Publié le 3 septembre 2012, modifié le 16 décembre 2014.
Par La Rédaction

Zoom sur le Orange Intel Inside by Stardust

Publié le 3 septembre 2012, modifié le 16 décembre 2014.
Par La Rédaction


La rubrique “Zoom Smartphone” est sponsorisée par StarDust

Intel entre enfin dans le
monde de l’ultra mobilité grâce à Orange. Intel, leader du marché des processeurs pour PC, ne s’était curieusement pas encore manifesté dans
le marché du mobile. Depuis l’avènement du smartphone, l’architecture ARM adoptée
par tous les constructeurs de mobiles laissait ainsi Intel et son architecture
x86 de côté. Pour son entrée en jeu en Europe, la firme américaine s’est
associée avec Gigabyte pour produire un smartphone “lowcost”, mais qui
possède de grandes capacités. L’Orange Intel Inside (ou Orange San Diego au
Royaume-Uni) est bien le premier smartphone intégrant un processeur x86 d’Intel
en Europe, mais pas au monde où il n’est que le troisième (les premiers étant
faits par Lenovo pour la Chine et par Lava pour l’Inde).

 

Design

Rien de transcendant au niveau
du design pour l’Orange Intel Inside. Embarquant la version 2.3 d’Android
(Gingerbread) nativement, on retrouve quatre boutons tactiles en dessous de
l’écran, à savoir Retour, Paramètres, Home et Recherche.

Sur le haut du terminal se
trouve le bouton d’allumage et le port jack 3.5mm pour les écouteurs. Les
haut-parleurs ainsi que le port microUSB sont en bas. Cependant, on a
l’agréable surprise de voir un port micro HDMI sur la tranche gauche.

Les constructeurs ont choisis
également de mettre un bouton pour l’appareil photo sur la tranche droite, avec
les boutons de volume et le port de carte micro SIM. La touche Appareil photo
est tout de même un peu dure et difficilement utilisable, la plupart des gens
préfèreront cliquer sur l’écran qu’utiliser cette touche fort peu maniable.

Effectivement, l’Orange Intel
Inside fonctionne avec une micro SIM, et qui plus est, compatible NFC si vous
voulez profiter au maximum du téléphone. Dans la boîte, on a droit à une petite
épingle pour ouvrir la trappe pour la micro SIM car la
batterie n’est pas
amovible.

Quant à la face arrière du
terminal, elle est en plastique noir mat avec un revêtement « soft
touch » assez agréable au touché. On peut aussi y voir le logo Orange,
bien évidemment, mais aussi le logo Intel Inside pour rappeler pourquoi ce
smartphone est différent des autres, comme un gage de qualité.

Et enfin, pour ce qui est de
la mémoire, il n’y a pas de port de carte microSD, mais une mémoire interne de
16Go.

 

Caractéristiques

  • Système d’exploitation (OS) : Android 2.3
    Gingerbread
  • Processeur : Intel Atom Z2460 cadencé à 1,6
    Ghz
  • Mémoire interne : 16 Go, pas de port carte
    SD
  • Mémoire vive : 1 Go
  • Ecran : 4 pouces, 600 x 1024 pixels
  • Appareil photo : 8 MP avec autofocus et
    flash LED
  • Batterie non amovible
  • Dimensions : 123 x 63 x 10 mm
  • Poids : 117 grammes

Android 2.3 by Orange

Comme à son habitude, Orange
tient à personnaliser le système d’exploitation des téléphones qu’il vend sous
son nom. Ainsi, la version d’Android Gingerbread intégrée à l’Intel Inside a
été revue par Orange avant intégration.

La surcouche reste tout de même
assez légère. La modification majeure de cette customisation est que beaucoup
d’applications voient leur icône stylisée Orange (comme Messages, Contact,
Téléphone, Navigateur, etc.).

Orange a également rajouté une
dizaine d’applications propriétaire comme Cinéday, App Shop, TV, et bien
d’autres. Cependant il vous faudra utiliser ces applications en connexion data.
En effet, si on essaye d’utiliser ces applications en Wi-Fi (même avec une
carte SIM Orange), un message apparaît indiquant qu’il faut utiliser une
connexion 3G/Edge.

Multimédia

L’appareil photo de 8
mégapixels est de bonne qualité. L’application Photo est complète, plusieurs
modes, plusieurs scènes, etc. Il possède même un flash, ce qui reste rare  pour un terminal de cette gamme. On peut également
zoomer en double tapant sur l’écran. Ce zoom n’est pas progressif comme avec un
pinch-to-zoom. Comme dit précédemment, le bouton physique de prise de vue est
un peu dur et n’est pas très pratique à utiliser.

Architecture x86

Une nouvelle architecture de
processeur fait donc son entrée dans les smartphones Android. Ceci peut être
une bonne chose connaissant la qualité des processeurs Intel en général.
Cependant, cette nouvelle architecture amène son lot de complication pour les
développeurs. Beaucoup d’applications utilisent des fonctions liés aux
processeurs ARM, ainsi avec un processeur x86 ils sont obligés d’utiliser
l’émulateur Dalvik pour faire fonctionner les applications utilisant ces
fonctions. De ce fait, l’Orange Intel Inside n’est pas compatibles avec un certain
nombre d’application, car l’émulateur n’est pas compatible avec 100% des
applications. Pour ce qui est des jeux, il peut aisément faire fonctionner des
jeux comme Asphalt 6 dont la démo est incluse dans le terminal. Il n’y a donc
aucun problème pour les jeux à succès comme Angry Birds.

Conclusion

L’Orange Intel Inside est une
bonne entrée en matière en Europe de la part d’Intel. Il se place bien
au-dessus de ses concurrents dans la gamme où il se situe. La différence
matérielle (processeur x86) reste totalement transparente pour un utilisateur
lambda. Dans l’éventualité où Intel équipe plus de terminaux, les développeurs
vont devoir prendre en compte cette nouvelle configuration. Le simple cœur du
processeur de l’Orange Intel Inside n’est pas un handicap, il n’y a aucun doute
sur la qualité de ce processeur.

On aime :

+         
Très bon rapport qualité/prix

+         
Port micro HDMI

+         
NFC

On n’aime pas :

–         
Batterie non amovible

–         
Bouton photo un peu dur

–         
Surcouche Orange

–         
Certaines applications non-compatibles

Lire aussi