Publié le 25 juin 2024.
Par La Rédaction

Amazon fait la refonte d’Alexa incluant des fonctionnalités d’IA

Publié le 25 juin 2024.
Par La Rédaction

Amazon envisage une refonte majeure d'Alexa : découvrez comment les nouvelles fonctionnalités d'IA pourraient révolutionner votre assistant virtuel préféré !

Amazon s’apprête à revigorer son service d’assistant vocal Alexa (app, device) en y intégrant des capacités d’IA générative conversationnelle, dans le but de rivaliser avec les chatbots de concurrents tels que Google et Microsoft. Selon des informations révélées par Reuters, le géant de la tech envisagerait de proposer Alexa sous deux nouvelles formules tarifaires. L’offre la plus élevée pourrait atteindre jusqu’à 10$ par mois, une somme qui viendrait s’ajouter à l’abonnement Amazon Prime.

Alexa demain

Amazon utilise l’IA générative pour améliorer Alexa, visant à créer un assistant plus intuitif et intelligent. Alexa, intégrée désormais à un demi-milliard de dispositifs avec des millions d’interactions chaque heure, a beaucoup évolué depuis son lancement en 2014. La prochaine génération d’Alexa sera propulsée par un nouveau grand modèle de langage (LLM) conçu spécifiquement pour les interactions vocales. Cela stimulera cinq capacités clés :

  1. Conversation : Le nouvel Alexa utilisera l’IA pour comprendre les indices non verbaux comme le langage corporel et la présence, rendant les interactions plus naturelles. Les efforts se concentrent sur la réduction de la latence et la fourniture de réponses concises et pertinentes aux requêtes, améliorant ainsi le flux des conversations.
  2. Utilité réelle : L’intégration d’Alexa avec des dispositifs et services réels via des API lui permet de réaliser des actions complexes basées sur les commandes des utilisateurs. Par exemple, les utilisateurs peuvent définir des routines telles que tamiser les lumières ou faire des annonces par commande vocale, montrant ainsi sa capacité améliorée à gérer des demandes nuancées.
  3. Personnalisation et contexte : Alexa offrira des expériences personnalisées en se souvenant des préférences des utilisateurs et en maintenant le contexte tout au long des conversations. Elle pourra suivre les interactions précédentes sans avoir besoin de répéter les informations, offrant une expérience plus fluide.
  4. Personnalité : La personnalité engageante d’Alexa sera encore développée, offrant des opinions et participant aux conversations de manière vivante. Cela vise à rendre les interactions plus agréables et moins robotiques, améliorant ainsi l’engagement des utilisateurs.
  5. Confiance : Maintenir la confiance des utilisateurs est primordial. Malgré les capacités avancées apportées par l’IA générative, Amazon garantit que la confidentialité, la sécurité et la transparence restent des priorités absolues.

L’intégration de ces capacités marque le plus grand déploiement d’un LLM avec des services et dispositifs en temps réel, créant une expérience d’interaction plus naturelle. Les utilisateurs pourront commencer des conversations avec Alexa en utilisant l’ID visuel, éliminant le besoin d’un mot de réveil. Les technologies améliorées de reconnaissance vocale et de synthèse vocale rendront Alexa plus expressive et réactive aux indices conversationnels. Cette évolution représente une étape fondamentale vers un Alexa plus avancé, propulsé par l’IA générative, avec un aperçu gratuit disponible bientôt aux États-Unis. Les retours des utilisateurs seront cruciaux pour affiner ces capacités.

Une première refonte majeure depuis son lancement

Cette nouvelle version de l’assistant vocal d’Amazon serait la première refonte majeure du service depuis son lancement il y a dix ans, sous l’ère du fondateur Jeff Bezos. Selon Reuters, cette version améliorée pourrait être baptisée “Remarkable Alexa”, bien que le nom de code interne soit “Banyan”. Une référence aux arbres emblématiques qui sont célèbres pour leur grande taille, auvent tentaculaire et systèmes racinaires complexes.

La “Remarkable Alexa” attendue pour Août

Amazon vise le mois d’août pour le lancement de la “Remarkable Alexa”. Le PDG d’Amazon, Andrew Jassy, porte un intérêt personnel à ce projet, a noté le site d’information.

Malgré son avantage d’avoir été un pionnier dans le domaine, Alexa n’a jamais généré de bénéfices et a été supplantée par de nouveaux chatbots alimentés par l’IA.

En parallèle, Amazon envisage de développer de nouveaux appareils compatibles avec Alexa pour :

  • Élargir la portée d’Alexa dans d’autres pièces de la maison
  • Permettre d’autres utilisations telles que le suivi de la consommation d’énergie à domicile

Amazon montre ainsi sa volonté de rester en tête de la course technologique, malgré une concurrence de plus en plus féroce dans le domaine de l’intelligence artificielle. Le service plus de 10 ans après son démarrage n’a pas encore généré de bénéfices pour Amazon, et la rapide adoption des outils d’IA générative comme ChatGPT soulève des questions quant à son avenir. Les tentatives de réinvention d’Alexa ont apparemment été entravées par des problèmes techniques, des conflits internes et un faible morale, dans les équipes cette dernière étant aggravée par des réductions dans la division matérielle du géant du commerce, des licenciements massifs et le départ de dirigeants clés.

Bien qu’il y a dix ans, Alexa et sa capacité à répondre aux commandes vocales semblaient révolutionnaires, les progrès de l’IA générative ont laissé ce service paraître obsolète face aux assistants IA impressionnants lancés par les rivaux technologiques d’Amazon comme Google, OpenAI et Microsoft, qui peuvent répondre rapidement et gérer des requêtes complexes. La direction d’Amazon considère apparemment l’année 2024 comme une année “décisive” pour Alexa et les efforts d’IA de l’entreprise face aux concurrents qui déploient des outils d’IA de plus en plus sophistiqués

Lire aussi