Business

Développement d’applications mobiles : web, natif, hybrides

Par le

native_hybride

Le code natif a gouverné un temps le domaine du développement d’applications, et puis est venu PhoneGap (2011) , AppGyver (2010), Appcelerator (2008), et d’autres pour lancer le débat entre hybride et mobile dans le développement des applications. L’efficacité de HTML5 est difficile à nier, et avec la même raison, le développement de l’application mobile hybride gagne toutes sortes de challenges 🙂 En 2013 Gartner avait clairement annoncé que le marché en 2016 de l’application mobile serait composé de plus de 50% d’applications multi-plateforme, aka “apps hybrides”

Le nombre total d’applications mobiles a dépassé 1,5 million (pour l’App Store d’Apple) et 1,6 million d’applications pour les utilisateurs Android, parmi lesquels des cadres hybrides ont pris un essor de plus en plus grand. Comme la demande augmente, les développeurs cherchent à offrir une expérience UX unique pour les utilisateurs à travers les fonctionnalités de leurs applications. Les outils de développement deviennent de plus facile pour les développeurs

Il existe trois types de sous-catégories différentes dans le développement d’applications : web, natif, hybride. Le cadre de l’application mobile hybride a capturé une part importante du marché, et c’est l’un des meilleurs cadres pour développer une application multi-plateforme dans un cadre hybride. Ce type d’outil est devenu de par sa position de niche dans l’industrie, un succès !!

La plupart des outils ont des composants HTML, CSS et JavaScript, les développeurs peuvent ainsi obtenir de nombreuses fonctionnalités étendues pour travailler et créer des applications engageantes.

les applications hybrides offrent le meilleur des deux mondes 🙂

Vous savez que les applications natives sont installées sur l’appareil, tandis que les applications HTML5 résident sur un serveur Web, de sorte que vous demandez peut-être si les applications hybrides stockent leurs fichiers sur l’appareil ou sur un serveur ? En fait, il existe deux façons de mettre en œuvre une application hybride.

> Local – Vous pouvez emballer votre code HTML et JavaScript dans l’application mobile, d’une manière similaire à la structure d’une application native. Dans ce scénario, vous utilisez REST API pour déplacer des données avant et en arrière entre le device et le cloud.

> Server – Sinon, vous pouvez mettre en œuvre votre application Web à partir d’un serveur (avec la mise en cache en option pour une meilleure performance), simplement en utilisant un conteneur comme une coque mince sur UIWebview.

Netflix qui utilise la même base de code pour l’exécution de l’interface utilisateur sur tous les appareils : tablettes, téléphones, téléviseurs intelligents, lecteurs de DVD, un réfrigérateur et des voitures. Ce que la plupart des gens ne savent pas, c’est que la façon dont l’application est mise en œuvre, permet de changer l’interface à la volée ou de procéder à des tests A/B pour déterminer les interactions optimales des utilisateurs. Les entrailles du décodage et des vidéos en streaming sont déléguées à la couche native pour des performances optimales, c’est donc une application rapide, apparemment native, qui fournit vraiment le meilleur des deux mondes.

Hybrid_2016

 

6 outils hybrides UX/UI

Ionic
Ionique sous la forme d’un SDL disponible gratuitement et open source – l’outil propose une bibliothèque de HTML mobile optimisé, CSS et JS composants et des outils pour la construction native et de web app. Construit avec Sass, optimisé pour AngularJS. Il propose Un outil de prototypage simple avec le glisser-déposer pour créer des applications. Ionique fonctionne à l’intérieur de Cordova ou Phonegap pour déployer nativement, ou pour une Web App.

http://ionicframework.com/

Framework 7
Framework 7 est maintenant reconnu comme l’un des meilleurs outil pour la création d’app hybrides sur iOS et Android qui offre un ensemble de fonctionnalités très riches. La cerise sur le gâteau est que Framework 7 est proche des réflexes natives sur iOS et inclut des fonctionnalités telles que le swipe back, le défilement natif, animation avec beaucoup de performance, etc. Il offre un certain nombre de matières prêtes à être utiliser autour de l’interface utilisateur (UI)

http://framework7.io/

Mobile Angular UI
Mobile angulaire UI est à l’origine d’un cadre HTML qui permet également l’utilisation de Bootstrap3 et angular JS pour le développement interactif. Elle repose sur des bibliothèques robustes comme fastclick.js et overthrow.js pour obtenir la meilleure expérience mobile. Un des avantages de l’outil est de pouvoir porter une application Web existante sur mobile.

http://mobileangularui.com/

Famo.us
un framework open source en JavaScript. Il permet de créer des widgets et des interfaces pour des UI réutilisables et interchangeables avec une API qui permet de structurer vos UI.

http://famous.org/

Kendo UI
Permet de choisir plus de 70 composants pour construire son interface utilisateur sans écrire de CSS sur la base de JavaScript.

http://www.telerik.com/kendo-ui

Sencha
L’un des atouts de cet outil plus de 5O thèmes pour toutes les principales plates-formes mobiles iOS, Android, (BlackBerry, Windows Phone)

https://www.sencha.com/products/touch/#overview

Le développement mobile est en perpétuel mouvement. Tous les six mois, il y a un nouveau système d’exploitation mobile, avec des caractéristiques uniques accessibles uniquement avec des API natives. Avant de vous engager, il est important d’évaluer les mérites techniques et non-techniques des hybrides par rapport à des alternatives comme web et natif – en particulier en ce qui concerne les exigences de votre application mobile.

Quelles sont les plateformes mobiles que vous souhaitez cibler?
Voulez-vous distribuer votre application via des app stores?
Est-ce que vous cherchez à utiliser les capacités de l’appareil mobile?
Quelles sont les capacités techniques de votre équipe de développement?

OS_hybride