Publié le 11 janvier 2024.
Par La Rédaction

La connexion internet, clé de voûte des revenus des applications mobiles

Publié le 11 janvier 2024.
Par La Rédaction
Creation : @servicesmobiles

Creation : @servicesmobiles

Une connectivité médiocre, et voilà que le monde des applications mobiles tremble sur ses bases. Avec une réduction allant jusqu'à 38% du temps passé sur les applications en cas de mauvaise connexion Wi-Fi, et une chute de 49% du taux de rétention des applications après seulement sept jours, les développeurs d'applications font face à un défi de taille. Cette problématique touche aussi bien les revenus publicitaires que les achats in-app et les abonnements payants.

Quelle ironie dans notre ère ultra-connectée : près d’un tiers des sessions d’applications mobiles sont affectées par un signal cellulaire médiocre. Cela signifie moins d’exposition aux publicités, moins de temps pour succomber à la tentation des achats in-app, et un risque accru d’annulation des abonnements payants. Une véritable épine dans le pied des développeurs qui comptent sur ces interactions pour remplir leurs coffres. L’arrivée imminente de technologies comme la réalité étendue (XR) et la réalité augmentée, notamment de géants comme Apple et Meta, souligne l’importance cruciale d’une connexion de qualité. Qualcomm, avec son initiative Snapdragon Spaces, renforce cette tendance en misant sur des lunettes XR légères connectées à des smartphones. Partenaires matériels et télécoms sont déjà sur les rangs, prêts à embrasser cette révolution numérique.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes

Sur mobile : Une baisse de 20% du temps d’utilisation par session.
Sur Wi-Fi : La chute est encore plus vertigineuse, avec 38% de temps en moins.
Rétention des applications : Après une semaine, elle diminue de 49% en cas de mauvaise connectivité.
Impact sur les revenus : Les revenus issus de la publicité et des achats in-app sont directement touchés, avec un marché global chiffré à des centaines de milliards de dollars.

Lorsque nous analysons la rétention des applications au cours des sept premiers jours après l’installation, nous observons une tendance intéressante liée à une mauvaise connectivité. La rétention des applications le premier jour est inférieure de 16% en cas de mauvais signal par rapport à un bon signal, en raison de la diminution de l’utilisation des applications. Cette différence s’accentue avec le temps. Au troisième jour, elle atteint 41%, et au septième jour, la rétention d’applications mobiles est 49% plus faible avec un mauvais signal, ce qui signifie que les utilisateurs ayant une mauvaise connectivité sont beaucoup plus susceptibles d’arrêter d’utiliser ou même de désinstaller des applications au fil du temps, et pas seulement le premier jour.

Le réflexe désinstallation : une tendance alarmante

Les utilisateurs ont tendance à désinstaller les applications principalement le jour suivant leur téléchargement. D’après AppsFlyer, environ la moitié des applications Android sont supprimées dans les 30 jours suivant leur téléchargement, et presque la moitié de ces désinstallations se produisent dans les premières 24 heures.

Selon les données d’Opensignal, les taux de désinstallation le premier jour sont encore plus élevés lorsque les utilisateurs de smartphones subissent une mauvaise connectivité réseau. On observe une augmentation notable des désinstallations dans diverses catégories d’applications. Par exemple, les applications de lecteurs vidéo sont désinstallées 31% plus souvent en cas de mauvais signal dès le premier jour, suivies par les applications de nouvelles et magazines avec 24%, et celles liées au style de vie avec 23%.

La connectivité joue un rôle pivot dans l’écosystème des applications mobiles, agissant comme un catalyseur pour les revenus et l’engagement des utilisateurs. Face à ce défi, les développeurs doivent redoubler d’ingéniosité pour maintenir l’attrait de leurs applications, même dans les zones de faible signal. Cela met en lumière un aspect crucial : la qualité de l’expérience utilisateur est intrinsèquement liée à la stabilité de la connexion internet.

Lire aussi