Publié le 5 mars 2024.
Par Christophe Romei

L’efficacité énergétique chez les opérateurs mobiles

Publié le 5 mars 2024.
Par Christophe Romei

À travers l'innovation et l'engagement éco-responsable, les géants de la télécommunication, tels que Nokia, ZTE, Ericsson, Huawei, et Samsung Network, redéfinissent l'avenir de la connectivité. Avec l'exemple de Téléfónica, économisant 2,2 milliards d'euros et réduisant considérablement sa consommation énergétique et son empreinte carbone grâce à des projets pionniers, l'industrie se tourne vers des solutions durables.

Téléfónica, un acteur majeur de la télécommunication, a réduit sa consommation énergétique de 8,6 % depuis 2015, malgré une multiplication par 8,6 du trafic de données. Grâce à 1 574 projets, l’opérateur mobile Téléfónica a économisé plus de 2,2 milliards d’euros, évité la consommation de 13 800 GWh d’énergie et la production de 4 millions de tonnes de CO2 depuis 2010. Lors du MWC la plupart des opérateurs avaient des démonstrations sur les changements en cours. Mais, de manière générale, le MWC a davantage mis l’accent sur l’intelligence artificielle que sur le développement durable. Nous espérons que l’année prochaine, le thème sera “Climate First”.

Mais le changement passe avant tout par l’innovation qui a été déployé par les géants de l’infrastructure comme Nokia, ZTE, Ericsson, Huawei, Samsung Network. ZTE qui en  a fait son fer de lance donne pour sa plateforme Radio, une consommation d’énergie du RRU inférieure de 35% à la moyenne de l’industrie. La marque a déployé des solutions mixtes par exemple pour les stations de base avec du solaire, batterie, fuel, électrique.

Autre exemple la solution “0 Bit 0 Watt” est une combinaison de technologies vertes natives de Huawei. Ces technologies ont pour but d’assurer une expérience utilisateur premium tout en garantissant une haute efficacité énergétique, de l’équipement aux réseaux. Cette solution propose une fonctionnalité inédite. En période de faible charge, elle diminue la consommation d’énergie de l’équipement RF à moins de 10 watts pendant les heures creuses, tout en garantissant un réveil automatique en quelques secondes pour gérer les requêtes des utilisateurs. La solution “0 Bit 0 Watt” est déjà en service sur plus de 30 réseaux à travers le monde. Les résultats sont impressionnants : une réduction moyenne de la consommation d’énergie quotidienne de 9% à 38%, tout en améliorant significativement l’expérience utilisateur.

Nokia a fait des déclarations pour améliorer l’efficacité énergétique de ses produits et solutions. Actuellement, plus de 95% des émissions proviennent des produits en cours d’utilisation. Poursuivre l’efficacité énergétique et matérielle avec pour objectif d’atteindre 95% de circularité d’ici 2030 en ce qui concerne les déchets opérationnels.

Une quête incessante pour l’efficacité

Depuis l’avènement du numérique, le secteur des télécommunications est constamment confronté à un double défi : répondre à la demande croissante de services digitaux tout en minimisant son empreinte écologique. Téléfónica s’est attaquée à ce défi avec une stratégie ambitieuse d’efficacité énergétique, initiée dès 2005. À travers la mise en œuvre de 1 574 projets, l’entreprise a non seulement réussi à réduire significativement sa consommation d’énergie mais aussi à éviter l’émission de millions de tonnes de CO2, témoignant de son engagement envers des objectifs environnementaux rigoureux.

La technologie comme levier d’efficacité

L’approche de Téléfónica pour gagner en efficacité énergétique repose sur plusieurs axes technologiques :

  • Modernisation du réseau : Remplacement du cuivre par la fibre optique et déploiement de la 5G, considérablement plus efficaces.
  • Optimisation des infrastructures : Migration vers le cloud, virtualisation, et utilisation de fonctionnalités d’économie d’énergie et de plateformes IA/ML pour réduire la consommation d’énergie jusqu’à 40 %.
  • Innovation dans la gestion énergétique : Renouvellement des installations énergétiques et optimisation du refroidissement, contribuant à des réductions significatives de consommation.

Les énergies renouvelables.

En parallèle de l’optimisation énergétique, Téléfónica s’engage fermement vers les énergies renouvelables. En 2023, l’entreprise a atteint 100 % de consommation électrique issue de sources renouvelables dans plusieurs pays, tout en développant l’auto-production d’électricité grâce à des installations solaires. Ces initiatives, associées à des modèles disruptifs comme l’Energy Savings as a Service (ESaaS), marquent une étape importante dans la réduction de l’empreinte carbone de l’entreprise.

Disruption et économies d’énergie

L’adoption de modèles novateurs tels que l’ESaaS souligne la volonté de Téléfónica de moderniser ses infrastructures via des investissements externes, visant des économies d’énergie substantielles. De plus, l’entreprise intègre un prix interne du carbone dans l’évaluation du coût total de possession pour ses équipements, favorisant ainsi les décisions d’investissement éco-responsables.

L’initiative de Téléfónica démontre qu’il est possible pour les grandes entreprises de télécommunications de concilier croissance du trafic de données et réduction de l’empreinte écologique. Leur approche holistique, alliant modernisation technologique, optimisation de l’efficacité énergétique et transition vers les énergies renouvelables, sert de modèle pour le secteur. Elle révèle également l’importance cruciale de l’innovation et de l’adoption de modèles économiques alternatifs dans la lutte contre le changement climatique.

Lire aussi