Publié le 24 septembre 2013, modifié le 20 octobre 2014.
Par La Rédaction

Apple a vendu plus de téléphones le week-end dernier que BlackBerry dans le trimestre.

Publié le 24 septembre 2013, modifié le 20 octobre 2014.
Par La Rédaction

C'est la dur réalité du marché… Mais Blackberry depuis 2007 a manqué d'agilité, beaucoup trop de rigidité dans l'approche pour faire face aux concurrents Apple, Android et WP8. Pourtant de nombreux commentateurs l'ont écrit bien souvent… Ce n'est pas simplement le manque d'agilité, mais aussi un exès de confiance bien réel dans les équipes avec surement aussi une mauvaise exécution des défis de la marque. Pourtant l'annonce du BB 10 qui à Paris etait excellente et laissait penser que Blackberry aller rebondir…

[La qualité et finition délivré par BB n'est pas en cause, ce sont d'excellent Smartphone, comme Nokia d'ailleurs]

2 choses nous frappent dans cette histoire funeste pour BB, c'est comment un constructeur mondial qui livre entre 12 et 15 millions d'appareils par trimestre dans les meilleurs années, ne comprend pas que l'annonce du Z10 puis du Z30 aurait du apparaitre beaucoup plus rapidement (les premières rumeurs du tactile chez BB date de 2008).. C'est incompréhensible… Manque de vision, peur de frustré une clientèle qui aime BB, Le top Management coincé, n'entend pas les rapports sur la marque qui très tôt permettait de déceler les points négatifs… Le lancement de la tablette a été un exemple frappant du manque de réflexion face à l'iPad avec un outil qui n'était pas mature.

La deuxième, c'est l'OS et le Store, une véritable défaite pour Appworld même si le fait d'ouvrir à des applications "Android" a gonflé le parc sur la fin, très tôt le store a manqué cruellement des applications phares, des marques qui ne s'engagaient pas, des prix prohibitifs et un manque d'ergonomie du terminal pour acheter… L'OS10 est intérresant et livre une nouvelle expérience d'usage mais la profondeur de l'OS avec ses multiples paramêtres sont destructeur pour Mme Michu..

Et pourtant quand vous rencontrez des Marques internantionales beaucoup ont un Blackberry pour lire les email et appeler – c'est tout de même dommage de ne pas avoir changé le monde de l'entreprise et créer la rupture comme Apple dans ce domaine. Parce que le consomateur depuis 2007  qui ne choisi pas Apple souvent pour des raisons de prix souhaite avoir du tactile, un store avec du choix, et des grands écrans (plus qu'un Bold 9700) – Samsung, HTC, LG ce sont engoufré dans cette demande avec Android !

Les entreprises sont les premières à délaisser BlackBerry, pourtant elles imposaient presque toutes ce smartphone à leurs employés il n’y a pas si longtemps. «L’une des premières choses qu’a fait Marissa Mayer pour redorer l’image de Yahoo a été de changer les BlackBerry des employés pour des iPhone ou des Android»

La suite vous la connaissez depuis hier, BlackBerry racheté pour 4,7 milliards de dollars 

 

 

Lire aussi