Publié le 17 avril 2020.
Par La Rédaction

L’industrie du mobile en Europe fait face à la perspective d’un déclin

Publié le 17 avril 2020.
Par La Rédaction

IDC prévoit que le marché européen des smartphones baissera probablement de plus d'un quart cette année !

Alors que les constructeurs continuent leurs lancements, les chiffres annoncent un crash ! Il va falloir faire preuve d’agilité et de créativité pour vendre des smartphones à plus de 500€ 🙂

Ce sera le renversement le plus brutal que l’industrie du téléphone ait jamais connu en Europe au cours des 20 dernières années, IDC l’a surveillé – une baisse de la valeur du marché beaucoup plus importante que celle observée dans la région lors de la crise financière de 2008, lorsque la valeur du marché du téléphone européen a chuté de 6,3 % en 2008 et 13,1% en 2009 en dollars. Le PIB européen s’est contracté de plus de 4% en 2009, selon Eurostat.

Au premier trimestre, le résultat initial de la crise du coronavirus a été une interruption de l’approvisionnement . mais les marchés sont désormais confrontés à une situation complètement nouvelle d’effondrement de la demande.

En plus du nombre croissant de prévisions économiques selon lesquelles la baisse du PIB dans les principaux pays européens pourrait être le double de celle de 2008, si les fermetures devaient se poursuivre vers l’Été, d’autres facteurs aggravants seraient à prendre en compte dans la situation actuelle. Une grande partie de la vente au détail de téléphones est fermée, tandis que pour le nombre rapidement croissant de nouveaux chômeurs, leur priorité cette année sera tout autre.

Selon IDC, l’impact le plus important sera clairement en Europe dans des pays comme l’Italie et l’Espagne, les endroits les plus durement touchés par la crise, mais dans notre scénario le plus probable, nous nous attendons à ce que presque tous les marchés européens chutent d’environ un cinquième.

Un aspect de la crise à travers l’Europe a été aussi la baisse des devises en dehors de la zone euro, dont plusieurs en Europe de l’Est. La baisse de la demande de pétrole a précipité un nouvel effondrement des prix, qui a fait chuter le rouble russe d’un quart et provoqué un renversement important de la couronne norvégienne. Sur de nombreux marchés, dont la Russie, la valeur du marché de la téléphonie baisse en rapport direct avec les variations défavorables du taux de change, et IDC pense que ce sera un autre facteur important dans la contraction du marché européen cette année.

Lire aussi