Publié le 28 octobre 2020, modifié le 28 octobre 2020.
Par La Rédaction

Le Covid-19 accélère l’éducation médicale et chirurgicale pour le meilleur

Publié le 28 octobre 2020, modifié le 28 octobre 2020.
Par La Rédaction

Vuzix s'est associé à la Children of War Foundation (COWF) pour améliorer l'accès à l'éducation médicale et chirurgicale grâce à l'utilisation des lunettes intelligentes.

Cela va permettre de connecter les professionnels de la santé et les chirurgiens au service des populations défavorisées en coordination avec les établissements hospitaliers universitaires basés aux États-Unis. Cette fondation qui est mobilisée physiquement avec des équipes médicales partout dans le monde a ralenti en raison des restrictions de voyage. La Fondation Children of War connecte son réseau de professionnels de la santé à travers les États-Unis aux professionnels de la santé et aux chirurgiens des zones défavorisées du monde entier avec les lunettes intelligentes Vuzix M400 pour former et encadrer à distance.

Au cours des dix dernières années, la fondation a amélioré les capacités cliniques de plusieurs hôpitaux et établissements de santé en développant des programmes pour mettre en relation des mentors professionnels de la santé et des experts avec des mentorés dans des régions mal desservies, en soutenant des programmes dans les domaines de la chirurgie pédiatrique, de la santé néonatale, de l’innovation chirurgicale et de la santé mentale. Ils peuvent désormais fournir une assistance plus rapidement sur des lieux auxquels le Covid-19 empêche l’accès, le tout pour une fraction du coût grâce au soutien de Vuzix. La Fondation Children of War a eu un impact direct sur plus de 13 000 vies dans le monde en partenariat avec la mise en œuvre des objectifs de développement durable, des partenaires, des affiliés et des membres de l’équipe.

À l’échelle mondiale, les troubles de santé mentale sont un problème croissant. Intensifié par le confinement de 2020, 1 Américain sur 4 souffre de maladies telles que l’anxiété et la dépression. À une époque où le temps d’écran monte en flèche et les interactions face à face s’effondrent, la prochaine ère des lunettes intelligentes pourrait-elle offrir une solution ? En réponse à la crise de la santé mentale, les services de thérapie virtuelle explosent en popularité. Le leader de l’industrie TalkSpace a recruté plus d’un million de patients. Ce changement en ligne a forcé les thérapeutes à remodeler leur pratique, en dotant les praticiens des outils pour aider les patients à distance. Déjà équipées d’applications d’appel vidéo telles que Skype et Zoom, les lunettes intelligentes Vuzix pourraient améliorer la capacité d’un thérapeute à traiter les patients.

Lunettes & Santé

On pense souvent en usage au gaming, divertissement, consommation mais les lunettes intelligentes vont avoir un impact sur l’éducation, la formation, la santé, la lutte contre la pandémie… En Chine, les lunettes thermiques T1 de Rokid utilisent un capteur infrarouge pour détecter les températures de jusqu’à 200 personnes en deux minutes jusqu’à trois mètres. La startup chinoise prévoit des ventes B2B de ses appareils portables aux États-Unis pour aider les entreprises, les hôpitaux et les forces de l’ordre à détecter le Covid-19. Elles ont été été utilisées dans plus de 30 pays pour aider à limiter la propagation de Covid-19.

Même avant que la pandémie ne devienne une menace mondiale, la part du marché des soins de santé représentée par les deux technologies AR/VR devrait, selon plusieurs estimations, passer de 2 milliards de dollars en 2018 à plus de 11 milliards en 2025. La réalité augmentée superpose les expériences sensorielles générées par ordinateur à la vue d’un utilisateur du monde réel, souvent en ajoutant ou en superposant des éléments numériques à la vue d’un utilisateur sur un appareil photo ou un smartphone. La réalité virtuelle prend complètement le dessus sur la vision d’un utilisateur, immergeant les utilisateurs dans un environnement tridimensionnel simulé.

Ensemble, les deux technologies sont utilisées pour créer des images à des fins de diagnostic, améliorer les soins aux patients et la réadaptation, et même simuler une intervention chirurgicale. Les professionnels de la santé mentale pionniers demandent aux patients de porter des lunettes de réalité virtuelle pour revivre les traumatismes de leur passé d’une manière gérable, personnalisée et sûre. Aujourd’hui, les chirurgiens utilisent plusieurs techniques, haptiques, hologrammes et autres outils immersifs, pour visualiser la zone sur laquelle ils doivent opérer et pour projeter des représentations tridimensionnelles de l’anatomie du patient dans le champ de vision du chirurgien. Ces technologies sont susceptibles d’améliorer la précision et les résultats pour les patients.

Pour les professionnels de la santé de toutes sortes, les deux technologies peuvent améliorer la productivité et le travail d’équipe. La réalité virtuelle place les participants dans le même espace virtuel, ce qui facilite la collaboration en temps réel par rapport à la visioconférence. Les participants peuvent importer des objets 3D dans un environnement personnalisé et travailler ensemble à l’aide de tableaux blancs interactifs.

Le ministère coréen de la sécurité sanitaire des aliments et des médicaments (MFDS) a annoncé récemment qu’il accélèrerait les approbations de nouveaux dispositifs médicaux basés sur des technologies de réalité virtuelle et augmentée. La Chine compte également plus de 100 entreprises de réalités augmentée et virtuelle axées sur les applications médicales.

Lire aussi
Article abonné

Brèves nouvelles Voice S47

L’actualité essentielle autour des assistants vocaux abordera de multiples sujets business avec de nombreux liens aux études, graphiques,...