Publié le 20 janvier 2023, modifié le 20 janvier 2023.
Par La Rédaction

Apple Card a perdu plus d’un milliard de dollars chez Goldman Sachs

Publié le 20 janvier 2023, modifié le 20 janvier 2023.
Par La Rédaction

Apple Card est une carte de crédit créée par Apple et émise par Goldman Sachs, conçue principalement pour être utilisée avec Apple Pay sur des appareils Apple tels qu'un iPhone, iPad, Apple Watch, ou Mac. Actuellement, il n'est disponible qu'aux États-Unis, avec 6,7 millions de titulaires de carte américains au début de 2022.

Lorsque l’Apple Card est sortie en août 2019, beaucoup de personnes ont été intriguées. Et la plupart ont adhéré à l’idée d’avoir une carte qui a une intégration étroite avec l’application Wallet sur leur iPhone. Pour beaucoup, l’Apple Card n’est pas l’une des meilleures cartes de crédit en termes de récompenses et d’avantages aux US, mais la traction de la marque et l’intégration UX avec l’iPhone a marché ! La plupart des concurrents aux US vous obligent à avoir ou à faire un compte auprès de la banque associée, puis à télécharger l’application de la banque sur votre appareil pour afficher toutes vos transactions et payer votre facture en ligne. Mais la plupart des apps sont à des années lumières de l’Apple Card 🙂 La carte n’a aucun frais au-delà des intérêts et offre jusqu’à 3 % de cashback sous forme de Daily Cash.

Goldman Sachs

L’incursion du géant de la technologie dans les cartes de crédit est hébergée par Platform Solutions, un groupe d’entreprises appartenant à Sachs, qui a totalisé 3,03 milliards de dollars de pertes au cours des trois dernières années. Soucieux de voir Apple Card prospérer, le mastodonte de l’investissement a jeté une somme d’argent non négligeable, entre 1 à 3 milliards de dollars selon les médias sur le produit. L’espoir était que Platform Solutions atteindrait le seuil de rentabilité l’année dernière, 2025 serait la nouvelle cible.

Des sources ont déclaré à Bloomberg que lorsque les chiffres du dernier trimestre sont ajoutés, Platform Solutions est sur la bonne voie pour une perte totale de 4 milliards de dollars sur trois ans, Apple Card représentant plus de 1 milliard de dollars de ce chiffre. Goldman Sachs a signalé une perte avant impôts pour sa division de cartes de crédit de plus de 1,2 milliard de dollars pour les neuf premiers mois de 2022 et une perte avant impôts de 1 milliard de dollars pour 2021. Des sources ont déclaré à Bloomberg que les pertes étaient principalement liées à la carte Apple. Pendant ce temps, il a également été signalé que sur les quelque 2 milliards de dollars de pertes totales en 2022, la plupart provenaient de la carte Apple et de la plate-forme de prêt à tempérament fintech GreenSky. Au milieu des pertes, il a été rapporté que Goldman Sachs se prépare également à supprimer 3 200 emplois, dont la plupart proviendront de ses unités commerciales et bancaires.

Le chemin vers la banque de détail a été tout sauf facile pour l’une des plus grandes sociétés de services financiers. Avec les roulements de personnel, les départs de personnel, les délais de production manqués et les pertes croissantes, Goldman Sachs cherche son prochain business. Et la carte Apple ? Eh bien, le produit n’est toujours disponible qu’aux États-Unis. Une transition vers un marché moins concurrentiel pourrait-elle porter davantage ses fruits, rien n’est moins sûr ?

Marketing

Avec la carte, vous gagnerez un cashback de 3 % sur tout ce qui a été acheté à Apple et aux partenaires participants, 2 % à chaque fois que quelque chose est acheté avec Apple Pay et 1 % sur tous les autres achats. La carte ne facture aucuns frais annuels, frais de change ou frais de retard, vous permet d’accéder à vos gains de remboursement le lendemain de votre achat et est associée à une application conçue pour vous aider à trancher et à couper les avantages et les inconvénients du paiement d’une carte de crédit au fil du temps.

Exemple d’une campagne US en cours qui ouvre un compte Apple Card entre le 13 décembre et le 31 janvier via une page promotionnelle pour souscrire au The Wall Street Journal Numérique pendant un an : le client recevra $ 55 Daily Cash pour compenser le coût total de la souscription et de la taxe de vente, selon Apple. Les clients doivent s’abonner à The Wall Street Journal Numérique dans les 60 jours suivants l’ouverture du compte Apple Card afin de se qualifier pour le $ 55 Daily Cash, qui sera reflété sur leur solde Apple Cash après la publication de la transaction sur le compte. Le plan d’abonnement se renouvelle automatiquement pour $ 38,99 par mois après l’annulation du prix promotionnel.

Lire aussi
Business

l’Apple M4 se concentre sur l’IA

Apple a introduit la puce M4, une avancée majeure pour l'iPad Pro, avec une gravure en 3 nanomètres offrant une efficacité énergétique...