Publié le 15 mars 2024, modifié le 15 mars 2024.
Par La Rédaction

La reconnaissance faciale avec la technologie méta-optique de Polar ID

Publié le 15 mars 2024, modifié le 15 mars 2024.
Par La Rédaction

Lors du MWC 2024, Metalenz et Samsung ont collaboré pour l'essai et la production en série d'une technologie biométrique nouvelle et plus accessible financièrement. Quels impacts cette innovation pourrait-elle avoir sur le marché de la technologie biométrique ?

Un pas de géant dans la technologie de reconnaissance faciale avec Metalenz, une startup d’optique basée à Harvard Labs, a annoncé un partenariat édifiant avec le géant de la technologie, Samsung lors du MWC. Cet accord vise à donner naissance à Polar ID, un détecteur de visage innovant qui promet d’être plus petit, plus abordable et plus sûr. promettent de transformer la photonique de consommation. Identifiées par Yole Group dans les Google Pixel 8 et Samsung Galaxy S23, ces composants révolutionnent l’autofocus en photographie grâce à leur intégration dans le module FlightSense de STMicroelectronics. Metalenz a su commercialiser cette technologie prometteuse, initialement développée dans un cadre académique, vers une production de masse en tirant parti des infrastructures existantes des fonderies de semi-conducteurs.

Le prodige de la méta-optique : Polar ID

L’originalité de “L’ID polaire” réside dans sa technologie méta-optique révolutionnaire. Au lieu de se baser sur les procédés conventionnels de reconnaissance faciale, cette nouvelle technologie se sert de la “signature de polarisation” propre à chaque individu pour détecter son visage. Rob Devlin, PDG et cofondateur de Metalenz, a expliqué : “Le fait de conserver les performances et l’échelle du capteur d’image ISOCELL Vizion 931 de Samsung permet à nos caméras Polar ID de déterminer rapidement et efficacement les informations de polarisation d’une scène”.

Avantages du Polar ID : coût et échelle de fabrication

Metalenz se positionne à l’avant-garde de cette révolution avec le lancement de Polar ID, une solution de reconnaissance faciale basée sur la capacité unique des métasurfaces à trier la lumière polarisée, promettant une sécurité renforcée pour tous les smartphones.

Grâce au soutien de Samsung, Metalenz est assurée d’une diffusion relativement rapide s’adossant sur l’échelle de fabrication du géant coréen. L’objectif étant de faire de cette nouvelle technologie une solution de déverrouillage de téléphone, efficiente et largement accessible. Des économies d’échelle conséquentes pourraient être réalisées par les grandes entreprises technologiques comme Samsung, Google  en intégrant cette technologie, offrant aux consommateurs une reconnaissance faciale plus facile et fiable. Android (qui représentent plus de 1 milliard de téléphones) ne disposent pas d’une reconnaissance faciale sécurisée ou font actuellement une sorte de compromis entre sécurité, commodité et coût. Nous avons constaté que Polar ID est la seule solution qui peut fournir la combinaison du facteur de forme, du prix, etc, et les niveaux de sécurité qui permettent vraiment la reconnaissance faciale biométrique de qualité de paiement à l’échelle de tous les appareils.

Polar ID, une solution de détection biométrique utilisant la polarisation.

Polar ID, une solution de détection biométrique utilisant la polarisation.

Impact potentiel sur la conception des smartphones

Cette révolution technologique pourrait conduire à une nouvelle ère de designs novateurs et de qualité supérieure dans la conception des smartphones. Le coût et la taille réduits du Polar ID laissent entrevoir une allocation plus grande de ressources sur d’autres composants clés des smartphones, ouvrant la voie à l’innovation en termes de design et de qualité matérielle. Le potentiel des méta-optiques ne se limite pas à la reconnaissance biométrique; il s’étend à des applications variées, des dispositifs médicaux aux systèmes d’affichage avancés. Leur polyvalence ouvre la voie à des innovations qui pourraient révolutionner de nombreux secteurs. Cependant, le défi réside dans l’identification et l’exploitation de nouvelles applications qui tireront pleinement parti de ces capacités uniques.

Lire aussi