Publié le 15 avril 2024, modifié le 15 avril 2024.
Par La Rédaction

Huit tendances clés pour un avenir circulaire

Publié le 15 avril 2024, modifié le 15 avril 2024.
Par La Rédaction

Le rapport "The Landscape of Circular Electronics Towards 2035" publié par l'Initiative Électronique Circulaire met en avant l'urgence d'adopter des pratiques circulaires dans l'industrie électronique. En se concentrant sur la refonte de la conception, de l'utilisation et du recyclage des produits, ce document vise à encourager une action collective pour un avenir plus durable.

Le récent rapport de l’initiative électronique circulaire, “The Landscape of Circular Electronics Towards 2035”, lance un appel vibrant aux acteurs de la chaîne de valeur électronique pour embrasser des pratiques plus circulaires. Au-delà d’une simple gestion des déchets électroniques, le rapport prône une révolution dans la façon dont les produits électroniques sont conçus, utilisés, et recyclés.

Les huit tendances clés pour un avenir circulaire

  • Impact géopolitique sur la durabilité : les enjeux mondiaux influencent les stratégies de durabilité.
  • Rôle croissant de l’UE comme régulateur : une réglementation plus stricte pour encourager la circularité.
  • Augmentation de la traçabilité : suivi amélioré pour garantir une transparence accrue.
  • Progression de l’économie circulaire : malgré les défis, les principes circulaires gagnent du terrain.
  • Électronisation généralisée : une intégration accrue de l’électronique dans tous les aspects de la vie.
  • Remise en question de la propriété : l’accès remplace la possession.
  • IA, catalyseur de la transition : l’intelligence artificielle facilite l’adoption de pratiques durables.
  • Exigences des consommateurs pour un confort durable : attentes accrues envers les produits alliant durabilité et confort.

Engagement pour un changement global

Andreas Nobell, de TCO Development, souligne l’importance de ce rapport pour catalyser une action collective vers un avenir électronique plus durable. L’initiative électronique circulaire, qui compte 31 organisations membres, s’efforce de promouvoir un usage plus responsable des technologies et de répondre aux demandes croissantes des consommateurs pour des produits à la fois innovants et respectueux de l’environnement.

L’importance croissante des tendances identifiées dans ce rapport témoigne d’une prise de conscience généralisée quant à l’impact environnemental de l’industrie électronique. En se dirigeant vers une économie plus circulaire, l’industrie a l’opportunité de se réinventer, d’innover, et de répondre efficacement aux défis écologiques actuels. Toutefois, cela nécessitera une collaboration étroite entre les entreprises, les régulateurs et les consommateurs pour réaliser cette vision d’un avenir durable.

Accroissement du suivi, de la traçabilité et de la transparence

Les principes d’une société circulaire impliquent un haut niveau de transparence aussi dans les chaînes d’approvisionnement, une tendance soutenue par de nouvelles réglementations européennes. La directive européenne sur le reporting de durabilité des entreprises (CSRD) rend obligatoire la divulgation de données de durabilité pour les entreprises moyennes et grandes, y compris les émissions de gaz à effet de serre sur différents périmètres. Elle exige également que les affirmations sur la performance environnementale soient étayées par des analyses du cycle de vie. Par ailleurs, la réglementation sur les produits durables écoconçus (ESPR) introduit des passeports numériques pour les produits, facilitant la circulation et l’utilisation plus efficace des matériaux. Cette réglementation génère une grande quantité d’informations sur les matériaux, les flux et les processus, essentielle pour l’innovation.

La demande des consommateurs pour plus de transparence, aidée par les progrès technologiques comme l’IoT et la blockchain, renforce également ces pratiques. En définitive, partager des données sur les produits avec les clients devient un avantage stratégique, en soutenant des choix responsables et en simplifiant l’accès à l’information.

La montée de la transparence dans les chaînes d’approvisionnement n’est pas seulement une réponse aux régulations, mais c’est aussi un élément clé pour répondre aux attentes croissantes des consommateurs en matière d’achat responsable. L’utilisation stratégique de technologies telles que l’IoT et la blockchain est prometteuse pour les entreprises soucieuses de durabilité.

Lire aussi