Publié le 24 février 2013, modifié le 17 octobre 2014.
Par La Rédaction

Mozilla annonce l’expansion de Firefox OS dans le monde avec 18 opérateurs et 4 constructeurs

Publié le 24 février 2013, modifié le 17 octobre 2014.
Par La Rédaction

Le W3C présente aujourd'hui le nouveau business group Automobile et Plate-forme Web, dont la mission est de donner un coup d'accélérateur à l'adoption des technologies Web dans l'industrie automobile. Le groupe réunit de nombreux acteurs comme des développeurs, des constructeurs et fournisseurs automobiles, des éditeurs de navigateurs Web, et des opérateurs pour discuter de la manière d'améliorer la conduite, la sécurité et les systèmes de divertissement pour les passagers avec la plate-forme Web ouverte. Le groupe se consacrera tout d'abord à la définition d'une API pour les données des véhicules dans le but de créer de nouvelles opportunités pour les services automobiles à travers le Web.

Intérêt de la plateforme HTML5, pour définir une API standard sur les données de véhicule

Le W3C a commencé par explorer l'impact de la plate-forme Web ouverte sur l'industrie automobile lors de l'atelier Web et Automobile en novembre 2012. Les participants avaient échangé sur la façon dont les services basés sur la localisation, les améliorations de sécurité, les divertissements à bord des véhicules et l'intégration des réseaux sociaux pourraient profiter aux conducteurs et aux passagers. Ils avaient également échangés sur les enjeux économiques pouvant faciliter l'adoption de technologies Web, tels que la capacité à attirer les clients avec des services pratiques et novateurs, à fidéliser les clients, à répondre aux exigences réglementaires, à traiter les paiements mobiles et à baisser les coûts de développement.

Plus de 40 organisations avaient participé à cette discussion et exprimé en grande majorité l'intérêt de la plateforme HTML5 pour fournir ces services et limiter les risques de solutions dispersées. Le nouveau business group Automobile et plate-forme Web a donc pris la relève de l'atelier.

Créer des spécifications, en commençant par celle d'une API pour les données de véhicule.
Effectuer des tests de conformité prenant en compte les nouvelles spécifications définies.
Fournir des cas d'utilisation et d'autres rapports pour identifier d'autres travaux de standardisation et mener à bien le déploiement de technologies Web dans l'automobile.

Lire aussi
Article abonné

Debrief Web Summit 2019

4 jours intenses pour essentiellement rencontrer des dizaines de personnes et croisé des milliers de personnes autour de la création d'entreprise,...