Publié le 7 mai 2020.
Par Morgan Fromentin

Au Pérou, les opérateurs et Facebook proposent une application pour profiter gratuitement d’une enveloppe de data mobile

Publié le 7 mai 2020.
Par Morgan Fromentin
Pérou Machu Picchu

Pérou Machu PicchuPérou

Le Covid-19 n'épargne personne, se moquant bien des richesses, des frontières et des âges. Tous les moyens sont bons pour mettre cette crise sanitaire derrière nous. Dans certains pays, cela passe d'abord par un accès à tous aux informations de santé.

Des opérateurs du Pérou, Amérique du Sud, se sont associés à Facebook pour tester une application qui permet aux habitants d’accéder aux sites web de leur choix en utilisant un volume quotidien gratuit de data mobile. L’objectif de cette initiative est de promouvoir la connectivité et d’améliorer l’accès aux informations de santé en cette période de crise sanitaire due au Covid-19.

Les opérateurs du Pérou et Facebook lance l’application Discover

Dans un post sur son blog, le directeur produit chez Facebook Yoav Zeevi, déclarait que l’application Discover avait été lancée ce Mardi 5 Mai en partenariat avec les opérateurs Bitel, Claro, Entel et Movistar. L’application “traitera tous les sites de manière égale” et a été développée en utilisant les nombreux retours et recommandations des groupes de société civile et des actionnaires, en faisant bien attention notamment à respecter la neutralité du Net via le programme Free Basics.

permettant d’accéder gratuitement à Internet

Discover est disponible en tant qu’application Android. Ce projet permet à tout un chacun de disposer d’une faible, mais gratuite, bande-passante. Assez logiquement, la vidéo, l’audio et tout autre contenu gourmand en data sont exclus. Facebook déclare aussi que les ressources de santé seront mises en avant sur la page d’accueil de l’application dans le cadre du vaste de projet de lutte contre le Covid-19. Cet essai grandeur nature permettra de valider la manière dont il est possible d’offrir un accès cohérent à Internet tout en aidant les utilisateurs à étendre “leur volume régulier de data et à favoriser l’adoption d’Internet”. Facebook à d’ores-et-déjà prévu de mener d’autres tests en Irak, en Thaïlande et aux Philippines dans les semaines à venir. D’autres marchés pour lesquels des opérateurs ont montré leur intérêt pourraient être pris en charge par la suite.

Lire aussi
Tech

StopCovid, nouvelle version !

"Je ne sais pas expliquer complètement pourquoi StopCovid n’est pas suffisamment téléchargée." Cedric O. On a quelques pistes dans cet...