisagent  de lancer des hotspots Wi-Fi compatibles 5G l’année prochaine. Ericsson s’attend à ce qu’il y ait 1 milliard d’abonnés 5G d’ici 2023, un chiffre énorme, mais cela ne représentera qu’un peu plus de 10% de tous les abonnements mobiles.

[Pensez à soutenir le travail de veille qui est fait, plusieurs personnes nous disent souvent vos recherches nous inspirent et nous fait gagner un temps précieux… Un debrief light aura lieu le 19/03 à Paris, si vous le voulez en one to one pour vos équipes, écrivez nous (team (@) servicesmobiles.fr]

3 priorités

Mais pour garantir le déploiement en temps voulu des infrastructures et des services 5G, les cadres politiques doivent être adaptés et être prêts pour la 5G. Dans ce contexte, il y a trois priorités pour les états :

1. Rendre le plus de spectre disponible Il est essentiel d’accélérer l’identification et l’attribution du spectre au débit mobile, ainsi que d’assurer les décisions appropriées dans ces bandes de fréquences.

2. Modernisation des règles pour inciter et faciliter le déploiement de l’infrastructure télécom. Dans ce contexte, la reproductibilité des processus et la simplification des régimes d’installation pour les petites cellules peuvent réduire considérablement les délais et les coûts de déploiement.

3. S’assurer que de nouveaux modèles d’affaires et de nouveaux services peuvent s’épanouir là où des règles équilibrées de neutralité du net sont essentielles, permettant la différenciation de la “qualité du service”. Tout en préservant les principes de l’Internet ouvert, la différenciation du trafic réseau est importante car les utilisateurs ont besoin de vitesses plus élevées et d’une connectivité de latence plus faible pour des utilisations spécifiques («tranches de réseau») > Industriel, Santé, Automobile, VR… En outre, la libre circulation transfrontalière des données est essentielle pour encourager et étendre les services basés sur le cloud. En ce qui concerne la protection des données et la sécurité, un équilibre délicat doit être trouvé pour protéger efficacement les utilisateurs finaux tout en permettant de nouveaux services numériques.

Cette Industrie est à un moment critique, où les parties prenantes se redéfinissent elles-mêmes et explorent activement de nouveaux modèles commerciaux guidés par la numérisation !!

[Pensez à soutenir le travail de veille qui est fait, plusieurs personnes nous disent souvent vos recherches nous inspire et nous fait gagner un temps précieux… Un debrief light aura lieu le 12/03 à Paris, si vous le voulez en one to one pour vos équipes, écrivez nous (team (@) servicesmobiles.fr]

NOKIA

“De loin, l’activité américaine et chinoise va éclipser l’Europe … Elle est juste inférieure à celle des autres marchés”, a déclaré Rajeev Suri le CEO de Nokia au Mobile World Congress. Il a noté que la capacité 4G existante en Europe doit être absorbée avant que les opérateurs soient prêts à investir dans de nouveaux réseaux.

Néanmoins, il a laissé espérer que certains opérateurs européens commenceront à passer à la 5G l’année prochaine, peut-être au deuxième trimestre ou au troisième trimestre 2019. Les premiers déploiements commerciaux 5G devraient commencer cette année et l’an prochain aux États-Unis, en Corée et au Japon, créant de nouvelles sources de revenus pour les opérateurs et les équipementiers.

Nokia, qui était autrefois le numéro un mondial des téléphones mobiles et qui se concentre désormais sur les réseaux, est en concurrence avec le suédois Ericsson et le chinois Huawei

Nokia en 2018 a présenté la portée de son architecture réseau 5G Future X et lancé les chipsets ReefShark, qui tirent parti de leur expertise R&D du silicium pour réduire considérablement la taille, le coût et la consommation électrique des réseaux des opérateurs et répondre aux exigences massives de la 5G.

Nokia construite un réseau complet de bout en bout qui fournit jusqu’à trois fois plus de capacité de données par site cellulaire et un coût total d’exploitation inférieur de 30% grâce à l’automatisation basée sur l’intelligence artificielle. La 5G Future X de Nokia offre des performances des bases sans précédent grâce au chipset ReefShark de Nokia. Les chipsets ReefShark réduisent également la taille des antennes MIMO massives de 50%, ce qui augmente les options de déploiement, tout en réduisant de 64% la consommation électrique des unités et en augmentent d’un facteur trois le débit du site cellulaire !

HUAWEI

Acteur important dans le déploiement de la 5G dans le monde a présenté le nouveau chipset 5G de la société appelé Balong 5G01, sa première puce pour permettre aux appareils mobiles d’accéder à des vitesses Internet 5G. Huawei affirme qu’il peut atteindre des vitesses de téléchargement de 2,3 gigabits par seconde, nettement plus rapide que les vitesses atteintes sur les réseaux 4G actuels. Posséder les capacités du chipset permettra à Huawei d’avoir plus de contrôle sur la conception et les performances de ses appareils.

17 villes 5G pour Huawei

En libérant sa propre puce 5G, Huawei a pris l’exemple de Qualcomm, qui a déjà son propre modem appelé X50. Le modem de Qualcomm pour les appareils mobiles a récemment atteint des vitesses de 4,51 gigabits par seconde. C’est intéressant de voir qu’Intel se dit d’être le premier à l’interopérabilité 5G avec une chipset, et maintenant Huawei prétend que son modem 5G est le premier, même si Qualcomm en un montré un il y a 6 mois 🙂 c’est aussi cela le MWC

On ne sait pas si Huawei va autoriser son chipset Balong 5G01 à d’autres fabricants d’appareils. Huawei a établi des partenariats avec plus de 30 opérateurs de télécommunications internationaux, dont Vodafone, Softbank, T-Mobile, BT, Telefonica, China Mobile et China Telecom.

Richard Yu, PDG de Huawei Consumer Business Group a déclaré « Depuis 2009, Huawei a investi 600 millions de dollars pour la recherche et le développement dans les technologies 5G, où nous avons ouvert la voie avec des innovations en matière d’architecture de réseau, d’utilisation de spectre, de vérification sur le terrain et plus encore. Qu’il s’agisse de véhicules connectés, de maisons intelligentes, de vidéos en Réalité Augmentée / Réalité Virtuelle ou d’hologrammes, nous nous engageons à développer un écosystème 5G mature afin que les consommateurs puissent profiter d’un monde réellement connecté, capable de transformer notre façon de communiquer et de partager. »

ZTE

ZTE a lancé une gamme complète de solutions pré-5G pour les bandes de fréquences hautes et basses, en plus du lancement d’une vaste gamme de tests sur le terrain 5G. ZTE prévoit de déployer des solutions pre-5G commercialement viables d’ici fin 2018, suivies de produits 5G dans les réseaux commerciaux au premier semestre 2019, et est déjà bien préparé pour aider les opérateurs à déployer des réseaux 5G.

ZTE présente également ses solutions et produits de réseau hybride 4G et 5G qui peuvent aider les opérateurs à incorporer et déployer rapidement des solutions 5G sur leur infrastructure réseau 4G existante.

ZTE Mobile Devices lance un Smartphone 1,2 Gbps qui peut supporter des vitesses de téléchargement allant jusqu’à 1,2 Gbps. Les participants peuvent découvrir l’avenir de la technologie 5G mobile et en savoir plus sur l’impact des réseaux de prochaine génération sur l’expérience utilisateur.

ZTE fournira une démonstration interactive de l’avenir des véhicules connectés.

FREQUENCES

Université & Centre de recherche & Ville

L’Angleterre avec des partenaires a choisi Bristol pour faire de cette ville un lieu d’expérimentation autour de la 5G – Le King’s College de Londres a mis au point des technologies permettant a des développements tactiles avec une latence ultra-faible de soutenir ce qui va changer la façon dont les gens apprennent, forment et partagent les connaissances et l’expérience. Cette technologie offrira la puissance du toucher, ou rétroaction haptique en temps réel, à travers l’Internet mobile.

Des chirurgiens qualifiés aux musiciens professionnels permettra de partager en temps réel leur expertise physique avec un public mondial. Les chirurgiens seront en mesure de guider physiquement les étudiants en médecine sur d’autres continents. Les musiciens pourront transmettre leur “mémoire musculaire” sans fil aux exosquelettes portés par les débutants – démontrant les mouvements requis pour exécuter les compositions les plus complexes, sans avoir besoin d’être dans la même pièce.

L’Université de Bristol travaille sur le déploiement Smart City et du Smart Campus 5G dans la ville de Bristol, en ciblant des démonstrations réelles de services 5G en milieu urbain.

L’une des façons dont les universités ont démontré leur technologie 5G sur le salon c’est «5G for Sports», un joueur de football robotique connecté en 5G. Les visiteurs sont invités à contrôler à distance un joueur en frappant un ballon de football sur l’un des stands de la 5GUK, dont le mouvement sera immédiatement reproduit par un pied robotique situé sur un stand séparé dans une autre salle d’exposition. Cela peu faire sourire mais à travers cette démo, la 5G est en oeuvre de bout en bout !

Lire aussi