Publié le 2 juin 2021, modifié le 2 juin 2021.
Par Christophe Romei
App

Les “super app” débarquent, le cas PayPal

Publié le 2 juin 2021, modifié le 2 juin 2021.
Par Christophe Romei
Photo : Paypal

Photo : Paypal

Les "super apps" sont un concept qui permet aux utilisateurs d'accéder à un écosystème entier de produits et de services. Les super applications sont des écosystèmes, un walled garden de retour :) Les consommateurs passent 4,2 heures par jour sur leur mobile !

L’histoire qui circule dans les médias est que l’idée est venue à PayPal lorsque le CEO Dan Schulman a dîné il y a trois ans avec Martin Lau, président de la société mère de WeChat. Pendant que les deux dînaient, une image a commencé à se former dans la tête de Schulman : les consommateurs pouvaient venir à l’application PayPal pour plus que simplement payer des choses en ligne. Ce pourrait être leur guichet unique pour tout ce qui concerne les achats et les finances. Sa réflexion et celle de beaucoup et depuis plus de 3 ans 🙂

Il y a trop d’applications sur nos téléphones, nous ne voulons plus avoir d’application pour ma pharmacie, ma grande distribution, pour tous les différends retailers que nous pouvons avoir. Compliqué d’avoir 40 à 50 applications différentes sur son téléphone, voir plus. On ne se souvient plus des mots de passe, on ne veut plus entrer toutes mes informations à chaque fois. Il n’y a vraiment que huit à dix applications que nous utilisons chaque jour ou chaque semaine. Ces applications vont se transformer en ce que nous appelons des super applications.

À ce jour, les super applications n’existent pas vraiment aux États-Unis ni en Europe, mais elles sont dominantes en Asie et aussi en Chine. Les super applications reposent sur des mini-programmes, des applications légères qui s’exécutent dans une autre application. Ils n’ont pas besoin d’être téléchargés ou mis à niveau via les magasins d’applications. Ils permettent à une application d’effectuer le service de plusieurs applications. Les mini Apps de WeChat sont pléthore, on en recense 120 000 mini-programmes à fin janvier 2019 – Fin juin 2020, l’application a atteint un pic sans précédent, par rapport à 2019, elle a augmenté d’environ 56,7%, atteignant 5,5 millions DAU (utilisateurs actifs quotidiens) – Selon les données officielles de Tencent, en 2019, les mini-programmes WeChat ont couvert plus de 200 sous-secteurs, ont servi plus de 100 milliards d’utilisateurs et les services urbains ont couvert 362 villes chinoises, avec une croissance annuelle des transactions dépassant 600 %.

Paypal

En intégrant de nouvelles fonctionnalités, les super apps peuvent se développer et exploiter de nouveaux marchés et utilisateurs potentiels. Par exemple, nos données révèlent que de nombreux utilisateurs d’apps fintech utilisent également des apps réseaux sociaux pour donner la priorité à leur bien-être financier et social. En fait, 76 % des utilisateurs américains de PayPal sur iPhone ont également utilisé Facebook en mars 2021. En outre, 38 % des utilisateurs américains de PayPal sur iPhone ont également utilisé TikTok en mars 2021, contre 26 % en mars 2020.

Le score de performance d’App Annie dans l’app Pulse permet de comparer des applications issues de différents secteurs d’activité, de divers modèles économiques et indépendamment du cycle de vie de l’application, qu’elle vienne d’être lancée ou qu’elle soit présente depuis longtemps dans les magasins d’applications. Au cours de la semaine du 26 avril au 1er mai, on constate que PayPal et Facebook sont à égalité pour l’acquisition et l’engagement avec un score de performance parfait de 100. En ce qui concerne le sentiment (cet algorithme tient compte des évaluations récentes de l’application), nous constatons que PayPal surpasse Facebook de 97 à 64. Le score de performance d’App Annie est la première métrique propriétaire du secteur comprenant plus de neuf métriques de performance disparates sur le sentiment, l’acquisition, la monétisation et l’engagement pour donner une métrique composite.

Si l’on considère les applications financières aux États-Unis, PayPal s’est classé deuxième en matière de MAU (Monthly Active Users) au premier trimestre, juste derrière Venmo, dont PayPal est propriétaire. L’APAC est traditionnellement en tête du peloton des super apps (Grab en Asie du Sud-Est, WeChat en Chine) et PayPay, au Japon, s’est classé au premier rang des applications financières sur ce marché au cours du dernier trimestre. Alors que le Japon est une économie plus centrée sur l’argent liquide, PayPay a gagné en popularité l’année dernière et est en passe de devenir une super app. Parmi les autres acteurs importants dans ce domaine, citons D Payment, RPay et Line Pay, ainsi que Mercari, qui intègre Mer Pay en tant que fonctionnalité et en partenariat avec D Payment.

Possible en Europe

Bien que l’idée des super applications ne soit pas nouvelle pour les entreprises occidentales, des facteurs tels que la réglementation antitrust, la confidentialité et les différences culturelles jettent un doute sur le succès des super applications en Amérique du Nord et en Europe.

Les consommateurs n’ont pas vraiment de problème à gérer toutes les applications qu’ils souhaitent conserver sur leurs appareils mobiles aux US et en Europe, mais les limitations d’iOS 14.5 pourraient inciter à généraliser les super apps afin de renforcer les données de première main et d’offrir une expérience utilisateur plus personnalisée.

Les systèmes de paiement mobiles natifs WeChat Pay et Alipay font partie intégrante du succès des mini-programmes WeChat et Alipay. Paypal pourrait en faite avoir un développement fort en Europe avec des opportunités de monétisation pour les programmes qui rejoindront son écosystème.

Super App Vs App

Lire aussi