Publié le 20 juin 2020.
Par Benjamin
App

25 chiffres pour cerner les utilisateurs d’applications mobiles

Publié le 20 juin 2020.
Par Benjamin

Avec l'explosion des applications sur mobile, l'évolution des comportements d'utilisateurs est devenue en 2020 une priorité pour tout professionnel du mobile et du marketing mobile. Retrouvez les tendances actuelles d'utilisation en 25 chiffres clés représentatifs.

1- « Mobile only »

Les internautes se connectent majoritairement à Internet via leur téléphone. Ils y passent 1 h 16 contre 33 minutes sur leur ordinateur. 76 % des 11-14 ans passent 2 h 09 connectés à Internet via leur smartphone chaque jour, contre 6 minutes sur ordinateur.

2- Croissance des téléchargements

Chaque année, les consommateurs téléchargent plus d’applications. En 2017, on compte 178 milliards de téléchargements et 205 milliards pour 2018. On estime que ce nombre atteindra les 258 milliards en 2022.

3- Explosion des recettes

En 2016, les recettes d’applications mobiles (téléchargements, publicités et achats intégrés) sont de 88 milliards de dollars. Au cours de l’année 2020, elles devraient atteindre 188,9 milliards de dollars, soit + 20 % par an en seulement 4 ans.

4- Applications de jeux

Les applications mobiles de jeux représentent 25 % des applications totales.

5- L’offre et la demande

Les applications dédiées aux jeux sont les plus proposées dans les stores, or elles ne correspondent pas à la demande. Seulement 65 % des mobinautes téléchargent ce type d’application.

6- USA : peu de nouveaux téléchargements

Au cours du dernier trimestre 2018, les internautes aux États-Unis ont déclaré n’avoir téléchargé aucune nouvelle application. De manière générale, près de 2/3 des utilisateurs téléchargent une application ou moins chaque mois.

7- Temps d’utilisation : les réseaux sociaux et la musique

Les applications de réseaux sociaux occupent 20 % du temps total. Vient ensuite, l’écoute de la musique via Spotify ou Apple Music, qui occupe 18 % du temps des mobinautes.

8- Achats en ligne

Les utilisateurs utilisent les applications de shopping et n’hésitent pas le faire savoir, notamment par l’intermédiaire des applications de communication. Ainsi, 42 % des utilisateurs de smartphone se servent d’une application de shopping ou de communication.

9- Top 3 des applications

Selon un récent sondage mené par Business Insider, interrogeant les millennials sur les applications mobiles qu’ils utilisent le plus, les géants Amazon, Gmail et Facebook arrivent en tête.

10- Les jeunes friands du mobile

Les 18-24 ans ont consacré 66 % de leur temps sur Internet à l’utilisation d’applications mobiles en 2018. Chez les 18-44 ans, on constate que ce pourcentage baisse à un peu plus de 50 %.

11- Les jeunes : gros utilisateurs d’applications

En moyenne, les jeunes passent environ 3 h de leur temps à surfer sur des applications, alors que les 55 ans et plus, y consacrent moins de deux heures par jour.

12- Les applications mobiles devancent le web

Le potentiel des applications mobiles est énorme ! En effet, les mobinautes passent 87 % de leur temps sur des applications mobiles et seulement 13 % à surfer sur Internet.

13- Les applications mobiles retiennent l’attention

Le temps passé sur les applications mobiles est 16 fois supérieur à celui passé sur Internet.

14- Les millennials aiment la nouveauté

La jeune génération aime découvrir de nouvelles applications. Plus de 2 jeunes sur 3 déclarent être en recherche constante de nouveauté. En comparaison, ¾ des 55 ans et plus, sont satisfaits des applications qu’ils utilisent.

15- Applications payantes

L’utilisation du mobile et de ses applications est plus naturelle pour la jeune génération, qui se dit prête à payer pour des applications. En 2018, 36 % des jeunes ont acheté 5 applications ou plus, contre seulement 3 % des utilisateurs de 55 ans et plus.

16- Achats intégrés

Les achats via les applications mobiles sont en croissance, notamment chez les jeunes. En 2017, ils étaient 47 % à réaliser 5 achats intégrés et 70 % à en réaliser au moins 1. Les 55 ans et plus, sont plus frileux, avec seulement 5 % des utilisateurs à passer le cap.

17- Importance du design

Les millennials sont en quête de modernité, ainsi en 2017, 21 % d’entre eux ont déclaré avoir supprimé une application de leur smartphone, car le logo n’était pas tendance !

18- Les mobinautes utilisent régulièrement les mêmes applications

Les utilisateurs passent de plus en plus de temps sur des applications mobiles, en revanche, ils utilisent souvent les mêmes. En 2017, 50 % du temps passé était consacré à une seule application et 97 % de leur temps était partagé entre leurs 10 applications préférées.

19- L’écran d’accueil

Les mobinautes ont pour habitude de déplacer les applications sur leur écran d’accueil pour 3 raisons : 61 % ont déclaré déplacer les applications qu’ils utilisent le plus souvent, 54% pour y avoir accès plus facilement et 49 % pour y avoir accès rapidement.

20- Génération Y accroc aux applications mobiles

76 % des jeunes déclarent que leur smartphone ne leur serait pas utile sans application mobile. 74 % d’entre eux ouvrent une application dès qu’ils ressentent de l’ennui. Enfin, 63 % disent cliquer immédiatement dès qu’une nouvelle notification apparaît.

21- Hausse des autorisations de notifications

Le pourcentage d’utilisateurs d’applications mobiles à autoriser les notifications en ” push ” est en hausse de 16 % entre 2016 et 2017.

22- Facebook et Google dominent le marché

Parmi les applications mobiles les plus appréciées par les utilisateurs, Facebook en détient 3 et Google 5 ! D’ailleurs, Facebook est utilisé par 80 % des mobinautes.

23- Les réseaux sociaux sont en tête

Environ 40 % des utilisateurs de mobile déclarent que les applications de médias sociaux sont celles qu’ils utilisent le plus au quotidien, surtout pour échanger avec leur famille et leurs amis.

24- Médias sociaux et génération Y

Les jeunes et plus particulièrement les femmes déclarent à 70 % utiliser principalement les médias sociaux via leur smartphone pour communiquer avec leur entourage.

25- Utilisation des données

Une utilisation massive des données est le premier critère de suppression d’une application pour la jeune génération. 37 % d’entre eux déclarent qu’une absorption trop importante des données détermine la suppression d’une application.

Lire aussi