Publié le 20 mars 2015.
Par La Rédaction

[Yahoo] Les stratégies concentrées uniquement sur le mobile ne devraient plus exister

Publié le 20 mars 2015.
Par La Rédaction

Robert Bridge, VP Head of International Marketing, Yahoo a récemment donner son point de vue sur les changements apporté par les usages des générations Y et Z

Robert Bridge, VP Head of International Marketing, Yahoo a récemment donner son point de vue sur les changements apporté par les usages des générations Y et Z

Alors que l’an prochain, les deux tiers de la population mondiale utiliseront un smartphone, nous constatons que les ordinateurs servent désormais à accomplir une action trop difficile à effectuer sur un smartphone. Les développeurs se doivent d’améliorer l’expérience utilisateur et d’accompagner la prochaine vague de consommateurs en tenant compte de la domination des smartphones.

Les jeunes générations sont à la tête de ce changement. Bien que les utilisateurs de smartphone plus âgés possèdent la majorité des appareils, les plus jeunes sont de bien plus gros consommateurs. Les dernières recherches menées par Flurry ont révélé que plus de la moitié (51%) des 13-17 ans est classée dans cette catégorie des grands utilisateurs. La règle des 80/20 s’applique parfaitement à cette situation puisque les plus gros consommateurs dominent la plupart des sessions et du temps passé sur mobile.

Il est important de comprendre ce qui génère cette domination des smartphones et ce qui motive les futurs utilisateurs à les adopter plus rapidement. Historiquement, “l’app-osphère” était un trou noir pour les marketeurs et nous ne savions pas ce que les utilisateurs faisaient avec les applications ou la relation entre les différentes applications. Or, sur près de trois heures passées quotidiennement sur les appareils mobiles, 86% du temps est consacré aux applications ; il est donc essentiel qu’elles soient bien faites.

Les stratégies concentrées uniquement sur le mobile ne devraient plus exister

Lors de l’étape de création, nous devons nous assurer de prendre en compte l’évolution rapide d’une gamme plus large de “phablettes”. Cela offre plus de liberté dans la diffusion des messages sur mobile. A cela s’ajoute le fait que les budgets pour la publicité sur mobile ne devraient pas êtres considérés de manière isolée. Avec deux consommateurs sur cinq utilisant quotidiennement plusieurs appareils, les budgets mobiles gérés en silo doivent évoluer vers davantage d’achat en multi-supports (cross-device). Le native advertising notamment, de par sa parfaite intégration dans l’expérience utilisateur, est l’arme que tout marketeur doit avoir en son arsenal.

Les stratégies concentrées uniquement sur le mobile ne devraient plus exister. L’extension de l’utilisation de plusieurs appareils simultanément et du double écran signifie que toute stratégie doit suivre un processus séquentiel à travers les différents supports, de façon à intégrer des messages créatifs pouvant exister sous différents formats. A l’ère de la domination des smartphones, le succès du marketing mobile digital viendra des entreprises mettant en œuvre une stratégie à plusieurs volets qui génère du bouche-à-oreille et utilise de la publicité payante, tout en créant des opportunités à travers du marketing de contenu (brand content) qui permette la découverte d’applications. Source fr.presse.yahoo.net

Lire aussi