Publié le 21 avril 2021.
Par La Rédaction

Le gouvernement chinois vise à déployer la première monnaie numérique au monde

Publié le 21 avril 2021.
Par La Rédaction

La nouvelle monnaie chinoise pourrait établir des normes mondiales pour l'utilisation des monnaies numériques nationales. Le droit d’émettre et de contrôler des monnaies numériques deviendra un nouveau champ de bataille de la concurrence entre États souverains.

Au moins 60 pays étudient l’utilisation d’une monnaie numérique officielle, mais la Chine est celle qui en fera une réalité, alors que les États-Unis sont largement assis sur le banc de touche, mais pourraient vite arriver sur le terrain de jeu. Les pays incluent la Suède, qui mène des essais dans le monde réel d’une couronne numérique, et les Bahamas, qui ont mis une monnaie numérique, le Sand Dollar, à la disposition de tous les citoyens.

Le gouvernement chinois a lancé eCNY l’année dernière à travers des programmes pilotes à Pékin, Shanghai et d’autres villes qui donnent de petites quantités de monnaie, connues sous le nom de paiement électronique en monnaie numérique (DCEP), aux résidents sur un système de loterie, avec un nombre limité de détaillants participant. Bien que l’on ne connaisse pas officiellement le lancement de l’eCNY, plusieurs analystes ont mentionné qu’il serait prêt pour les touristes en visite pour les Jeux olympiques de 2022 à Pékin. Le développement de cette monnaie numérique nationale a démarré en 2014, lorsque la Banque populaire de Chine a mis en place un groupe interne pour y travailler, puis en 2016, la banque centrale a créé une division appelée Digital Currency Institute.

Quatre transactions financières sur cinq sont effectuées via mobile à l’aide d’applications telles que WeChat Pay de Tencent ou Alipay d’Alibaba

Un test a été aussi réalisé sur la compagnie Spring Airlines sur un vol de Shanghai à Shenzhen qui a été payé par la monnaie numérique marquant le début officiel de l’opération numérique en RMB dans le secteur civil chinois, l’industrie aéronautique.Spring Airlines a annoncé qu’elle développerait conjointement des scénarios d’application numérique en renminbi avec des banques coopératives.

Alors que Bitcoin a été conçu pour être décentralisé afin qu’aucune entreprise ou gouvernement ne puisse la contrôler, les monnaies numériques créées par les banques centrales donnent aux gouvernements une plus grande emprise financière, le DCEP serait géré directement par la banque centrale chinoise. Ces monnaies peuvent permettre des distributions directes d’argent qui expirent si elles ne sont pas utilisées à une date donnée et peuvent permettre aux gouvernements de suivre plus facilement les transactions financières afin d’éradiquer l’évasion fiscale et aussi de sévir contre les dissidents.

Plusieurs avantages

  • Améliorer l’efficacité du système financier. L’argent liquide et les pièces de monnaie sont inefficaces et coûteux à stocker.
  • Réduire le risque systémique. Le système existant appartient à des entreprises privées. Si Alipay ou WeChat font faillite, ce qui est extrêmement improbable, cela crée un risque systématique. Une alternative gouvernementale fournirait une couche de sécurité.
  • Stimuler l’innovation. Une monnaie numérique soutenue par l’État pourrait potentiellement offrir une foule de nouvelles opportunités pour les entreprises, les entreprises technologiques et le commerce.
  • La monnaie numérique sera un terrain de prédilection pour la concurrence géopolitique mondiale.

Des inquiétudes

  • La monnaie numérique offre également une surveillance et un contrôle sans précédent. Jamais auparavant un gouvernement n’avait eu accès directement aux transactions des utilisateurs individuels.
  • Le DCEP offre un moyen direct pour le gouvernement de couper une personne des paiements, de ses fonds, de ses comptes.
  • Les transactions DCEP internationales pourraient contourner SWIFT, le système de paiement international le plus largement utilisé, ce qui permettrait aux citoyens et aux gouvernements d’échapper plus facilement aux sanctions financières américaines.
  • Cette capacité pourrait être utilisée pour réduire les abus criminels du système financier, mais aussi en théorie pour surveiller et fermer les comptes des dissidents, des militants des droits de l’homme, des groupes persécutés tels que les Ouïghours !
Lire aussi
Article abonné

Brèves nouvelles China S1721

Avoir un œil sur ce qui se passe en Asie est le but de cette veille Tech orientée vers le meilleur de l'innovation et de l'industrie/marketing...