Publié le 15 juillet 2015, modifié le 15 juillet 2015.
Par La Rédaction

La 5G n’est pas juste une autre génération de réseaux mobiles

Publié le 15 juillet 2015, modifié le 15 juillet 2015.
Par La Rédaction

La 5G n'est pas juste une autre génération de réseaux mobiles. Il est un nouveau concept de réseau qui permet l'intégration d'accès omniprésent composée de ressources sans fil

La 5G n’est pas juste une autre génération de réseaux mobiles. Il est un nouveau concept de réseau qui permet l’intégration d’un accès omniprésent composée de ressources sans fil coopératives, cognitives fixes et hétérogènes, avec un accès optique fixe atteignant au moins 10 Gb/s, bref du débit quelque soit la situation !!

L’Europe franchit une étape importante sur le chemin de la 5G avec le lancement de la première phase du projet de partenariat européen public- privé sur la 5G (5G-PPP) le 1er juillet 2015. Huawei travaillant avec 45 des 50 plus importants opérateurs sur le marché mondial est un des acteurs majeurs de ce projet commun qui fédère l’ensemble des industriels du secteur. Le projet 5G-PPP prévoit de lever un total de 3,5 milliard d’euros en financements privés, complétés par une subvention de 700 millions d’euros de l’Union Européenne

Le projet 5G-PPP vise à renforcer la recherche et la coopération sur la 5G en Europe afin de développer des infrastructures capables de répondre à la demande de communications mobiles prévue en 2020. Cela implique des capacités de transmission 1 000 fois plus élevées qu’actuellement, en économisant 90% d’énergie, et de créer un réseau sécurisé, fiable et sûr pour un « temps de latence perçu » quasi nul.

La normalisation de la 5G au niveau mondial

Ericsson continue de mener le développement de la 5G en tant que coordinateur du nouveau projet européen METIS-II consistant à développer le design du réseau d’accès radio 5G et à proposer une feuille de route pour la normalisation de la 5G. Sur le plan stratégique, METIS-II constituera le cadre de collaboration sur la 5G au sein du programme de partenariat public-privé 5G-PPP. L’idée est d’arrêter une évaluation commune du réseau d’accès 5G et de définir les fréquences à utiliser afin de préparer des actions concertées à l’égard des organismes de réglementation et de normalisation.

Ce projet repose sur un consortium international réunissant pas moins de 23 partenaires issus des régions du monde les plus fortement engagées dans la R&D sur la 5G (Chine, UE, Japon, Corée du Sud et Etats-Unis) et implique la plupart des grands acteurs internationaux, qu’il s’agisse d’équipementiers, d’opérateurs ou encore de chercheurs. METIS-II permettra d’établir un consensus, à l’échelle mondiale, au niveau des besoins du secteur de la téléphonie mobile, ainsi que des secteurs verticaux, et d’en communiquer les résultats aux organes, forums et groupes de normalisation de toutes les régions.

Faire de la 5G une norme internationale est un facteur essentiel pour la transformation numérique des industries, l’Internet des objets et le déploiement du haut débit partout. La normalisation est nécessaire pour pouvoir connecter les gens partout dans le monde. Elle a permis aux réseaux du monde entier de parfaitement fonctionner ensemble et d’offrir aux utilisateurs une expérience identique, sur plusieurs générations de réseaux mobiles.

Partager
Lire aussi