Publié le 10 juin 2020.
Par La Rédaction

Top des plates-formes de développement d’IA et d’apprentissage automatique

Publié le 10 juin 2020.
Par La Rédaction

IBM, Microsoft, C3.ai, Dataiku et SAS dominent le marché. 5 leaders qui sont les fournisseurs de plates-formes de développement d'intelligence artificielle (IA) et d'apprentissage automatique.

Ces entreprises offrent toutes une multitude de capacités d’IA et de ML qui seront essentielles à mesure que les entreprises s’engagent dans la transformation numérique de leurs entreprises. Au cœur de la transformation numérique qui traverse la plupart des entreprises se trouvent les dernières percées du Machine Learning, une branche de l’intelligence artificielle. Les géants de l’internet high-tech ont pris les devants dans ce domaine et de nombreuses autres entreprises cherchent maintenant à récolter les mêmes avantages.

Ces plates-formes de développement peuvent automatiser des tâches à grande échelle auxquelles les efforts manuels ne peuvent pas faire face efficacement ou même ne pas savoir gérer du tout, créant ainsi de nouvelles opportunités commerciales et transformant les pratiques commerciales existantes. Ces plates-formes accélèrent la création de résultats commerciaux basés sur l’IA et le ML grâce à des logiciels prédéfinis ainsi qu’à des tâches de développement augmentées et automatisées.

Matrice des fournisseurs qui gèrent généralement l’intégralité du cycle de vie du développement au déploiement.

Exemples d’un leader, C3.ai

Dans le cadre de la pandémie, les chercheurs travaillent dur pour transformer les résultats scientifiques en recommandations solides. Bientôt, nous devrions disposer de données fiables pour informer les décideurs et nous informer en tant que citoyens. D’autant que les sources de data sont gigantesques, vous avez le parc de données d’entreprise qui s’est développé. Les entreprises ont depuis longtemps des bases de données. En plus de tous ces flux de données, il y a des données sur les appareils des utilisateurs, des données sur des machines intelligentes à l’intérieur de l’Internet des objets (IoT) et d’autres types de données à la périphérie des réseaux.

Ensuite, il y a le lac de données (data lake). Certaines données du lac de données ne sont pas structurées (les données vidéo, vocales et de messagerie électronique ne sont pas structurées, par rapport aux feuilles de calcul et aux ensembles de données plus ordonnés) et elles existent souvent dans leur format “brut” au niveau de la machine. Nous pensons souvent que le lac de données est un référentiel assez désordonné et volumineux, mais comme pour beaucoup de choses… l’ordre peut être distillé dans le chaos.

La société C3.ai du milliardaire technologique Tom Siebel a maintenant ajouté 11 nouveaux ensembles de données intégrés à son Data Lake Covid-19 cela en fait l’une des plus grandes sources pré-intégrées et gratuites de données Covid-19 au monde.

Les données Covid-19 sont dispersées, divergentes et difficiles

C’est une course effrénée partout dans le monde pour prédire avec des data la trajectoire continue du virus, les effets des initiatives du confinement, le suivi et le traçage. D’autres cherchent également à prévoir la demande de capacité de lits en unité de soins intensifs, à analyser l’efficacité des directives Covid-19, à soutenir les diagnostics Covid-19 et à accélérer le développement des traitements médicaux.

Le défi est que la plupart des ensembles de données dans cet espace sont dispersés dans une variété d’emplacements différents et dans des formats inutilisables. Sans ensembles de données riches et intégrés, il est impossible de développer des modèles d’intelligence artificielle significatifs et précis.

Il est clair qu’il existe une opportunité d’appliquer l’IA d’entreprise pour atténuer la crise mondiale du Covid-19.

Lire aussi