Publié le 24 mars 2022, modifié le 24 mars 2022.
Par La Rédaction

La réalité augmentée en attente du form factor, depuis une décennie

Publié le 24 mars 2022, modifié le 24 mars 2022.
Par La Rédaction
Creation : servicesmobiles©

Creation : servicesmobiles©

Apple, Meta Google, Snap font des acquisitions régulières pour organiser le marché de la réalité augmentée qui peine toujours à décoller depuis plus d'une décennie !

L’industrie autour de l’AR au sens large a vraiment stagné depuis des années, nous avons écrit des dizaines d’articles sur le sujet et cela depuis 2010 avec un post “Augmenter la réalité avec la réalité augmentée” qui citer les principaux acteurs de l’époque dont Metaio fondé en 2003 racheté par Apple qui a permis de créer son ARKit. Depuis la partie software a bien avancé notamment depuis quelques années avec l’AI et des puces ultras performantes, mais l’industrie but sur le support ce qui ne permet pas de valider les usages ! Pourtant il y a des centaines d’expériences, de démonstrations mais très peu avec un modèle économique direct 🙂

Selon Statista, le marché de la réalité augmentée est évalué à 30,7 milliards de dollars, avec environ 810 millions d’utilisateurs mobiles actifs. Et jusqu’à présent en 2021, plus de 400 000 lunettes de réalité augmentée ont déjà été vendues et devrait atteindre 3,9 millions d’ici 2024. L’un des exemples les plus connus des utilisateurs actifs est Pokémon Go, le jeu mobile AR basé sur la localisation, avec ses achats intégrés représentant une grande partie des dépenses AR mobiles des consommateurs .

Snap rapporte qu’il y a déjà plus de 100 millions de consommateurs qui achètent avec AR en ligne et dans les magasins. En 2021, l’entreprise s’est associée à Deloitte Digital pour sonder 15 000 consommateurs dans le monde . Alors que la plupart des répondants ont déclaré qu’ils considéraient actuellement la réalité augmentée comme un “jouet” (pensez : les filtres Snapchat, Pokémon Go …), 76 % d’entre eux veulent utiliser comme un outil dans leur vie quotidienne.

Acquisitions

Meta, Apple et une foule d’autres entreprises technologiques construisent des lunettes de réalité augmentée. Ce type de produit deviendra un jour aussi utile de la même manière que les smartphones ont transformé ce que les ordinateurs peuvent faire. Mais comment contrôlez-vous des lunettes intelligentes avec un écran que vous ne pouvez pas toucher et sans souris ni clavier ? Mais le défi principal sera l’autonomie, c’est un gros problème que l’industrie n’a pas encore résolu ! HoloLens de Microsoft est aussi toujours sur le marché, et Meta a fait preuve d’ambition sérieuse dans l’espace, réussissant même à accrocher des dizaines d’employés de Microsoft. Même Apple s’intéresse à cette technologie, après avoir acquis un fabricant d’écrans Micro LED en 2014 . Dans le cas d’Apple, cependant, nous sommes plus susceptibles de voir ses principaux appareils passer au Micro LED que les lunettes AR annoncées. Même Adobe a lancé une nouvelle technologie conçue pour permettre aux détaillants d’intégrer plus facilement des options d’achat en réalité augmentée dans leurs sites Web. Sur certaines pages de produits Shopify, les modèles 3D en réalité augmentée ont augmenté les taux de conversion jusqu’à 250 %.

La dernière acquisition de Google suggère que nous pourrions voir Google Glass revenir avec une technologie d’affichage beaucoup plus impressionnante. Le géant de la recherche a conclu un accord pour acquérir une startup de cinq ans appelée Raxium. La startup se concentre sur la technologie Micro LED en vue d’offrir de meilleurs affichages en réalité augmentée et en réalité mixte. La technologie utilise les micro-LED hautement efficaces mesurant environ 3,5 microns par pixel et offrant des millions de nits de luminosité. Les micros Led les rendent bien adaptés aux affichages rapprochés nécessaires pour les visiocasques, car ils peuvent aider à réduire l’effet de porte d’écran » qui se produit lorsqu’un spectateur peut voir les espaces entre les pixels.

De nombreux appareils AR ne placent pas un écran traditionnel devant les yeux de l’utilisateur, optant plutôt pour la projection et l’optique avancée pour refléter un affichage sur un objectif autrement transparent. C’est effectivement ainsi que fonctionnent les lunettes AR comme Air Glass d’Oppo et Focals by North une société que Google a également acquise. Un écran Micro LED transparent est cependant une possibilité.

Snap a aussi déclaré qu’il avait acquis NextMind, la startup neurotech basée à Paris qui détient une technologie avec un bandeau qui permet au porteur de contrôler les aspects d’un ordinateur comme viser dans un jeu vidéo ou déverrouiller l’écran de verrouillage d’un iPad avec leurs pensées. L’idée est que la technologie de NextMind sera éventuellement intégrée dans les futures versions des lunettes Snap’s Spectacles AR. Un porte-parole de Snap a refusé de dire combien l’entreprise payait pour NextMind. La startup a levé environ 4,5 millions de dollars de financement à ce jour et a été évaluée pour la dernière fois à environ 13 millions de dollars, selon PitchBook.

https://youtu.be/RR7tHXV14xk

Il n’y a pas qu’Apple qui envisage secrètement de se lancer sur le segment des casques de réalité augmentée et virtuelle. Après l’accueil mitigé de l’Odyssey+ sorti en 2018, il semblerait que Samsung songe sérieusement à se réapproprier le terrain de la réalité virtuelle et augmentée. Un brevet à ce sujet avait déjà été déposé en 2021, et plus récemment c’est le média coréen ET News qui affirmait que Samsung projetait un casque de réalité augmentée doté de la technologie “holographique” et d’un processeur Exynos. L’appareil serait développé en collaboration avec Microsoft et DigiLens, et aurait déjà atteint le stade de prototype. Le constructeur coréen chercherait même une date de sortie idéale pour un tel produit. La technologie holographique susmentionnée serait en développement depuis longtemps au Samsung Advanced Institute of Technology.

Bref vous l’avez compris tous le monde attend le form factor comme l’iPhone lancé en 2007 qui démarre enfin ce marché.

Lire aussi