Publié le 22 juin 2020.
Par Morgan Fromentin

Facebook rachète un spécialiste de la cartographie pour renforcer ses services AR et VR

Publié le 22 juin 2020.
Par Morgan Fromentin
Facebook

FacebookCC

Les rachats d'entreprises ont lieu pour diverses raisons. Dans le monde de la tech, c'est souvent pour mettre la main sur des technologies et des cerveaux. Nouvel exemple aujourd'hui avec le rachat par Facebook d'un spécialiste de la cartographie.

Facebook vient d’acquérir Mapillary, une société suédoise spécialiste de la cartographie. Selon Reuters, cette acquisition doit permettre au géant américain d’améliorer le développement de services pour des appareils de réalités augmentée et/ou virtuelle.

Facebook rachète le spécialiste de la cartographie Mapillary

Comme c’est souvent le cas dans ce genre d’opérations, les détails du rachat n’ont pas été rendus publics mais Facebook aurait déclaré au media américain que Mapillary pourrait grandement contribuer au développement de lunettes de réalité augmentée et de casques de réalité virtuelle. Mapillary récupère des clichés pris par les smartphones et autres appareils photos aux quatre coins du globe et les combine pour créer des cartes 3D. Sur son site, la société donne un certain nombre de cas pratiques d’utilisation : logistique et mobilité, villes et infrastructures ou encore automobile.

pour booster ses services de réalités augmentée et virtuelle

Dans un post sur son blog, le PDG et cofondateur de Mapillary Jan Erik Solem déclarait que leur technologie permettra d’alimenter divers produits dont le Facebook Marketplace et de fournir des données cruciales à des organisations humanitaires dans le monde entier. “En fusionnant nos efforts, nous allons améliorer la manière dont les gens et les machines peuvent travailler avec l’imagerie aérienne et au sol pour produire des données de cartographie. Les résultats de tout ceci devraient être passionnants, avec des données qui nous permettront de réaliser des cartes encore meilleures.” Jan Erik Solem a aussi mis l’accent sur le fait que cette acquisition n’aura aucun impact sur la nature ouverte du service. Aucune intention de changer “les droits données aux éditeurs de OpenStreetMap” et le travail lié aux “communautés et entreprises se poursuivra dans les mêmes latitudes.”

Lire aussi
Article abonné

Brèves nouvelles Tech S27

Voici notre veille Tech de la semaine qui couvre les grandes marques, les smartphones, les applications, la réalité augmentée, virtuelle,...