Publié le 12 janvier 2021.
Par Christophe Romei

[CES2021] Hyperscreen de Mercedes-Benz Vs Tesla

Publié le 12 janvier 2021.
Par Christophe Romei

Le nouveau MBUX Hyperscreen avec des nouvelles fonctionnalités intelligentes de Mercedes-Benz a fait ses débuts au CES 2021.

Tesla a une avance de plusieurs années sur l’automobile traditionnelle notamment sur le software. Combler cet écart sera un défi pour les constructeurs automobiles traditionnels qui sont dans une situation difficile. Lorsque vous achetez une voiture, les caractéristiques du véhicule sont encore statiques pendant toute la durée de vie du véhicule. La plupart des vieilles marques envoient encore et toujours des courriers papier pour mettre à jour les systèmes logiciels afin d’aller au garagiste ! C’est une chaine de valeur qui va s’organiser bien différemment avec la voiture autonome.

Les mises à jour OTA permettent aux performances et aux fonctionnalités d’un véhicule d’être continuellement mises à jour et améliorées. En effet, votre voiture s’améliore avec le temps comme votre smartphone. Les mécanismes des mises à jour OTA sont simples, les mises à jour logicielles étant livrées à distance via une connexion cellulaire ou WiFi. Tesla a été le premier constructeur automobile à utiliser les mises à jour OTA en 2012.

L’un des domaines très proches du software, c’est l’expérience utilisateur et dans la voiture électrique, autonome, c’est primordial. La plupart des marques existantes ont raté cette étape, Tesla comme Apple a mis un coup de pied dans l’usage de sa voiture ! Mettre un écran 15 pouces tactile (Tesla 3) qui domine le tableau de bord, 2,1 pouces plus grand qu’un iPad Pro a été disruptif, tout comme le mettre une première fois dans un engin spatial qui va dans l’espace afin de le piloter avec un écran tactile.

Tesla a conçu une expérience innovante

Nul besoin d’être concepteur UX ni même d’avoir le permis de conduire pour comprendre que, pendant que vous conduisez, chaque seconde que vous quittez la route des yeux, vous vous exposez, vos passagers et les autres personnes autour de vous à un danger potentiellement mortel. Souvent, lorsque nous sommes au volant, nous contrôlons des choses comme la climatisation ou le volume de la musique simplement en tendant la main, en touchant les boutons sans avoir besoin de regarder du tout le tableau de bord. Mais sur une Tesla, TOUT se passe sur l’écran.

De plus en plus de voitures utilisent la voix avec Alexa et le pilotage des services de vos smartphones, mais ce n’est pas le sujet.

L’écran tactile de la Tesla est un véritable concentré de technologies. Les commandes au volant intègrent le contrôle de la musique, de la navigation, des appels, de la climatisation et des réglages du véhicule. Dès que vous ouvrez la porte, l’écran tactile haute résolution de votre Model S s’allume sur vos derniers paramètres d’utilisation. Pour le moment, de nombreuses interactions sont trop compliquées pour être effectuées par le conducteur en se déplaçant, certaines fonctions sont trop imbriquées ou nécessitent de faire défiler une page, certaines nécessitent de taper dans des zones qui ne sont pas assez grandes, etc.

Tesla prévoit de prendre en charge plusieurs dispositions d’affichage numérique pour l’écran tactile central de son véhicule grâce à une future mise à jour logicielle en direct, permettant ainsi aux propriétaires de personnaliser leur expérience utilisateur, pour qu’elle corresponde au mieux à leurs préférences. Tesla a continué à déployer de vastes améliorations de l’expérience utilisateur du modèle 3, du modèle Y et du modèle phare S / X à chaque itération majeure de son micrologiciel embarqué.

Autre atout, les conducteurs s’impliquent pour une meilleure UX non pas avec un panel autour d’une table et des ingénieurs, mais avec le PDG Elon Musk sur Twitter. Je pense que rien que cela montre que les autres constructeurs sont à l’ouest 🙂 ne pas comprendre l’air du temps est catastrophique !

Mercedes − Benz

Revenons à l’annonce du constructeur allemand qui a présenté le MBUX Hyperscreen au CES avec de nouvelles fonctionnalités intelligentes telles que “Mercedes Travel Knowledge”. Un tableau de bord avec une largeur de 141 centimètres, l’unité d’écran unique composée de trois écrans apparemment parfaitement fusionnés est non seulement la plus grande interface homme-machine construite par Mercedes-Benz à ce jour, mais aussi de loin la plus intelligente. Grâce à l’intelligence artificielle, l’affichage et le système d’exploitation s’adaptent complètement à l’utilisateur et font des suggestions personnalisées pour de nombreuses fonctions d’infodivertissement, de confort et du véhicule en fonction de la situation.

L’Hyperscreen est connecté et communique avec tous les composants du véhicule comme pour la Tesla.

Cette fonction intelligente évalue les données cartographiques et ses environs et fournit de nombreuses informations sur les points de repère intéressants le long de l’itinéraire, des bâtiments individuels ou des points d’intérêt à des villes entières. Le conducteur ou le passager peut simplement poser une question en passant – par exemple, “Hé Mercedes, que pouvez-vous me dire à propos de ce bâtiment ?” ou “Salut Mercedes, quel est le nom du restaurant sur la gauche ?” et les informations apparaissent sur l’écran respectif ainsi que prononcé par l’assistant vocal. La mise à jour du MBUX se fait via le cloud.

Pour accéder aux applications les plus importantes de MBUX Hyperscreen, l’utilisateur n’a pas besoin de faire défiler les sous-menus ou de saisir des commandes vocales. Les applications les plus importantes, telles que la navigation ou le téléphone, sont toujours proposées de manière situationnelle et contextuelle au plus haut niveau dans le champ de vision. Plus de 20 autres fonctions – du programme de massage actif aux suggestions pour la liste de tâches – sont automatiquement affichées à l’aide de l’intelligence artificielle si elles sont pertinentes pour le client.

Pour la rétroaction haptique pendant le fonctionnement, un total de douze actionneurs sont situés sous les surfaces de l’écran tactile. Si un doigt touche certaines zones à cet endroit, ils déclenchent une vibration notable de la plaque de recouvrement. Huit cœurs de processeur, 24 gigaoctets de RAM et 46,4 gigaoctets par seconde de bande passante de mémoire RAM font partie des points forts techniques.

À la valeur actuelle des capitaux propres de Tesla, la marque pourrait théoriquement atteindre un objectif de 100 milliards de dollars ou plus. Avec une prime de 40 %, il pourrait acheter l’empire Benz sans même demander la permission 🙂

Lire aussi
Article abonné

Brèves nouvelles Apple S0621

Suivre le meilleur sur Apple - l'essentiel des news de l’écosystème business, retail, telco, services, matériels, innovations et iOS d’Apple,...