Publié le 21 mars 2011, modifié le 15 octobre 2014.
Par La Rédaction

Un mobile Android sur deux vendus en France en 2010 est un téléphone portable Samsung.

Publié le 21 mars 2011, modifié le 15 octobre 2014.
Par La Rédaction

Samsung a vendu 10,9 millions de mobiles en 2010, soit 40% des mobiles vendus en France en volume (28,3% en valeur), ce qui en fait le numéro un du marché. «Un mobile Android sur deux vendus en France en 2010 était fabriqué par Samsung», souligne David Eberlé, patron de la division télécoms. Le groupe veut vendre encore 11,5 millions de téléphones mobiles cette année en France dont 5 millions de smartphones. «Cela signifie que nous voulons multiplier nos ventes de smartphones par 2,5», poursuit David Eberlé.

NFC et Bada

Pour y parvenir, le groupe mise sur trois atouts. Primo, l'avance qu'il a prise dans les technologies sans contact (NFC), qui permettent notamment de réaliser des paiements via le téléphone mobile, de remplacer la carte de transports, ou de lire des tags. D'où le «Nexus S», un smartphone NFC, avec écran légèrement incurvé, lancé ce mois-ci et commercialisé en avant première chez SFR.

Secundo, Samsung mise aussi sur sa plateforme Bada, qui recense 14 millions de téléchargements, dont une nouvelle version est prévue en juin. Grâce à cette plateforme, le groupe espère démocratiser l'usage du smartphone. Enfin, pour lutter contre Apple, son principal rival, Samsung attaque de tous les côtés. Il a développé des gammes de smartphones pour toutes les plateformes concurrentes d'Apple: la gamme Galaxy fonctionnant sous Android de Google, la gamme Wave sous sa propre plateforme Bada, et la gamme Omnia sous Windows Phone de Microsoft. Alors qu'Android vient de dépasser Apple, le groupe mise notamment sur son smartphone Galaxy SII et sa nouvelle tablette Galaxy Tab 10.1, pour remporter la mise. Source et suite ici

Point de vue

C'est certain la mise à terre et le recrutement de talent chez Nokia profite en premier lieu à des acteurs comme Samsung. La stratégie gagnante de prendre Android comme OS est un excellent choix pour rebondir et surfer sur les investissements massif des partenaires de l'alliance . Pour les annonces autour Bada il serait utile de faire une analyse sur les 14 millions de téléchargements par qui ? où ? sur quels terminaux ? Il se pourrait que Samsung doive choisir quand on constate le succès du Samsung Galaxy S, maintenir 2 OS même si celui d'Android bénéficie de la communauté  peut être un choix qui au final coûte beaucoup à l'entreprise !! même si celui ci a eu un démarrage fort avec un investissement marketing sans précédent y compris dans le lancement des applications ! à suivre donc….

Lire aussi