Publié le 20 mai 2020.
Par Morgan Fromentin

TikTok se trouve un nouveau PDG en la personne de Kevin Mayer, à qui l’on doit Disney+

Publié le 20 mai 2020.
Par Morgan Fromentin
TikTok

TikTokTikTok

Il est fréquent au sein des entreprises de la tech que les cadres soient débauchés. Très fréquent. Nouvel exemple aujourd'hui avec ByteDance qui vient de choisir Kevin Mayer, à qui l'on doit Disney+, comme nouveau PDG de TikTok.

Le géant chinois ByteDance a pris sa décision : Kevin Mayer, qui a dirigé toute la création de la plate-forme de streaming vidéo de The Walt Disney Company, devient le nouveau directeur de l’exploitation (COO) du groupe et PDG du réseau social basé sur les vidéos TikTok.

ByteDance débauche Kevin Mayer de Disney

Ainsi, à compter du 1er Juin, Kevin Mayer sera en charge du développement interne, des ventes, du marketing, des affaires publiques et de la modération et de l’aspect juridique chez ByteDance. Il devra aussi gérer le développement de nouveaux projets dans la musique, le jeu vidéo, les media sociaux et autre. Et comme si cela ne suffisait pas, Kevin Mayer aura aussi pour mission de diriger la croissance de la très populaire plate-forme TikTok. Le président actuel de TikTok, Alex Zhu, deviendra quant à lui vice-président produit et stratégie chez ByteDance.

en tant que COO et nouveau PDG de TikTok

Dans un communiqué officiel, le fondateur et PDG de ByteDance Yiming Zhang, décrit Kevin Mayer comme “l’un des cadres du divertissement les plus accomplis au monde”, ajoutant qu’il et “extrêmement bien placé” pour “faire passer le portfolio des produits [de l’entreprise] à un autre niveau.” Kevin Mayer avait rejoint The Walt Disney Company en 2005, il a notamment dirigé les relations internationales et et celles aux clients finaux et a mené tout le projet Disney+. La décision d’engager un cadre Américain très en vue survient après les déclarations de plusieurs hommes politiques Américains exprimant leurs inquiétudes quant à des pratiques de censure et une éthique de gestion de la vie privée assez douteuses. En Mars, l’entreprise annonçait son intention d’ouvrir une division dédiée à la transparence dans ses bureaux de Los Angeles pour tenter d’apaiser ces craintes.

Lire aussi