Publié le 14 janvier 2022.
Par La Rédaction

2 innovations qui pourraient changer notre vision des smartphones

Publié le 14 janvier 2022.
Par La Rédaction
Creation : servicesmobiles©

Creation : servicesmobiles©

Beaucoup d'observateurs se plaignent du manque d'innovations dans l'industrie du smartphone, attendant peut-être une innovation extraordinaire :) Mais en fait, c'est l'un des secteurs où il y a le plus d'innovation dans les produits, logiciels et services.

L’innovation à l’arrêt dans le smartphone n’est pas vraiment arrivée, le logiciel permet de piloter de nombreuses technologies intéressantes comme un capteur optique d’empreintes digitales, des objectifs destinés aux photos 3D, l’enregistrement audio haute résolution en stéréo, Face Motion Tracking, caméras TrueDepth, le processeur de “seconde génération” de 5 nm d’Apple, etc. L’iPhone X d’Apple est un excellent exemple de la façon dont cette innovation s’est manifestée. En surface, c’est un iPhone, ils se ressemblent plus ou moins depuis la première itération. Le logiciel qui active la fonction Face ID n’est disponible sur aucun autre téléphone. Face ID est activé par la caméra TrueDepth et simple à configurer. Il projette et analyse plus de 30 000 points invisibles pour créer une carte de profondeur précise de votre visage.

L’innovation technologique est si rapide que les gens se sont habitués à la commodité, même des tâches agiles comme passer un appel ou commander de la nourriture via une application mobile sont effectuées par des assistants avec l’IA à commande vocale. Les futurs consommateurs s’éloigneront de l’utilisation des smartphones, car l’inconvénient de tenir un objet physique dans la main sera considéré comme obsolète à un moment…

En attendant nous verrons sûrement encore beaucoup d’innovations dans les produits, logiciels et services dans les apps. Ci-dessous, 2 innovations incroyables :

Power-as-a-service

Le Power-as-a-service pourrait bien être un moyen pour l’industrie des télécommunications de fournir de l’électricité de la même manière que de nombreux fabricants de logiciels donnent aujourd’hui accès à leurs applications dans le cloud plutôt que via des logiciels téléchargeables

La norme 5G pour les réseaux cellulaires pourrait supprimer le besoin de recharger constamment les batteries de votre téléphone, de votre montre intelligente et de vos appareils Bluetooth, selon des chercheurs du Georgia Institute of Technology. Les chercheurs de Georgia Tech ont trouvé un moyen d’exploiter l’excès d’énergie des réseaux 5G à travers les stations de base et de les transformer en “un réseau électrique sans fil”, a déclaré Manos Tentzeris, professeur d’électromagnétisme à Georgia Tech qui a dirigé la recherche.

La découverte de Georgia Tech aide à canaliser les ondes 5G vers les appareils, afin qu’ils n’aient pas à dépendre des batteries. Les chercheurs ont toujours cherché à canaliser l’énergie dans les réseaux y compris le Wi-Fi, c’est donc une bonne nouvelle y compris pour les fournisseurs d’électricité qui pourraient même proposer de l’électricité à la demande par voie hertzienne pour les appareils.

Cette énergie récupérée pourrait alimenter les nombreux appareils alimentés par batterie qui nous entourent, comme les capteurs qui aident à constituer l’IoT et qui surveillent les conditions dans les maisons, les villes, les voitures autonomes et même pour les Wearables. Ces derniers, dans une configuration portable, pour surveiller la glycémie, la pression artérielle ou le sommeil, pourraient alors être des systèmes qui fonctionnent littéralement pendant des années et sans avoir besoin de recharger la batterie. L’énergie pourrait être utilisée pour des capteurs dans des environnements difficiles où les batteries ne sont pas une option.

Nanomatériaux

Autre innovation, votre smartphone pourrait bientôt être capable de se réparer tout seul, grâce à des nanomatériaux auto-cicatrisant ! De Terminator au costume de Spiderman, les robots et appareils auto-réparateurs abondent dans les films de science-fiction. En réalité, cependant, l’usure réduit l’efficacité des appareils électroniques jusqu’à ce qu’ils doivent être remplacés.

Le domaine des matériaux auto-réparateurs est en pleine expansion, et ce qui était autrefois de la science-fiction pourrait bientôt devenir réalité, grâce à une équipe qui est spécialisée dans la synthèse de cristaux à l’échelle nanométrique de nouveaux matériaux du Technion – Israel Institute of Technology -. Ils ont développé des nanocristaux semi-conducteurs respectueux de l’environnement capable de s’auto-réparer. Leurs découvertes, récemment publiées dans Advanced Functional Materials, décrivent le processus dans lequel un groupe de matériaux appelés pérovskites doubles présentent des propriétés d’auto-guérison après avoir été endommagés par le rayonnement d’un faisceau d’électrons.

Les nanocristaux sont les plus petites particules matérielles qui restent naturellement stables. Leur taille rend certaines propriétés plus prononcées et permet des approches de recherche qui seraient impossibles sur des cristaux plus gros, comme l’imagerie par microscopie électronique pour voir comment les atomes dans les matériaux se déplacent. C’est en effet la méthode qui a permis la découverte de l’autoréparation.

Lire aussi
Business

Vers un monde sans mot de passe

Plus le mot de passe sera fort, long et donc complexe, plus l’accès à nos informations seront protégés. Le mot de passe est tellement important...